Magnus Latro

Ma biographie

Journaliste local depuis des décennies, je vis au cœur d’une campagne française, après avoir exploré bien des territoires. L’exercice de la presse de proximité ne permet pas les faux fuyants. Ce qui s’écrit se vérifie et celui qui triche doit rendre des comptes. L’actualité locale se raconte au contact de ceux qui la vivent, à l’exclusion du dogmatisme et des points de vue préconçus.

C’est pourquoi j’ai choisi de publier La Fabrique des bâtards sous pseudonyme. Livrer un roman en qualité de journaliste, c’est tromper son monde. Magnus Latro est l’alter ego d’un reporter, l’inventeur d’histoires d’un chroniqueur du réel.

Il partage avec son double l’expérience de ses observations. Mais lui seul dispose du droit de les manipuler et de les intégrer à un récit d’invention. Sans doute ce parti pris est-il excessif, mais il permet de tracer une frontière entre deux activités d’écriture qui s’enrichissent et se nuisent.


« Aucune créature romanesque ne peut naître dans ce vacarme intérieur, dans ce monotone tohu-bohu de la politique et de l'actualité que le métier de journaliste nous oblige à suivre, » écrivait François Mauriac. Nul doute que c’est pourtant bel et bien de ce tohu-bohu qu’est issue l’a formidable galerie de portrait de son œuvre. L’immersion dans la vraie vie est nécessaire à l’émergence d’une fiction.

Mon portrait littéraire

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , Polar

Mes publications

la-fabrique-des-batards

La Fabrique des bâtards

  de Magnus Latro

L’enlèvement d’un nouveau-né à ses co-parents déclenche une série de violences. Les forces de sécurité peinent à contenir des bandes armées. Des familles entières tentent de s’enfuir de zones urbaines qui ont fait sécession. Dans cette ambiance insurrectionnelle, les enquêteurs s’efforcent de retrouver l’enfant et d’identifier son ravisseur. Des groupes d’influence et des organisations politiques brouillent les pistes.

L’inspecteur Ledhu explore toutes les hypothèses mais son enquête lui échappe. Victor Perrodeau, son principal suspect, est pris en chasse par les hommes de main d’un magnat du porno et de sa fille, envoûtante et nocive. Les filets se resserrent autour des protagonistes de cette traque sans pitié qui traverse des territoires bouleversés.

Le fugitif qui cherche à préserver le secret de la nouvelle famille de l’enfant, doit échapper à ses poursuivants. L’enquêteur va devenir un danger et sa vie sera menacée.

Au commencement était une idée simple : partager les nouveaux-nés entre toutes les familles en désir d’enfant. Un écho à cette proposition de Yann Moix : « La vraie révolution, la vraie égalité totale, ce serait de mélanger les bébés à la naissance comme dans La vie est un long fleuve tranquille. »

La fabrique des bâtards est un thriller politique et social, l’histoire d’une traque impitoyable. C’est un roman d’aventure qui dessine un futur possible.

Êtes-vous prêts à plonger dans le monde d'après ?

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.