Un éditeur vous propose un contrat d’édition, comment éviter les pièges ?

Cher auteur,

Nous avons le grand plaisir de vous informer du retour favorable fait par le comité de lecture qui a été séduit par votre manuscrit…

Vous venez de recevoir ce courriel et vous sautez de joie : ça y est, un éditeur souhaite publier votre livre ! Vous pouvez effectivement vous réjouir : un professionnel s’intéresse à votre livre et y décèle un potentiel. Cependant, vous devez vous poser certaines questions avant de faire votre choix. De quel type d’éditeur s’agit-il ? Quelles sont les conditions du contrat d’édition ? Qui bénéficiera du potentiel commercial de votre livre ? Librinova vous conseille.

 

Les 5 grandes étapes à suivre quand un éditeur s’intéresse à votre livre

  • Contactez Librinova. En tant qu’auteur Librinova, vous bénéficiez de notre expertise et de notre rôle d’agent littéraire. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller, vous donner notre avis sur l’éditeur en question et de vous aider à faire un choix éclairé.
  • Prenez votre temps. Signer un contrat d’édition est une étape importante. Vous avez le droit de vous renseigner et de réfléchir avant de faire votre choix. Si un éditeur vous presse avec un délai de retour fixe, il ne s’agit pas d’un éditeur à compte d’éditeur « traditionnel ».
  • Reconnaître et valoriser votre ouvrage et votre statut d’auteur. L’auto-édition est un acte choisi et non pas un choix par défaut. Parfois, il vaut mieux rester en autoédition (et propriétaire de vos droits) que signer à tout prix un contrat d’édition.
  • Vous renseigner sur la plus-value de l’éditeur par rapport à l’auto-édition : faut-il payer quelque chose ? Y aura-t-il un travail éditorial fait sur votre texte et pas uniquement de la correction ? Votre livre bénéficiera-t-il d’une mise en place en librairies ? Y a-t-il des personnes pour promouvoir votre livre aux éditeurs de poche, à l’étranger ? etc.

Evaluez la transparence du site de l’éditeur. Si le site clame haut et fort qu’il s’agit de l’édition à compte d’éditeur, qu’ils effectuent des services d’édition « professionnels » et qu’ils sont activement à la recherche d’auteurs… il y a de fortes chances pour qu’il y ait anguille sous roche. Les éditeurs à compte d’éditeur sérieux ont plutôt à cœur de présenter les livres et les auteurs déjà publiés. Par ailleurs, ils croulent sous les propositions et ne font que rarement des appels à manuscrits.

 

Édition à compte d’éditeur, à compte d’auteur et auto-édition : les différents types de société d’édition

Pour évaluer la proposition de contrat d’édition qui vous a été faite, il faut d’abord déterminer dans quelle catégorie se trouve l’éditeur en question. Voici un petit rappel des différents modèles existants.

 

L’auto-édition

Un petit rappel sur l’auto-édition tout d’abord : vous restez propriétaire de vos droits, vous payez pour des prestations de service et, chez Librinova, vous recevez 100% de vos revenus nets en numérique en retour et vous déterminez vous-même votre marge pour les exemplaires vendus en impression à la demande. Vous choisissez d’assurer vous-même toutes les étapes éditoriales (correction, réalisation de la couverture, publicité, promotion) ou de payer des prestations de services supplémentaires.

 

L’édition à compte d’auteur

Dans l’édition à compte d’auteur, il s’agit également d’une prestation de service. L’auteur paie une société pour assurer la mise en page et la diffusion de son ouvrage. Il doit payer lui-même les frais d’impression et de publicité pour son ouvrage. L’édition à compte d’auteur se limite au format papier et l’auteur reste propriétaire de ses droits. Cette forme d’édition est pratique pour un projet très précis et non commercial qui nécessite un petit tirage mais il reste un choix onéreux.

 

L’édition à compte participatif

L’édition à compte participatif est certainement la plus nébuleuse du marché. Ces sociétés se présentent souvent comme des éditeurs à compte d’éditeur et demandent aux auteurs prospectés de signer un contrat d’édition, cédant leurs droits à la société, avant de leur demander de financer la publicité/promotion ou d’acheter un nombre minimum d’exemplaires pour la vente.

Bon à savoir : voici un site qui répertorie un certain nombre de sociétés d’édition à compte d’auteur ou à compte participatif. L’auteur fait à juste titre la distinction entre l’édition traditionnelle ou le client de la société est le lecteur et ces trois formes d’édition où le client est l’auteur.

 

L’édition « Nouvelle génération »

La technologie numérique a permis la naissance de nombreuses jeunes maisons d’édition, souvent spécialisées dans des genres plébiscités par des lecteurs en numérique (romance, fantasy, fantastique, thriller…) qui sont bien des maisons à compte d’éditeur (leurs clients sont les lecteurs et l’auteur ne paie rien pour être publié). Cependant, contrairement à l’édition traditionnelle, elles ne bénéficient pas d’équipes de diffusion / distribution pour assurer une mise en place en librairies ni d’un entrepôt où les livres sont stockés. Ils utilisent le même type de technologie d’impression à la demande que nous utilisons pour notre service de « commercialisation en librairie ».

Si vous ne voyez pas d’informations claires sur la diffusion / distribution, si les livres sont disponibles à la commande sur leur site et si vous voyez la mention du réseau Dillicom ou même de Hachette, il y a de fortes chances pour qu’il s’agisse d’impression à la demande, sans mise en place en librairie.

Astuce : n’hésitez pas à aller en librairie pour demander à votre libraire s’il répertorie des ouvrages de l’éditeur qui vous a contacté. Si oui, vous pouvez même lui demander son avis sur les équipes commerciales de cette maison.

 

L’édition à compte d’éditeur

Leurs clients, ce sont les lecteurs. Ils sont les seuls à pouvoir assurer une mise en place en librairies, plus ou moins grande. L’éditeur fait un travail éditorial sur votre texte et assure tous les frais de correction, mise en page, promotion, diffusion et distribution de votre livre. L’auteur ne paie rien pour être publié et il est même remboursé pour ses frais de déplacements à l’occasion de sa participation à des salons et autres manifestations. Il a des équipes commerciales qui rencontrent les libraires pour parler de votre livre et une distribution qui assure les allers-retours des exemplaires de votre livre entre l’entrepôt et les points de vente. Sur son site, vous trouvez souvent une rubrique pour les libraires avec le nom du diffuseur / distributeur (les principaux distributeurs sont Hachette Distribution, Interforum, Sodis, Média Diffusion, Dilisco, Union Distribution).

 

En bref : dans chaque type de société d’édition mentionnée, il y a des acteurs de qualité et des acteurs peu recommandables. Renseignez-vous auprès de Librinova, votre libraire, d’autres auteurs de confiance. Votre choix vous appartient. Prenez le temps de faire le choix que, quoi qu’il arrive, vous ne regretterez pas !

 

Pour aller plus loin :

 Auto-édition, édition à compte d’auteur ou d’éditeur ?

 Quels sont les critères de sélection des éditeurs ?

→ Comment faire publier son livre par un éditeur ?

1 commentaire

Publié par NATHALIE MALBEC : le 1 juillet 2019

Merci ! C’est très clair et complet.
Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition