Comment écrire une nouvelle réussie ?

Comment écrire une nouvelle réussie ?
17/03/2021
Conseils pour écrire un livre

Avec son style court et direct, la nouvelle est un format littéraire très apprécié, mais qui répond à des codes bien précis. Début et fin de récit percutants, écrit bien rythmé, structure du texte, nombre de personnages et de décor… Retrouvez tous les conseils pour écrire une nouvelle réussie et vous prêter à cet exercice particulier et amusant.

Qu’est-ce qu’une nouvelle ?

Pour écrire une nouvelle réussie, il faut commencer par savoir ce qui définit précisément ce type de récit. La nouvelle présente plusieurs caractéristiques qui lui sont propres. À commencer par sa taille. La nouvelle littéraire fait figure de roman très court. C’est d’ailleurs cette concision qui marque la principale différence puisqu’on y retrouve la même narration, des dialogues et des effets littéraires semblables. De même, tous les genres peuvent être traités sous forme de nouvelle : romantique, fantastique, science-fiction, historique, etc.

En tant que format court, la nouvelle peut-elle se rapprocher de la fable ou du conte ? Non. Contrairement à la fable, elle n’implique pas d’enseignement ou de morale. Et elle se veut plus détaillée qu’un conte, dans la description de l’environnement ou la psychologie des personnages.

Compte tenu de sa concision, les descriptions doivent donc être courtes mais très précises. De même, l’introduction, la fin et le rythme, la « musicalité » du récit doivent être particulièrement soignés. Ces critères sont primordiaux. Pour vulgariser : puisqu’il y a peu de mots, chaque mot a son importance.

La nouvelle se présente comme un excellent exercice de création pour les auteurs, notamment amateurs. Ce format permet d’expérimenter, de s’essayer à la construction d’un récit, d’une intrigue, d’évaluer ses idées avant d’éventuellement les développer suffisamment pour en faire un roman.

5 conseils pour écrire une nouvelle

Pour écrire une nouvelle réussie, vous pouvez respecter certaines étapes importantes au niveau de la préparation et de la rédaction.

1. Faire un plan

Bien sûr, l’élaboration d’un plan dépend de votre méthodologie : tous les auteurs ne partagent pas cette envie. Toutefois, compte tenu des spécificités de la nouvelle, il peut être intéressant de prendre le temps de réaliser un petit plan détaillé.

Comme expliqué précédemment, le rythme occupe une importance toute particulière compte tenu de la taille réduite du texte. Il est donc primordial de bien structurer votre texte. Dans cette optique, un plan vous sera très utile et permettra d’éviter certains pièges, comme une construction à la manière d’un long roman. Par ailleurs, la création d’un plan permet de vérifier que votre intrigue tient la route et que tous les éléments indispensables à la compréhension de la chute sont présents.

2. Soigner le début et la fin

Écrire une nouvelle réussie passe par un démarrage et une chute soignés, marquants. Contrairement à un roman traditionnel, vous n’avez pas le temps de mettre en place la situation, les décors, les personnages. Vous devez donc être marquant dès le début de votre nouvelle et plonger le lecteur directement dans l’intrigue.

Il en est de même pour la fin. Elle doit être percutante, surprenante, satisfaisante, peu importe le ton voulu (fin heureuse, triste, amusante, etc.). Si vous voulez un très bon exemple de fin marquante, vous pouvez lire Le Horla de Maupassant. Vous comprendrez rapidement ce qu’est un final marquant.

3. Ne pas intégrer trop de personnages

Tout comme l’intrigue doit être directe et percutante et la description des décors rapides, ne vous perdez pas avec une multitude de personnages. Dans une nouvelle réussie, ne faites apparaître que les personnages nécessaires au bon déroulé de l’intrigue. Intégrer moins de personnages, c’est aussi accorder plus d’importance à ceux présents dans le récit.

4. Relire minutieusement votre texte

La correction de votre texte est une étape d’autant plus importante que le récit est court. Au-delà des fautes d’orthographe, de grammaire et autres coquilles, accordez une importance toute particulière aux répétitions et aux lourdeurs. N’hésitez pas à enlever les passages qui n’apportent rien au récit et à redynamiser le texte, si besoin. Cela passe notamment par le rythme des phrases. Alternez entre phrases longues et courtes afin de donner de la musicalité au texte. Vous pouvez relire vos écrits à voix haute pour mieux vous représenter le rendu à l’oreille.

Pour vous aider dans la correction de votre récit, n’hésitez pas à avoir recours à un professionnel pour une relecture approfondie. À cet effet, découvrez le service de relecture Librinova.

5. Sélectionner les bonnes nouvelles

Si vous comptez publier un recueil de nouvelles, il faudra alors procéder à un travail de sélection, loin d’être évident. Pour vous aider dans ce choix, et pour un rendu de qualité, il est important de définir le thème général ou le fil conducteur que vous souhaitez donner à votre ouvrage (amour, horreur, humour, historique, etc.). Il vous suffira de conserver les nouvelles qui correspondent à la thématique. Cela donnera une véritable cohérence à votre recueil de nouvelles.

 

Envie de vous entraîner à écrire des nouvelles et de vous mettre au défi ? Participez à nos concours d’écriture.

 

Pour aller plus loin :

Comment écrire de bons dialogues ?

Comment améliorer son style à l’écrit : nos 8 conseils

Structurer un roman : comment faire ?