Comment faire un planning éditorial ? Conseils de pro #2

Choisir les réseaux sociaux où l’on veut parler (et faire parler) de son livre : check ! Créer sa fan page sur Facebook : check ! Créer son compte Twitter dédié : check . Vous voilà paré.
Reste à animer ces comptes régulièrement et intelligemment. Le planning éditorial est Le document qui vous aidera à organiser et programmer vos posts.

 

 

Des plannings éditoriaux adaptés aux réseaux sociaux

 

Et oui, pensez bien à dissocier vos comptes persos de vos comptes pros ! Vous êtes là pour promouvoir vos livres, et non pour dévoiler votre vie privée à de parfaits inconnus (sauf si vous aimez le danger, bien sûr ! ;-)) Donc la première des choses à faire, c’est de créer des espaces dédiés à la promotion de votre livre.

Une fois cette étape faite (et quand on débute, ça n’est pas toujours si simple !), que peut-on en attendre et que va-t-on bien pouvoir y raconter ?

 

Quels sont les objectifs des réseaux sociaux

  • Sur Facebook, grâce à votre animation (quotidienne idéalement), vous allez pouvoir créer, engager et fédérer une communauté de lecteurs, qui deviendront alors de potentiels futurs acheteurs de votre prose. Beaucoup de marques ont totalement intégré Facebook dans leur stratégie de communication. Pour un auteur, Facebook est une extension de vous et de votre univers créatif.
  • Grâce à Twitter, vous allez pouvoir travailler la proximité et interagir avec votre communauté de lecteurs. C’est un réseau qui est souvent utilisé en complément de Facebook, et oblige à être court et concis (et créatif, très souvent !).
  • Sur Instagram, il s’agira de développer votre univers créatif et artistique et d’interagir en direct avec vos lecteurs.

 

image 2

 

Comment élaborer un planning éditorial correspondant à chaque réseau social ?

Maintenant que vous avez compris les enjeux de ces réseaux, voici quelques pistes pour les animer. La première des choses à faire est de déterminer son planning éditorial !

  • Quel ton allez-vous employer: Plutôt familier ? Plutôt neutre ? Allez-vous utiliser la 1ère personne ou bien faire parler l’un de vos personnages ?
  • Quel contenu allez-vous publier ? Les textes doivent toujours être assez courts, et peuvent renvoyer vers votre site ou blog, si vous en possédez un, et les contenus variés : images, vidéo…
  • À quelle fréquence allez-vous publier ? Sachez que pour être efficace, une page facebook doit être animée très régulièrement, au minimum 3 à 4 fois par semaine et jusqu’à plusieurs fois par jour ! Il existe des outils simples pour gérer d’un seul coup d’œil tous vos réseaux sociaux : Agorapulse.com ou Tweetdeck.twitter.com.
  • Quelle va être votre ligne conductrice ? Certains utiliseront plutôt l’humour, d’autres la
    connivence ou encore la poésie… A chacun son style et son univers bien particulier, que vous devez unifier sur l’ensemble des réseaux sur lesquels vous êtes présents (Facebook, Twitter, Instagram…)
  • Et pour finir : quel sera votre univers graphique ? Le rétro, le noir et blanc, les couleurs flashy, un côté un peu arty… Attention, restez bien en cohérence avec l’univers de votre (ou vos) livre(s), sa couverture, etc…

fil rouge

En effet, il est important de suivre un fil rouge, que vous aurez préalablement défini et que devra être respecté à travers les sujets proposés dans votre planning éditorial. Vous allez devoir produire un certain nombre de contenus éditoriaux, alors autant ne pas partir dans toutes les directions, afin de gagner un peu de temps ! Évitez les posts ou tweets écrits sur un « coup de tête », que l’on regrette parfois !

 

Quelques idées de contenus pour alimenter votre planning rédactionnel ?

Sur Facebook :

  • Des actualités sur vous en tant qu’auteur (dédicaces, participation à un salon, interviews, rencontres…)
  • Des contenus sur vos livres (extraits, citations, couvertures…)
  • Des contenus autour de l’univers de vos livres (la sortie d’un film qui traite du même sujet, vidéo, infographies, articles… connexes à votre ou vos univers)
  • Des contenus « inédits » : des textes courts écrits spécialement pour vos fans, les coulisses de l’impression de votre livre…)

Sur Twitter :

  • Votre actualité d’auteur (votre présence à une dédicace ou un Salon) en live
  • Des contenus sur vos livres (extraits, citations, couvertures…)
  • Vos impressions lors d’un événement ou d’une rencontre
  • Des contenus créatifs : textes très courts (140 caractères maximum, des photos, des vidéos qui vous inspirent ou qui vous font réagir)

Sur Instagram :

  • Des photos ou photos animées uniquement, accompagnées de courts textes ou mots, souvent précédés un #
  • Des moments de votre vie d’auteurs (la pause pendant la rédaction d’un manuscrit, un endroit où vous vous trouvez)
  • Des choses qui vous inspirent (un parc, un tableau, une personne…)

Mais au fait, comment fait-on pour recruter ses communautés de lecteurs ? La suite au prochain numéro !

2 commentaires

Publié par Fabienne Rêve : le 19 juillet 2018

Article très intéressant, je suis en pleine restructuration de mon activité d’auteure indépendante, après 10 ans d’actif, donc ces conseils sont instructifs.

Publié par emma : le 22 février 2019

very nice blog as i was also planning for social media postings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition