Jean-Marc Beynet

Ma biographie

Ingénieur, docteur de spécialité, Jean-Marc BEYNET compte plus de 40 ans d’expérience en bureau d’études de grandes infrastructures hydrauliques. Il s’est spécialisé dans les conceptions d’aménagements littoraux et portuaires, maritimes et fluviaux. Consultant indépendant depuis 2011, il a travaillé sur de nombreux projets en Méditerranée, ainsi que dans les océans Atlantique, Indien et Pacifique. Il est membre du Cluster Maritime Français, de l’Institut Français de la Mer et du Parlement de la Mer en Occitanie. Depuis 2017, il est à l’origine du projet «Occitan’île» pour la création d’une île artificielle flottante (Plateforme Offshore Multi-Usages) : lieu de partage et de diffusion des connaissances scientifiques et innovations sur la mer, pour sensibiliser les générations futures aux bienfaits que la mer peut apporter, à condition de la comprendre et de la respecter, pour l’exploiter raisonnablement et durablement, en protégeant les ressources halieutiques.

www.beynet-consult.com
Celui qui n'entreprend rien dans sa vie ne se trompe qu'une seule fois.

Mon portrait littéraire

Mon livre favori

Les villes mortes du Golfe de Lyon (publié en 1880)

Mon auteur favori

Charles Lenthéric

Mes genres littéraires favoris

Essais

Mes publications

habiter-ou-quitter-le-littoral-d-ici-2100

Habiter ou quitter le littoral d'ici 2100

  de Jean-Marc Beynet

L’augmentation du niveau de la Méditerranée s’accélère suite au dérèglement climatique. Selon les dernières prévisions, il faut s’attendre à une surélévation de 60 cm à 1,10 m d’ici la fin du siècle, dans huit décennies seulement. Et malgré les risques de submersion marine, les populations ne cessent de se concentrer sur le littoral, en particulier en Occitanie, où la côte est très vulnérable car elle est basse et sableuse sur la majeure partie de son linéaire.

Après un rapide retour sur le passé depuis l’Antiquité, puis sur la période contemporaine (à partir de 1962, avec la création des stations littorales de la Mission Racine), cet ouvrage donne ensuite des propositions concrètes, pour le futur :

• abandonner parfois certaines zones trop vulnérables ;
• rester pour habiter et travailler, après avoir adapté les infrastructures et superstructures (habitat sur pilotis et flottants, etc.) ;
• avancer ponctuellement sur la mer, sur certains sites particuliers (baie, golfe), pour la conquérir et la démocratiser, tout en la respectant et en préservant les ressources, en favorisant la recherche et la découverte scientifique ainsi que le partage des connaissances.

La préface de cet ouvrage est signée par M. Jean Sagnes, professeur d’histoire honoraire, ancien Président de l’Université de Perpignan. Il valide la partie historique. Quant à la postface, M. Frédéric Moncany de Saint-Aignan, Président du Cluster Maritime Français l’a rédigée, confirmant ainsi la vision prospective.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.