Derrière les courbures de l'espace-temps

Une enquête débridée à la croisée de la Vie et des deux Infinis

de Anne Spiteri

  1 Commentaires  

Derrière les courbures de l'espace-temps

Les sciences de la vie peuvent éclairer de façon originale nos connaissances sur l'univers. Elles suggèrent en effet un nouveau paradigme d'espace-temps capable de réconcilier la physique quantique et la relativité générale. Cet espace-temps permet de bâtir une fresque fascinante de l'univers unitair ...

En lire plus

Les sciences de la vie peuvent éclairer de façon originale nos connaissances sur l'univers. Elles suggèrent en effet un nouveau paradigme d'espace-temps capable de réconcilier la physique quantique et la relativité générale. Cet espace-temps permet de bâtir une fresque fascinante de l'univers unitaire. Si vous ne craignez pas de voir le sol se dérober sous vos pieds, je vous invite à m'y suivre !

(−) Réduire
1 Commentaire

Publié par christophe-corrihons : le 07/05/2020

Comme on sort d'un rêve en vacillant, on sort de ce commentaire de rêve en hésitant : cette aventure onirique, ça c'est passé dans la tête de l'auteure, ou lors d'une réception où dame réalité l'avait conviée ? L'auteure polytechnicienne se déclare "académicienne de nulle académie" (dans le préambule en accès libre) ; symétriquement celui qui vient de nulle part peut se lancer sans complexe dans la lecture d'ensemble. L'amateur de science-fiction (que je suis) aimera frissonner à l'approche des trous noirs et du zéro absolu, s'amusera à penser que chaque humain serait une fractale de la topologie turbulente de la bulle élémentaire, suscitera le flashe de conscience frère fractal du cliquetis des fissions élémentaires de bulles, regrettera que la fractale ait une base indifférenciée, sourira que les brins qui flottent dans l'univers non structuré fassent l'objet de la théorie des cordes. Pour une nouvelle édition, j'aimerais un sommaire des fractales. L'intérêt de lire ce texte est soutenu par la solide expérience de l'auteure dans les phénomènes de la vie de tous ordres; cette revue de la fractalité fournirait des points de repère au lecteur aux connaissances scientifiques superficielles. En scientifique de base, j'ai parcouru une fresque où les modèles existants des diverses mécaniques prennent sens, un fil d'Ariane jeté à titre posthume aux grands noms de la physique, et dans le présent à l'éternel curieux. L'éther effraie comme le silence éternel des espaces infinis. Ici, l'énergie indifférenciée s'enroule dans des bulles d'espace-temps, puis devient matière vivante qui s'entortille en ADN pour ensuite offrir à nos yeux le spectacle du monde vivant. J'avoue être un contemplatif épaté par les météorologues qui calculent le mouvement des gouttelettes qui animent les nuages, et un paresseux à qui l'égalité E=mc² disait surtout l'abondance de l'énergie dans l'univers. Chacun devrait avoir conscience des relations entre matière et mouvement théorisées par la relativité générale. Dans cette optique, l'explication de la gravitation comme manifestation d'un flux de bulles répondant à l'appel d'une matière qui veut rester vivante est plus attrayante que l'écriture tensorielle. En abordant le livre, on peut se demander si le rêve de départ ne serait pas autodestructeur : en effet que se passerait-il le jour où un modèle physique unifié représenterait exactement la réalité ? Quelle part resterait-il au rêve dans nos vies ? Prenons l'exemple de la téléportation : pourrait-on imaginer qu'en ne déplaçant que notre volonté de cohérence quelque part, automatiquement un flux de bulles se créerait qui nous donnerait matière ailleurs ? Qui sait, au prochain épisode, peut-être ... Etant habité de l'instinct de chercher l'homme sous l'auteur, soit en l'occurence la femme sous l'auteure, je suis passé par son site en sommeil. Des derniers articles se dégage un sentiment de désespoir au spectacle des tendances suicidaires de l'humanité. L'ironie qui filtre au fil des pages du livre à travers les aveux de modestie, les clins d'oeil aux savants célèbres et au père passionné, s'épanouit dans l'épilogue en appel au Créateur des Univers : tu peux faire mieux ! Un auteur s'expose au lecteur. Que Madame Spiteri veuille bien accepter les contresens dans tout ce qui précède, les corriger sans façons, et recevoir mes compliments pour sa défense des ressources en eaux.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.