Foire de Francfort, jour 3 – Les auteurs

Nous sommes déjà vendredi, et pour Librinova, c’est le dernier jour à la Foire. Elle sera ouverte tout le weekend au public et c’est donc l’occasion de nous pencher sur les grands auteurs présents cette année.

 

La star de la Foire, bien qu’il n’y soit pas présent, est sans nul doute Patrick Modiano, Prix Nobel de littérature, 6 ans après J.M.G Le Clézio et 57 ans après Albert Camus. Extrêmement populaire en France, Patrick Modiano est étrangement peu traduit en anglais, comme l’indique Aaron Kerner, directeur éditorial de Godine – éditeur de trois de ses livres aux Etats-Unis. Un bel argument pour contrer la déclaration faite hier par Richard Charkin, de Bloomsbury, sur l’inutilité de traduire les romans européens en anglais (voir l’article d’hier)!

 

Parmi les auteurs « stars », personne à Francfort ne peut passer à côté de Paulo Coelho, puisque sa photo orne toutes les navettes qui permettent d’aller d’un hall à l’autre ! Le romancier est présent pour parler d’Adultère, son roman sorti en 2014 en 71 langues et dans 150 pays, qui se penche sur destin d’une femme mariée qui découvre la passion dans les bras d’un ancien amour de jeunesse. Interrogé lors de la Foire sur l’avenir de l’édition, Paulo Coelho a incité les éditeurs à « accompagner le changement » et à « baisser le prix des livres numériques » afin de protéger la culture (source : Publishers Weekly).

 

Comme la Finlande est à l’honneur cette année, c’est aussi l’occasion pour les visiteurs de découvrir les auteurs de ce pays, telle Leena Lehtolainen. Publiée pour la première fois à 12 ans (!) elle est connue pour sa série de romans policiers ayant pour héroïne la policière Maria Kallio.

 

Dans le domaine du polar/thriller, la tendance à Francfort serait au roman avec un narrateur « ambiguë », dont on n’est pas vraiment sur de l’innocence (ou de la culpabilité !), comme dans le best-seller international Gone girl, de Gillian Flynn, récemment adapté au cinéma.

 

A l’heure du bilan, cette première Foire de Francfort de Librinova aura été riche en rencontres et en idées. Ce type de grand rassemblement est terriblement stimulant car il montre la richesse et le dynamisme de l’édition mondiale – qu’on a parfois tendance à oublier. Notre objectif : y revenir chaque année et, dès que possible, y représenter nos auteurs pour leur donner une envergure internationale.

 

PS : En bonus dans le pêle-mêle de photos, retrouvez ma couverture de livre préférée vue à  la Foire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !