Par une fraîche soirée d'Octobre

de Leo Rutra

  6 Commentaires  

Par une fraîche soirée d'Octobre

Maman, Papa, je vous demande pardon.
Je ne comprends toujours pas comment les choses en sont arrivées là...
On ne voulait rien faire d'autre que s'amuser un peu. Si seulement j'avais su. Si seulement je pouvais faire machine arrière et réparer tout ça.
Il ...

En lire plus

Maman, Papa, je vous demande pardon.
Je ne comprends toujours pas comment les choses en sont arrivées là...
On ne voulait rien faire d'autre que s'amuser un peu. Si seulement j'avais su. Si seulement je pouvais faire machine arrière et réparer tout ça.
Il a fallu ce putain d'accident. Et après c'était trop tard. Il fallait que je décide tout de suite.
Je ne pouvais pas aller en prison.
On voulait juste s'amuser, essayer de faire les cons comme ces mecs, à la télé. Je ne pensais pas que ça pourrait aller aussi loin.
C'était un accident.
Un accident.
Pourtant, je ne peux pas vivre avec ça. Je pensais que si, mais c'est trop lourd.
Il a bien fallu que je fasse quelque chose. Je ne pouvais pas juste les laisser là.

(−) Réduire

6 Commentaires

Publié par rozarok : le 21/10/2014

Une histoire vivante et rythmé, très réaliste. Une vivisection sur une soirée qui aurait pu être comme les autres.

Publié par marias : le 21/10/2014

Incisif, net, réaliste. J'ai beaucoup aimé!

Publié par julied : le 30/10/2014

Très agréable à lire !

Publié par melomanfr : le 26/03/2015

Lecture agréable. Je recommande.

Publié par catherinechoupin : le 04/07/2016

Une soirée très fraîche et même glaçante ! Ce récit bien mené tient en haleine et la fin en est à la fois glaçante et surprenante. Tous les jeunes gens amateurs de défonce en tout genre (alcool, cannabis etc.) devraient le lire. Effet dissuasif garanti ! Bravo à l'auteur !

Publié par aubrycoin : le 01/11/2016

mjaubrycoin mjaubrycoin01 novembre 2016 Livres 4.00/5 Chacun sait que l'adolescence est la période de la vie où chaque individu cherche à pousser ses limites et à pratiquer la transgression des normes sociales pour pimenter une vie quotidienne jugée insatisfaisante. Ainsi trois copains profitent de l'aubaine, le départ en week-end des parents de l'un d'eux, pour se réunir dans l'appartement familial et passer une soirée à fumer du shit en mangeant des pizzas et surtout à boire jusqu'à en perdre connaissance, sur le fond musical des accords de Kurt Cobain. Mais la fiesta ne va pas tarder à déraper et un drame épouvantable placera les trois adolescents face à des responsabilités trop lourdes pour eux. Léo Rutra analyse finement les processus psychologiques à l'oeuvre chez ces jeunes en quête de reconnaissance et leur donne une épaisseur tellement crédible qu'il est facile d'imaginer que l'on a croisé l'un d'eux à la sortie d'un lycée ou au hasard d'une rencontre. L'enchaînement de circonstances qui forme la trame de cette longue nouvelle très noire, pourrait bien se révéler d'une terrifiante actualité tant le déroulement en parait possible. J'ai apprécié la chute (dont je ne dirai rien car il faut laisser au lecteur le plaisir de cette découverte) qui , si elle ne m'a pas paru inattendue , constitue un point d'orgue élégant pour mettre un terme à ce récit. Une lecture intéressante, à ne pas réserver aux seules soirées d'octobre bien sûr....

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !