Nathan Fandelaire


Ma biographie

Professeur le jour, je passe la nuit à analyser les logiques des discours et la part de fictions qu'ils comportent. L'avenir étant en partie une fiction que l'on construit avec des savoirs du présent, avec aussi parfois des croyances, la promesse électorale et le programme politique appartiennent au monde de la littérature. C'est pour cela que j'ai voulu utiliser le roman pour le mettre en évidence et montrer ce qu'il est utile, je crois, de voir pour bien comprendre les origines et les objectifs d'une parole. Comme l'a dit Michel Foucault, la force de la littérature, c'est qu'elle est la seule fiction qui ne se prend pas pour la réalité.