Pascal Coulombier

Ma biographie

Ingénieur du son, inventeur puis romancier

 Je suis né en 1957 à Caen où j’ai passé mes 20 premières années. J’ai ensuite exercé ma profession d’ingénieur du son pendant une trentaine d’années à Rennes au sein de France Télévision.
J’ai en 2014 bifurqué vers une autre activité créatrice, l’écriture d’un premier roman, « La fille du Thar », paru en décembre 2018 aux éditions Charles Corlet, vendu en Basse-Normandie à un peu plus de 1100 exemplaires.
Deux évènements ont marqué ma vie, le suicide de ma jeune sœur en 1980 et le décès de ma fille fin 2017 des suites d’un cancer. L’écriture du livre témoignage « Un soleil dans la tête » m’a aidé à supporter cette dernière douleur, les mots chassent les maux. Puis, comme une thérapie au long cours, le besoin d’écrire s’est de nouveau emparé de moi. « Carlo sauve la planète» en est la dernière concrétisation. Depuis mars 2019 je préside une nouvelle association culturelle et littéraire à Saint-Pair-sur-mer (Manche).

Mes publications

carlo-sauve-la-planete-1

Carlo sauve la planète !

  de Pascal Coulombier

Carlo, le grand patron d’une holding franco asiatique, est emprisonné pour fraude et dissimulation de biens. Pour sauver son honneur perdu à jamais, son voisin de cellule lui propose un défi. Carlo accepte de le relever et va s’engager dans une course effrénée pour sauver la vie sur Terre en luttant contre le réchauffement climatique.

Il écrit aux milliardaires une longue lettre qui va les convaincre de donner leurs fortunes pour sauver Notre Dame de la Planète. Rappelez-vous qu’après l’incendie de Notre Dame de Paris, un milliard d’euros avaient été offerts spontanément en une semaine, tout espoir est donc permis. On se souvient aussi qu’à l’occasion de l’épidémie COVID-19, la pollution mondiale et les rejets carbonés avaient considérablement diminués en quelques semaines, tout est donc encore possible.

S’ensuit un ruissellement des dons pour aplanir les inégalités, restituer la biodiversité, rafraîchir le climat. Carlo ne s’arrête pas là, il promeut les « quotas de râlage » pour le bien-être des hommes, favorise-les « ferroutes », voies ferrées implantées sur les autoroutes, invente la notion positive de « décrassance », et bien d’autres solutions originales pour sauver la vie sur Terre.

Avec cette fable, satire déguisée des travers du monde actuel, l’auteur nous plonge sur un ton largement décalé, souvent grinçant et toujours positif, dans une utopie qui fait du bien. Cette histoire optimiste est parfois si crédible que l’on a envie de dire, chiche !

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.