Portrait de la pétillante Sophia Sagnot, auteur de livres qui font du bien

Aujourd’hui, nous sommes allés à la rencontre de Sophia Sagnot, auteur Librinova depuis janvier 2016. En six mois à peine, ses deux ouvrages C’est forcément le chiffre trois !!! et Rando & Stiletto ont dépassé la barre symbolique des 1000 ventes et lui ont permis d’intégrer le programme En route vers le papier ! En quelques questions, elle vous raconte son expérience littéraire : 

 

— Comment êtes-vous devenue auteur et depuis quand écrivez-vous ?

 

J’ai toujours imaginé des histoires, mais je ne m’étais pas encore lancée dans la véritable aventure de l’écriture pour être lue ! Et puis, fin 2015, mon premier roman C’est forcément le chiffre trois !!! est né ! Après quelques hésitations, j’ai fini par le faire lire à quelques personnes de mon entourage. Leurs retours très positifs et encouragements m’ont poussée à en faire quelque chose, et voilà, je me suis lancée !

 

— Quel mot vous définit le mieux ?

 

Pas évident de répondre à cette question… J’ai fait « appel à un ami » ou plutôt à des amis, pour m’aider à trouver le mot juste ! Et finalement, c’est optimiste qui est ressorti et qui me convient bien ! Toujours voir le verre à moitié plein, telle est ma devise !

 

— Quelles sont vos sources d’inspiration ?

 

Pour écrire ces petits romans de chick lit, je dois dire que je ne suis pas allée chercher bien loin ! En ce qui concerne mes héroïnes, Mila et Elina, ce sont de petits morceaux de moi ! Surtout Mila qui me ressemble beaucoup ! La plupart des petites anecdotes me sont même arrivées (j’ai parfois des petits soucis de coordination, c’est quand même pas de ma faute !!). Après, les situations sont celles qui pourraient arriver dans le quotidien, en un plus décalé et loufoque !

 

— Quand et comment vous est venue l’idée d’écrire C’est forcément le chiffre trois !!! puis Rando et Stiletto ?

 

Pour C’est forcément le chiffre trois !!!, il est né à la suite d’un rêve (ou plutôt d’un cauchemar !), et toutes les autres pièces du puzzle ont suivi après ! Et j’y ai tellement pris goût que Rando & Stiletto est apparu dans un coin de ma tête au même moment. J’ai écris les deux romans en parallèle !

 

— Pouvez-vous me parler de votre expérience avec Librinova ?

 

Suite à l’encouragement de mes proches, j’ai donc décidé de tenter ma chance auprès de maisons d’éditions classiques. Je ne connaissais absolument rien à ce monde, alors j’ai traîné sur internet à la recherche de leurs lignes éditoriales afin de voir si mes écrits pourraient leur correspondre, j’ai envoyé mes manuscrits et attendu, bien sagement (en y laissant mes doigts au passage, stress oblige !), d’avoir mes premières réponses négatives… Comme je ne suis pas du genre à me décourager, j’ai passé pas mal de temps sur des forums ou sites spécialisés, et j’ai compris le concept d’autoédition. Seulement, la plupart du temps, nombre de personnes mettaient en garde, indiquant qu’ils avaient eux-mêmes tenté l’aventure, et l’avaient stoppée net lorsqu’ils avaient vu ce qu’on leur demandait comme frais… C’est alors que je suis tombée sur le site de Librinova ! J’ai tout de suite été séduite par la transparence de leurs propos. Ils ne se présentent pas comme une maison d’édition, mais bien comme une plateforme de services dédiée aux personnes qui souhaitent s’autopublier. J’ai trouvé les différents packs très intéressants, et j’ai aussi immédiatement eu une très bonne impression suite aux échanges avec Charlotte. Je n’avais pas encore signé qu’elle prenait toujours le temps de me répondre et de me conseiller !
J’ai donc fait le grand saut et je ne regrette pas une seule seconde ! Mon premier roman a atteint le seuil des 1000 ventes au bout de trois mois quasiment, et mon second a déjà suivi le même chemin en à peine deux mois…
J’attends maintenant, avec impatience, les retours d’Andrea, l’agent littéraire de Librinova, chargée de représenter mon premier roman auprès d’éditeurs classiques !!

 

— Avez-vous un prochain livre ou projet en tête ?

 

Sur la fin de Rando & Stiletto, j’avais commencé l’écriture d’un tout autre style de livre : un thriller psychologique. J’ai écrit une centaine de pages pour le moment, je ne sais pas encore si ce style m’ira bien, je suis plutôt contente pour l’instant, mais je verrais selon les premières impressions lorsque je l’aurai terminé ! Sinon, j’écris aussi la suite de Rando & Stiletto, et j’ai déjà couché sur le papier quelques passages d’un autre roman contemporain humoristique.

 

Portrait chinois

 

Si vous étiez un écrivain célèbre, vous seriez :

 

Ce n’est pas évident de n’en choisir qu’un seul ! Alors je vais opter pour celui qui a la plus marqué mon adolescence : Bernard Werber.

 

Si vous étiez le personnage d’un roman, vous seriez :

 

Bridget Jones !

 

Si vous écriviez vos mémoires, le titre en serait :

 

Les trente vies d’une hyperactive insomniaque !

 

 Si vos livres étaient adaptés au cinéma, quel acteur voudriez-vous pour jouer le rôle ?

 

Lors d’un dîner avec des amies, nous avons réalisé le casting de C’est forcément le chiffre trois !!! Le rôle du mari sera donc tenu par Guillaume Canet, et celui de Raphaël par Ian Somerhalder ou Gaspard Ulliel, selon leurs disponibilités voyez-vous ! S’agissant de Mila et bien … Ce sera moi bien sûr ! Il s’agit quand même de passer ses journées avec Guillaume, Ian ou Gaspard, vous pensiez vraiment que je laisserais ça à quelqu’un d’autre ?!

 

Si vous organisiez un dîner exceptionnel, qui seraient vos invités idéaux ?

 

Du moment qu’ils me font rire, tous sont invités ! Mais si je devais donner quelques noms, il y aurait Florence Foresti, Omar Sy, Ary Abittan, Gad Elmaleh… Vous voulez venir ?!

2 commentaires

Publié par jeanfrancoisjfmamoreau : le 22 juin 2016

Très spirituelle personne qui sait qu’il y avait trois femmes – certes des déesses du top 10 de l’Olympie – devant Paris et Paris déclancha bien étourdiment la guerre de Troie!
Si vous voulez séduire les Chinois, fuyez le 4, chiffre qui comme la culeur blanche, symbolise la mort! Adorez le 8 qui est paré de toutes les vertus! Mon hypothèse pour comprendre cela: 8:4 = 2. Encore ce système ne fonctionne-t-il que sur la figure des chiffres arabes! A titre de commentaires anodins en apparence, c’est l’inverse chez les Nippons!
S’il y a un rôle de grand-père dans votre casting, pensez à moi! Vous ne serez pas déçue!

Publié par jeanfrancoisjfmamoreau : le 22 juin 2016

A reblogué ceci sur jfmamoreau1938et a ajouté:
Très spirituelle personne qui sait qu’il y avait trois femmes – certes des déesses du top 10 de l’Olympie – devant Paris et Paris déclancha bien étourdiment la guerre de Troie!
Si vous voulez séduire les Chinois, fuyez le 4, chiffre qui comme la culeur blanche, symbolise la mort! Adorez le 8 qui est paré de toutes les vertus! Mon hypothèse pour comprendre cela: 8:4 = 2. Encore ce système ne fonctionne-t-il que sur la figure des chiffres arabes! A titre de commentaires anodins en apparence, c’est l’inverse chez les Nippons!
S’il y a un rôle de grand-père dans votre casting, pensez à moi! Vous ne serez pas déçue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !