Yvan Lissorgues

Ma biographie

Yvan Lissorgues, professeur émérite de littérature espagnole, spécialiste de la culture du XIXe siècle a beaucoup écrit en style universitaire. Depuis une dizaine d'années, il se consacre à l'écriture de fictions. Mais, comme Achille, il ne prétend pas lui non plus faire de la "bonne littérature" en usage.

Mes publications

moi-achille-sdf-5

Moi, Achille, SDF

  de Yvan Lissorgues

Dans le récit à la troisième personne de sa dramatique chute dans la débine, Achille, malgré sa pénible lutte quotidienne pour la survie, retrouve au milieu d'autres accidentés de la vie, une solidarité et une chaleur humaine insolite, mais qui, pour lui, semble naturelle.
Finalement, il découvre que son langage de vérité est celui des « bons sentiments ». Sa dure et triste épreuve lui a appris la virilité rédemptrice des vrais bons sentiments, alors que ceux-ci, tenus pour mièvres, selon les canons de la « bonne littérature », sont méprisés et généralement interdits de vitrine.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


vivez-il-en-restera-toujours-quelque-chose

Vivez, il en restera toujours quelque chose

  de Yvan Lissorgues

Il s'agit de l'opportune édition d'un manuscrit de la fin du XIXe siècle qu'un grand-père confie à son petit-fils déjà dans la vague d'une modernité déshumanisée.
Dans ce gros cahier, Firmin, l'instituteur d'un village perdu de la France profonde a recopié les discours qu'il a prononcés devant les tombes ouvertes des vingt-deux personnes décédées de 1898 à 1908.
Le pétrissage de la glaise des mots fait surgir la vie au moment de la mort.
Outre que ces paroles de cimetière font revivre toute une communauté rurale, elles impriment les valeurs essentielles de la vie en société, l'honnêteté, la foi en Dieu pour ceux qui y croient vraiment, en tout cas la foi en l'homme, l'amour de la nature, le sens du progrès, le vrai, celui qui enrichit l'humain et non celui qui, comme déjà aujourd'hui, l'asservit et l'avachit.
Selon le grand-père, la lecture des paroles de Firmin pourrait être une opportune piqûre de rappel pour "instiller un atome de conscience dans un état désespéré d'acéphalie".

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.