L'Envol des martinets

de Avi Graviloir

  1 Commentaires  

L'Envol des martinets

Luc, homme de caractère irrésolu et tempérament lymphatique frôlant la cinquantaine, dans une nuit glaciale, après un week-end passé avec son ami Jean-Louis, rentre chez lui en Gironde.

Au bord d’une route départementale déserte, il repère le corps inanimé d’une femme sauvagement a ...

En lire plus

Luc, homme de caractère irrésolu et tempérament lymphatique frôlant la cinquantaine, dans une nuit glaciale, après un week-end passé avec son ami Jean-Louis, rentre chez lui en Gironde.

Au bord d’une route départementale déserte, il repère le corps inanimé d’une femme sauvagement agressée et en état d’hypothermie. En conduisant la blessée à l’hôpital, il ne peut s’imaginer que la gendarmerie le suspecte d’avoir commis cet affreux crime. Malheureusement, la victime qui peut confirmer sa version des faits se réveille avec une amnésie rétrograde, qui lui efface tout souvenir.

Dans ce contexte-là, pendant que la police essaie d’élucider l’horrible outrage, Luc rend visite tous les jours à la patiente, dans l’espoir qu’elle récupère sa mémoire perdue et puisse le disculper réellement de tout soupçon. Dès lors, une formidable entente parent-enfant naît entre ces deux êtres qui n’auraient pas dû se rencontrer.

Guérie de ses blessures physiques, mais toujours amnésique, elle est transférée dans une unité psychiatrique pour le suivi de sa pathologie neuropsychologique.

Cependant, le séjour dans le centre spécialisé pour le traitement de cette pathologie se prolonge, sans qu’elle retrouve le souvenir de son passé. Quelle solution envisager pour le devenir de cette personne si particulière ? 

Pour surmonter leurs adversités, ils décident de marcher ensemble dans la vie, elle, pour trouver son identité perdue, et Luc, pour oublier les origines de son infortune.  

(−) Réduire

1 Commentaire

Publié par vania-vanneste : le 14/11/2018

Première impression : Il ne faut pas se fier au titre qui pourrait peut-être repousser certaines personnes. J’ai beaucoup apprécié la douceur de ce récit. Ce n’est pas quelque chose que l’on dévore comme un thriller ou une aventure mais un livre qui se déguste au coin de la cheminée avec un bon thé (à la bergamote par exemple), un plaid et un bon fauteuil dans une position de lecture confortable. J’ai apprécié ce moment presque intime qui se déroule sous nos yeux. Concernant l’écriture : les phrases sont de longueurs aléatoires mais cela ne dérange aucunement la lecture. Les descriptions sont très précises mais ne m’ont jamais semblé longues. On imaginait bien les lieux et ce moment. L’écriture est assez déliée et tout tienne une suite logique. Les personnages sont assez bien construits, l’homme brisé qui se fait doucement apprivoiser par cette adolescente blessée qui recherche une figure paternelle, cette femme qui a dû abandonner son enfant par la force des choses, … On découvre des récits familiaux dont on s’attend mais qui expliquent certaines choses pour les personnages. L’histoire est présentée en plusieurs parties : La première partie m’a semblé être comme une interview de Luc parce l’auteur parlait du personnage tantôt à la première personne tantôt à la suivante. Selon moi, cela permet de s’immiscer dans sa vie sans réellement s’identifier à ce personnage mais ce n’est pas un mal. Puis la suivante, c’est chacun des quatre protagonistes qui parlent de cette histoire de famille, cette famille qu’on a rencontré au début et qui n’est pas « d’origine ». Personnellement, je serais incapable de dire s’il y a beaucoup de dialogue ou pas puisqu’au final chaque personne parle de ce qui s’est passé. Bien que certains dialogues réels soient introduits. C’est un équilibre bien trouvé. On comprend rapidement qui sont les personnages chacune pour les autres et on fait le rapprochement. Cependant j’aime beaucoup la façon dont l’auteur met en place ses liens et la façon dont les choses se sont produite.

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com