Six conseils pour gagner un concours d’écriture

Participer aux concours d’écriture est la clé de la réussite pour les auteurs. Encore faut-il les gagner pour se faire connaître auprès des éditeurs et du grand public. Il n’existe pas de recette miracle, mais quelques conseils peuvent vous aider à mettre toutes les chances de votre côté lors des concours d’écriture. 

Travailler son accroche

Pour vous démarquer de vos concurrents, il est primordial de capter l’attention du jury dès les premières lignes de votre texte. Plusieurs moyens s’offrent à vous pour sortir du lot : 

  • bousculez le jury avec une introduction originale ; 
  • imaginez des dialogues vivants ; 
  • faites vivre des personnages attachants et accrocheurs ; 

Dès les premiers mots, lorsque vous posez le contexte, le jury doit avoir envie d’aller plus loin. Votre intrigue doit être captivante. 

Attention à l’effet inverse : n’en faites pas « trop » dans votre introduction ! Par exemple, mettre des mots complexes (parfois à mauvais escient) pour donner un style très littéraire n’est pas toujours une bonne idée. Restez-vous-même pour être crédible.  

Soigner son orthographe

Le jury ne fait pas de cadeau face aux fautes d’orthographe. Cette dernière doit être irréprochable à chacune de vos participations à un concours d’écriture. De même, la présentation globale de vos écrits doit être bien soignée, afin de donner une meilleure impression au jury et d’optimiser son confort de lecture. Pensez à vous relire attentivement plusieurs fois, mais aussi à envoyer votre texte à votre entourage si vous le pouvez. Quand vous avez passé plusieurs heures sur un texte, il est en effet possible que vous manquiez un peu de recul et que vous laissiez passer quelques erreurs. 

Respecter les consignes

Bien sûr, il est impératif de respecter scrupuleusement les consignes données. Il faut savoir se démarquer des autres avec un texte original, certes, mais sans s’éloigner du thème imposé. Ne vous laissez pas emmener trop loin par votre imagination ou par vos propres envies. Pour cela, n’hésitez pas à relire plusieurs fois les consignes pendant que vous travaillez, afin de toujours vérifier que vous ne déviez pas trop.  

Au-delà du thème imposé, le nombre de signes à ne pas dépasser a également toute son importance. Ne cherchez pas à faire du zèle en dépassant le maximum fixé. Au contraire, mieux vaut faire un peu moins : le jury sera toujours plus réceptif face à un texte court et percutant.  

De plus, selon le nombre de participations reçues, le jury peut être intransigeant sur le respect de la longueur demandée. Il serait dommage au vu du travail fourni que votre projet n’aille pas au bout parce qu’il ne respecte pas les consignes.  

Oser et innover

Toujours dans l’objectif de marquer l’esprit du jury, il convient d’éviter les sujets classiques – pour ne pas dire « bateaux » – ou racoleurs. Ne cherchez pas non plus à imiter un auteur, ou à vouloir suivre des effets de mode. Même si vous avez déjà connu un certain succès avec une recette d’écriture spécifique, ne tentez pas de l’appliquer à tous les concours d’écriture auxquels vous participez. Dans le domaine des concours de nouvelles, par exemple, le monde est assez petit et vous risquez alors de perdre en crédibilité. N’utilisez pas non plus des textes que vous avez déjà écrits en amont en les modifiant un peu pour qu’ils collent au thème imposé. Cela est souvent repéré par le jury, qui n’apprécie guère. En d’autres termes, osez et innovez. C’est le moment de sortir des sentiers battus et de vous faire plaisir.  

Faire des recherches en amont

Gagner un concours d’écriture passe aussi par la préparation en amont. Par exemple, renseignez-vous sur les textes déjà primés aux éditions précédentes afin d’identifier l’esprit du concours, les styles plébiscités par le jury et les thèmes qui ont déjà été imposés. Il faut savoir que les textes primés sont parfois disponibles sous forme de recueils en ligne. 

Participer à plusieurs concours d’écriture

Rien ne sert de se focaliser sur un seul et unique concours, mieux vaux participer à plusieurs concours pour multiplier vos chances d’en gagner un. En augmentant le nombre de participations, votre plume devient aussi de plus en plus habile. En cas d’échec, il est également plus facile de rebondir et de garder le moral si vous avez déjà en tête le prochain concours. D’ailleurs, ne vous découragez pas après une défaite. Si votre texte n’a pas été retenu, ce n’est pas forcément parce qu’il était mauvais. De la même manière, si vous gagnez le concours, gardez en tête que votre texte n’est pas nécessairement meilleur que les autres. Il est peut-être simplement arrivé au bon moment au bon endroit. Il a su toucher certains membres du jury, et c’est déjà un grand pas ! 

 

Bon à savoir 

Vérifiez le montant des frais d’inscription aux concours. En principe, ceux-ci ne doivent pas être trop élevés. Si vous devez faire une sélection, privilégiez les concours qui offrent une véritable publication à la clé, dans une revue ou dans un recueil collectif. Si vous être le grand gagnant, vous augmenterez en même temps vos chances de vous faire connaître. Cela tombe bien : la plateforme de concours Librinova vous propose justement une multitude de concours pour augmenter votre notoriété et mettre votre style à l’épreuve ! 

 

Pour aller plus loin :

Participer à des concours d’écriture, la clé du succès ?

Ecrire un livre : les conseils pour réussir son projet

Quel est votre style d’écriture, comment l’améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition