Et si le bonheur se trouvait au bout de votre stylo ?

Vous ne le savez peut-être pas mais vous possédez, chez vous, un outil extrêmement puissant capable de changer votre vie ! Lequel ? Le stylo ! En effet, si l’écriture nous permet de raconter de jolies histoires, elle peut aussi nous aider, dans notre vie quotidienne, à clarifier nos idées, trouver des solutions, nous comprendre, réaliser nos rêves et in fine, trouver le bonheur. Tout ça avec un simple stylo… Voici les bienfaits de l’écriture thérapeutique.

Écrire pour clarifier vos pensées

« Oui, mais si je décide de démissionner, quelles seront les conséquences ? Ou alors, je pourrais en discuter avec mon chef d’abord mais je crains sa réaction… Reste-t-il une bouteille de lait au frigo ? Bastien a-t-il pris ses affaires de sport ? »

Il faut nous rendre à l’évidence : dans notre cerveau, c’est le bazar ! Des pensées existentielles côtoient nos projets, nos préoccupations quotidiennes, nos « to do lists » mentales, nos craintes, nos problèmes et nos envies. L’ennui, c’est que nous ne parvenons pas à aller au bout de nos idées et que nous oublions certaines informations importantes. De plus, notre mental ne s’arrête jamais, comme un hamster shooté aux stéroïdes qui court dans sa roue jour et nuit. Et comme dans une roue, nos problèmes tournent en rond, ils prennent de l’ampleur, accentuent nos angoisses et ne trouvent pas de solutions. Pour y remédier, l’écriture reste le moyen le plus efficace. Elle permet de mettre un peu d’ordre dans ce capharnaüm ! Notre esprit se débarrasse ainsi de la confusion qui règne en lui et nous parvenons enfin à faire avancer nos projets.

 

Comment faire ? Rédigez des listes (sur votre téléphone, le bloc-notes accroché au frigo ou dans un carnet, comme bon vous semble). Vous pouvez identifier plusieurs catégories, comme :

  • les choses à faire et leur échéance – Ex : prendre rendez-vous chez le dentiste avant le 10 septembre. Acheter du lait avant ce soir !
  • les informations importantes. Ex : anniversaire de Mamie le 18 juin.
  • mes projets et les pistes pour les réaliser. Ex : écrire un roman > chercher documentation sur les tueurs en série à la bibliothèque !
  • mes idées géniales / inspirations : notez ici toutes ces bonnes idées qui traversent votre esprit, la citation inspirante trouvée dans un magazine, la phrase de votre collègue qui vous a ouvert les yeux, ou le nom d’un super resto dont vous avez entendu parler.
  • mes sources de satisfaction et/ou de gratitude (voir plus bas).
  • mes problèmes : vous verrez qu’une fois couchés sur le papier, ils vous apparaîtront sous un autre jour et perdront de leur pouvoir anxiogène.

 

Écrire pour trouver des solutions

Puisqu’on parle des problèmes, l’écriture vous permettra bien souvent de leur trouver des solutions concrètes. Vous pouvez procéder de manière organisée, grâce à un tableau présentant les différentes solutions possibles, leurs avantages et leurs inconvénients et les échéances.

Vous pouvez également formuler votre problématique sur une page de cahier et écrire en lâchant prise sur l’orthographe, la syntaxe et même sur la logique, tout ce qui vous vient en tête, et notamment vos peurs que vous pourrez ainsi dédramatiser et surmonter plus facilement, ces mots, ces pensées et ces analogies qui s’invitent sur le papier sans raison apparente. Quand vous n’avez plus rien à dire, relisez-vous et il est fort probable que votre inconscient, qui se sera exprimé à travers vos doigts, vous souffle une solution à laquelle vous n’aviez pas pensé…

Écrire pour nous comprendre et nous guérir

De la même façon, ce type d’écriture qui s’apparente à l’écriture automatique, permet de mieux se comprendre. Nous pouvons apprendre à nous analyser en nous posant des questions, comme le ferait un thérapeute. Imaginez que vous avez à vos côtés un Super Coach qui vous demande par exemple : Pourquoi est-ce que je ressens une douleur dans le ventre ? Quelles émotions suis-je en train de ressentir et pourquoi ? Qu’est-ce que cette peur réveille chez moi ? Comment puis-je la transformer en défi ? Qu’ai-je besoin de comprendre de cette situation qui me blesse ? Que puis-je changer dans ma perception de la situation ou dans ma façon d’y faire face ? Qu’est-ce qui m’empêche de changer la situation ?

La liste est infinie ! L’objectif est de n’écouter que ce Super Coach qui sommeille en vous et non Monsieur Super Critique qui passe son temps à vous faire douter de vous.

Autre astuce quand vous n’avez pas le moral : notez tous les soirs au moins 3 sources de satisfaction et/ou de gratitude vécues dans votre journée. Ex : je me suis offert le roman de mon auteur préféré. Il a fait beau et j’ai pu aller au travail à pied. Merci à ma coiffeuse pour son gentil compliment sur ma bonne mine.

Ces techniques peuvent dénouer des situations, apaiser vos angoisses, vous apprendre à positiver, à changer vos perceptions, à devenir plus responsable de votre vie, à gagner en confiance en vous et vous réconcilier avec vous-même. Et ça, c’est juste magique !

Écrire pour rendre heureux

Un autre avantage de l’écriture est de créer des liens avec les autres. Écrire un message sympathique ou commenter une publication sur un réseau social pour montrer son enthousiasme, envoyer un mail pour remercier ou rédiger une lettre pour pendre des nouvelles, procure de la joie au destinataire, mais aussi à l’émetteur. Car le bonheur, c’est contagieux, la gentillesse aussi.

Ainsi, n’hésitez pas à écrire à vos proches (ou moins proches), pour leur dire que vous les aimez, qu’ils comptent pour vous, que vous admirez leurs qualités, et remerciez-les pour ce qu’ils apportent dans votre vie : vous ferez deux heureux qui ne demanderont qu’à rendre d’autres personnes heureuses à leur tour.

Écrire pour passer du rêve à la réalité

Par ailleurs, l’écriture est le moyen le plus efficace pour concrétiser un projet. Tout commence par un mot, une phrase qui sort enfin de notre tête ou de notre cœur et qui prend forme sur le papier : on passe du fantasme au réel. Ensuite, nous nourrissons cette idée en nous autorisant à rêver à ce qu’elle pourrait devenir et en apportant des réponses aux questions quand, comment, avec qui, de quelles façons, avec quels moyens, et surtout au « pourquoi » qui nous permet de définir nos aspirations profondes et de rester motivés, quoi qu’il arrive.

Pour la forme, choisissez ce qui vous semble le plus familier ou le plus intuitif : carte mentale, rédaction d’un texte de plus en plus détaillé, tableur, tableau de visualisation… Peu importe. Ce qui compte, c’est que ce rêve est en passe de devenir une réalité.

Une étude a prouvé que l’un des points communs des personnes qui se disent heureuses est d’avoir un objectif clairement identifié, un rêve, un projet. Alors, quelle que soit l’issue du vôtre, il vous permettra d’apprendre, d’évoluer et de devenir plus heureux ! What else ?

Écrire pour nous faire plaisir

Enfin, vous pouvez écrire pour le plaisir de raconter une histoire ou votre histoire, de vous évader, de créer un univers, de susciter des réflexions, des émotions ou des rires. Et puis qui sait, en l’auto-publiant, vous pourriez vous lancer dans une aventure dont vous ne soupçonnez peut-être pas l’issue… 😉

 

Marilyse Trécourt

 

Pour aller plus loin :

→ Comment s’organiser pour écrire un livre ?

→ Professionnels, autopubliez votre livre !

→ Pourquoi les lecteurs sont-ils séduits par l’auto-édition ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition