Pourquoi aller à la Foire du livre de Francfort quand on est une start-up de l’édition ?

 

La Foire internationale du livre de Francfort, dont la 67ème édition se tient cette semaine, est la plus grande du monde : elle rassemble environ 7000 exposants et reçoit 300 000 visiteurs chaque année. Pendant quatre jours, des éditeurs venus du monde entier acquièrent et cèdent les droits de livres qui deviendront peut-être des best-sellers internationaux.

La Foire de Francfort est donc un rendez-vous incontournable pour toute entreprise de l’édition, start-ups comprises. S’y rendre, c’est d’abord une façon de montrer qu’on fait partie du milieu… mais pas seulement ! Start-upers de l’édition, voilà les 3 raisons pour lesquelles vous devez investir dans un billet de train, un Airbnb et venir à la Foire de Francfort !

  1. Parce que c’est à Francfort que tout se passe !

Dans les années cinquante, un jeune éditeur nommé Feltrinelli devient la star de la Foire car il détient les droits d’un livre appelé Docteur Jivago… dont l’auteur recevra le Prix Nobel de littérature en 1958. Au début des années quatre-vingt-dix, Le Seuil achète presque par hasard à cette même foire un livre inclassable, Le Monde de Sophie, qui se vend à plus d’un million d’exemplaires dans le monde.

 

Francfort est le cœur de l’édition : on y trouve des pépites littéraires, on y découvre les tendances de demain, on y parle de l’avenir de l’édition. Depuis quelques années, les thèmes du numérique et de l’autoédition y ont fait une entrée remarquée, et alimentent régulièrement les titres du célèbre magazine Publishing perspectives distribué quotidiennement sur la Foire. Pour être à la pointe sur ces sujets, Francfort est incontestablement the place to be.

 

  1. Car à Francfort, vous croiserez tous les éditeurs… français

Ne nous leurrons pas, en tant que start-up, vous n’aurez probablement pas de stand à Francfort mais une entrée et quelques rendez-vous suffisent pour « rentabiliser » votre Foire. Son atout principal : rassembler tous les éditeurs d’un même pays dans un même hall… Certes, pour obtenir un rendez-vous, il faut souvent s’organiser des mois à l’avance mais en se promenant dans le hall français, nul doute que vous ferez des rencontres intéressantes, à transformer post-Francfort !

 

  1. Et si on regardait du côté de l’étranger ?

Certes l’exception culturelle, le prix unique et notre dense réseau de librairies font de l’Hexagone un havre pour les maisons d’édition et les auteurs… Nous ne sommes bien sûr pas en reste côté innovation, mais il n’en reste pas moins que nous avons beaucoup à apprendre de nos collègues étrangers. La Foire de Francfort est l’occasion d’aller découvrir les initiatives imaginées au-delà de nos frontières, et pourquoi pas s’en inspirer !

 

Bref, ne passez pas à côté de cet événement incontournable !
Et s’il est trop tard pour vous cette année, ne désespérez-pas, je vous raconterai toute la semaine les aventures de Librinova à la Foire de Francfort… pour partager nos découvertes et vous donner envie de prendre vos billets pour l’année prochaine !

1 commentaire

Publié par jeanfrancoisjfmamoreau : le 14 octobre 2015

Ach so! Schlafen sie gut… See you next week…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition