Hector Luis Marino

Ma biographie

Bien que né à Gijon, au nord de l’Espagne, Hector Luis Marino grandit au bord de la Méditerranée française.
Sa « première vie » est consacrée exclusivement au judo de haut niveau. Après une carrière internationale et l’obtention de son diplôme de professeur d’EPS, il dirige durant vingt-quatre ans la section sportive du Pôle France Judo de Marseille, jusqu’en 2006 où il quitte l’Éducation nationale et la Fédération française de judo pour se consacrer à la littérature et à la peinture. Son premier roman « Sans aucune étoile autour » a été édité en 2007 par les Presses du Midi. Il est actuellement un artiste peintre reconnu et représenté par de nombreuses galeries en France et à l’étranger. « L’indéniable futilité de l’âme » est un récit de pure fiction, mais la trame du roman, oscillant entre judo de haut niveau, art et turpitudes de l’âme, pourrait nous laisser présager d’une part de véracité émergeant du monde imaginaire de l’auteur.

Mes publications

l-indeniable-futilite-de-l-ame

L'Indéniable futilité de l'âme

  de Hector Luis Marino

Professeur au sein de son petit club de judo, Hugo Montes décide un jour de tourner cette page de sa vie pour se consacrer corps et âme à sa passion de toujours, celle de la peinture, dans les traces de son mentor Nicolas de Staël. Malgré la totale indifférence du public pour son art, il n’hésite pas à fermer son dojo qu’il transforme en immense atelier.

Mais contrôle-t-on vraiment le destin, qui se révèle parfois seul maître de notre existence ?

Hugo se voit en effet reprendre peu à peu du service dans ce milieu du judo qu’il croyait avoir perdu à jamais. Son retour, qu’il imagine éphémère, n’est certes dicté que par l’affection envers deux de ses anciens élèves, Hakim et Ferrid, de jeunes jumeaux venus lui rendre visite. Pourtant, sa quête d’excellence l’entraînera, malgré lui, dans une formidable odyssée de sa petite ville balnéaire de Bandol à Tokyo, Alger, Montréal ou Rio de Janeiro.

Et si sa seule raison de vivre ne résidait pas dans l’atteinte de ses buts tant convoités – dans sa peinture comme dans ses rêves sportifs les plus insensés – mais dans l’errance au milieu de ces chemins, souvent tortueux, pour les conquérir ?… Au risque de le laisser parfois échoué au bord d’un no man’s land fluctuant entre rêve et douce folie.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.