Faut-il écrire de la littérature érotique ou sentimentale pour avoir du succès en auto-édition ?

Lorsqu’on regarde les meilleures ventes numériques sur les différents sites, nul doute possible : la littérature érotique a le vent en poupe ! Sur Amazon, iBooks et Google Play, de nombreuses couvertures laissant peu de place à l’imagination le prouvent : depuis le célébrissime Cinquante nuances de Grey, le succès de la littérature érotique ne se dément pas. Si on élargit aux romans sentimentaux, on remplit une bonne partie du top 100. Comment expliquer ce succès ? Quelles conséquences en tirer pour les auteurs auto-édités ? Cela signifie-t-il que les autres genres n’ont aucune chance de trouver leurs lecteurs ? Les réponses de Librinova.

 

Pourquoi un tel succès des livres numériques érotiques et sentimentaux ?

 

La littérature érotique et sentimentale est à la mode ! Depuis Cinquante nuances de Grey, la mode des romans érotiques est en marche ! Les lectrices se sont emparées de ce genre nouveau et l’ont largement plébiscité. Souvent séduites par cette première découverte, elles ont ensuite continué dans cette voie et fait émerger de nouveaux succès de littérature érotique.

Il faut cependant noter que ce succès ne concerne pas seulement les livres érotiques comme ceux d’E.L. James. La littérature sentimentale regroupe un éventail très large de livres, dans lesquels le héros est une héroïne : romances historiques, humoristiques ou noires, de même que le désormais très recherché « feel-good », la chick-lit… et les histoires de femmes en général. Étant donné que, parmi les gros lecteurs (plus de 12 livres par an), on trouve principalement des lectrices, pas étonnant que les éditeurs cherchent à les séduire.

 

Une large offre de romans érotiques et sentimentaux dans l’auto-édition

Les modes touchent aussi l’auto-édition. On voit donc fleurir dans le top des ventes des livres aux couvertures et aux titres suggestif… Pourquoi un tel succès alors que l’offre de livres auto-édités est si large ?

Comme expliqué plus haut, les lectrices de romans – a fortiori de romans « de genre » – sont de très grosses lectrices. Elles sont donc séduites par les petits prix des livres auto-édités (souvent bien inférieurs à ceux des livres publiés par des éditeurs) et la facilité d’achat des versions numériques. Ce qui les incite à acheter beaucoup. Ces lectrices ont également tendance à commenter davantage leurs lectures, à les partager sur les réseaux sociaux et à échanger avec d’autres lectrices. Un réseau puissant de recommandation qui permet à de nouveaux talents d’émerger !

 

Faut-il se « forcer » à écrire un roman érotique ou sentimental pour avoir du succès ?

On entend parfois dire, avec un peu de mépris, que pour avoir un gros succès, il suffit d’écrire un roman érotique et/ou sentimental. Comme si la tâche était aisée…

Pas si facile d’écrire de la romance…

Comme pour tous les autres genres, écrire une bonne romance demande du travail et de l’humilité. Pour raconter une histoire d’amour, il faut d’abord soi-même y croire si vous voulez que les lectrices y croient aussi. Si vous vous forcez « pour que ça marche », vous avez de grandes chances pour que cela se sente dans le roman et qu’il ne plaise donc pas aux lecteurs.

La littérature sentimentale nécessite une intrigue construite, des personnages principaux forts et développés, des personnages secondaires variés et originaux… Sans oublier des scènes explicites qui doivent être réalistes mais pas vulgaires, crédibles et faire rêver ! Bref, si vous n’en avez pas envie, si ce n’est pas votre genre de prédilection, pourquoi passer du temps à écrire un roman sentimental ou érotique – au risque qu’il ne soit pas bon – alors que vous pourriez faire autre chose ? Pourquoi ne pas plutôt écrire un roman dans un genre qui vous plaît et vous inspire ? Vous avez plus de chance pour que les lecteurs soient au rendez-vous, la preuve….

 

Non, il ne faut pas écrire de l’érotique pour avoir du succès, la preuve par Librinova

Chez Librinova, nous démentons fermement l’idée selon laquelle seules la littérature érotique et sentimentale fonctionne en auto-édition ! Mieux, nous prouvons que c’est faux.

Si on prend le top 20 des ventes Librinova 2017, on y trouve 7 titres de romance/érotique – en prenant ce genre dans son acception large. Le reste ? Littérature contemporaine, romans plus ou moins feel-good (puisque c’est aussi la mode du moment !), fantasy, etc.

Dans la liste des titres vendus à des éditeurs grâce au Programme Agent littéraire, la proportion est proche : sur 32 titres vendus, 9 ouvrages de romance/érotique, soit 28 % seulement.

La conclusion est sans appel : les lecteurs comme les éditeurs sont curieux et ont des goûts variés. Au lieu d’essayer de vous conformer à une mode, pour les séduire, écrivez le meilleur roman possible dans le genre qui vous plaît et vous inspire ! Et maintenant, à vous de jouer !

 

Pour aller plus loin :

1 commentaire

Publié par location de voiture au maroc : le 30 janvier 2018

Good information. Lucky me I discovered your site by chance
(stumbleupon). I’ve book marked it for later!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition