Magnus Latro

Ma biographie

Journaliste local depuis des décennies, je vis au cœur d’une campagne française, après avoir exploré bien des territoires. L’exercice de la presse de proximité ne permet pas les faux fuyants. Ce qui s’écrit se vérifie et celui qui triche doit rendre des comptes. L’actualité locale se raconte au contact de ceux qui la vivent, à l’exclusion du dogmatisme et des points de vue préconçus.

C’est pourquoi j’ai choisi de publier La Fabrique des bâtards sous pseudonyme. Livrer un roman en qualité de journaliste, c’est tromper son monde. Magnus Latro est l’alter ego d’un reporter, l’inventeur d’histoires d’un chroniqueur du réel.

Il partage avec son double l’expérience de ses observations. Mais lui seul dispose du droit de les manipuler et de les intégrer à un récit d’invention. Sans doute ce parti pris est-il excessif, mais il permet de tracer une frontière entre deux activités d’écriture qui s’enrichissent et se nuisent.


« Aucune créature romanesque ne peut naître dans ce vacarme intérieur, dans ce monotone tohu-bohu de la politique et de l'actualité que le métier de journaliste nous oblige à suivre, » écrivait François Mauriac. Nul doute que c’est pourtant bel et bien de ce tohu-bohu qu’est issue l’a formidable galerie de portrait de son œuvre. L’immersion dans la vraie vie est nécessaire à l’émergence d’une fiction.

Mon portrait littéraire

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , Polar

Mes publications

la-fabrique-des-batards

La Fabrique des bâtards

  de Magnus Latro

Recherché par la police, traqué par l’organisation criminelle d’un magnat du porno, Victor cherche à survivre. Dans sa fuite, il traverse un pays bouleversé par des émeutes urbaines.

L’action d’un homme seul a engendré l'anarchie. Des officines agissent en sous-main jusqu’au sommet du pouvoir. L’inspecteur Ledhu est dépassé et bientôt menacé. Tous les proches du fugitif devront s’exiler.

Au cœur de ce chaos se joue le destin d’un nouveau-né retiré à ses parents, objet de fantasmes et de conjectures. De son avenir dépend aussi celui de la société.

Assassinats, enlèvements, manipulations, trahisons, mensonges d’État et guérillas, les forces qui s’affrontent sont toutes puissantes. Il faudra transgresser les règles pour survivre. Qui y réchappera ? Et à quel prix ?

La fabrique des bâtards est un thriller dystopique intense. Au début était l’expérimentation sociétale ultime, l’alpha et l’oméga de l’égalité et de la fraternité…

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.