Forces spirituelles du corps humain

de Antoine Oyabi

  0 Commentaires  

Forces spirituelles du corps humain

Il s’agit de traiter le corps humain de la manière originelle et spirituelle. Car, une personne peut évoluer dans le monde matériel, c’est-à-dire dans différents domaines : physique, émotionnel, mental, sans toutefois être consciente de son être spirituel. Je mets l’accent sur les exigences ...

En lire plus

Il s’agit de traiter le corps humain de la manière originelle et spirituelle. Car, une personne peut évoluer dans le monde matériel, c’est-à-dire dans différents domaines : physique, émotionnel, mental, sans toutefois être consciente de son être spirituel. Je mets l’accent sur les exigences du corps spirituel ; et surtout de ne pas confondre la croyance religieuse et la spiritualité. L'athée peut être spirituel ! En réalité, ce que nous appelons le "corps" spirituel n’en est pas un car un corps appartient au monde matériel. Le terme est utilisé pour distinguer la partie matérielle de la partie spirituelle en nous. Le corps spirituel n’a aucun désir, car il est achevé et parfait. Nous n’avons donc pas à l'entretenir, car ce qui appartient au monde matériel a besoin de nourriture pour vivre.

L’exigence d'ouverture vers le monde spirituel, c’est-à-dire le monde de l’attachement ; de la prière, la quête de l’amour chaleureux vers l’autre. Mais que veut dire au juste "être spirituel" ? Au long de mon cheminement, j’ai moi-même été exposé à différentes visions de la spiritualité. Je termine mon ouvrage par un plaidoyer pour l’exercice de la prière : il y a lieu de soutenir par nos prières nos frères et sœurs confrontés à la maladie, au handicap… Nos frères et sœurs confrontés, au lourd combat contre la maladie ont besoin de notre assistance. Nous pouvons le faire par nos prières et dans la mesure du possible, par une présence physique et réconfortante.

(−) Réduire

0 Commentaire

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !