Pourquoi faire appel à un bêta-lecteur professionnel ?

24/03/2021
Conseils d’écriture

La bêta-lecture est un service d’abord bénévole réalisé par des amateurs de littérature. Mais aujourd’hui, ce service tend à se professionnaliser et les auteurs peuvent de plus en plus faire appel à des bêta-lecteurs professionnels et rémunérés. Pourquoi faire appel à ces spécialistes ?

Qu’est-ce qu’un bêta-lecteur ?

Un bêta-lecteur est une personne qui intervient une fois que l’auteur d’un manuscrit a terminé son premier jet. Amoureux de la langue mais aussi féru de littérature, le bêta-lecteur apporte ses conseils sur l’ensemble du texte, tant sur le fond que sur la forme.

Il est possible de faire appel à des bêta-lecteurs bénévoles, mais les auteurs peuvent également demander les services d’un bêta-lecteur professionnel et rémunéré. D’ailleurs, la bêta-lecture se professionnalise de plus en plus et il n’est pas rare de trouver des bêta-lecteurs proposant leurs services en échange de rémunération.

Pourquoi avoir recours à un bêta-lecteur professionnel ?

Faire appel à un bêta-lecteur professionnel et rémunéré présente bien des avantages pour les auteurs, auto-édités ou non.

Profiter de son expertise

Un bêta-lecteur professionnel, comme son nom l’indique, est un expert à bien des niveaux. D’abord, évidemment en lecture. Totalement neutre, il apportera son avis tant au niveau de la construction des phrases, que des fautes d’orthographe ou de conjugaison. Le style, la cohérence des personnages et l’histoire à proprement parler sont également au cœur de l’analyse d’un bêta-lecteur. Il donne aux auteurs des pistes d’amélioration en ciblant un ou plusieurs éléments du récit.

Bénéficier d’un avis neutre

Faire relire son manuscrit à des proches, c’est bien, mais souvent, ces derniers n’osent pas dire clairement les choses qui ne vont pas dans le texte et qui pourraient être améliorées, par peur de vous blesser. Ils ne les verront peut-être même pas. Le bêta-lecteur professionnel, lui, a un œil objectif et n’hésitera pas à faire ses retours de façon neutre et bienveillante.

Mieux accepter les retours

En tant qu’auteur, entendre les retours de proches sur un travail d’écriture qui vous a pris du temps est parfois difficile, et c’est tout à fait naturel lorsque l’affectif s’invite dans les échanges. Le bêta-lecteur professionnel ne vous connaît pas et vous ne le connaissez pas. Cet élément est essentiel, puisque vous serez plus à même d’écouter un retour extérieur d’un inconnu que celui d’un proche, d’autant que vous savez que ses avis sont parfaitement neutres et constructifs.

Établir une relation de confiance

Travailler avec un bêta-lecteur que vous ne connaissez pas peut être intimidant. Vous avez peur que votre manuscrit soit divulgué à d’autres ou, pire, que la personne vous plagie ? En confiant votre manuscrit à un bêta-lecteur professionnel, vous profitez du sérieux et de la confidentialité de ce lecteur un peu particulier. Une relation de confiance peut donc s’installer, puisqu’aucune information ne sera partagée. Cela est d’autant plus important pour les auteurs déjà confirmés.

Respecter les délais

Un bêta-lecteur professionnel s’engage à faire ses retours à un moment défini avec l’auteur. Ce délai figure normalement sur le devis et la facture fournis par le bêta-lecteur au début de la prestation. En tant qu’auteur, vous savez quand vous recevrez les retours du bêta-lecteur et vous n’aurez pas à le relancer tant que le délai n’est pas passé.

Bon à savoir

Librinova propose, dans ses services éditoriaux, l’option bêta-lecture. Réalisée par notre partenaire, La Bêta-Lectrice, cette option vous permet de bénéficier de remarques constructives et de pistes d’amélioration pour produire un texte de qualité.

 

Pour aller plus loin :

Comment améliorer son livre grâce au diagnostic éditorial ?

Comment améliorer son style à l’écrit : nos 8 conseils

Corriger un livre : quels sont les meilleurs correcteurs orthographiques et comment les utiliser ?