Julien Pignerol


Ma biographie

Francilien né en 1955, j’ai bénéficié de l’essor des « Trente Glorieuses » : de l’appartement familial HLM au chauffage au charbon au tout neuf pavillon individuel à la campagne (= le top !), studieux fils d’ouvrier, j’ai pu accéder à l’Université.

Cadeau pour ma majorité (alors descendue à 18 ans), divorce parental : exit crises et scènes continuelles. Retour citadin à l’âge où tout est bien plus attirant en ville.

Et depuis 1977 à Paris.

Devenu accro urbain, impossible d’aller m’enterrer dans un coin perdu – loin du brassage citadin, à l’écart des services hospitaliers. (Simple précaution, la « jeunesse » n’étant pas éternelle)

A l’issue de plus de quarante ans de carrière municipale de « cadre B », l’urgente Question désormais à l’horizon : comment me réorienter l’Avenir dans un sombre univers covidien ?