La Saga des sabots de Vénus - Tome 1

de Bernard Nilles

  6 Commentaires  

La Saga des sabots de Vénus - Tome 1

Un adolescent découvre les mystères de la féminité. Plus tard il aimera deux jeunes filles et devra faire un choix.  Il épousera l'une d'elles et continuera à fréquenter la seconde avec l'assentiment de son épouse, au nom de la liberté, de la confiance et de la complicité face au plaisir. Il consta ...

En lire plus

Un adolescent découvre les mystères de la féminité. Plus tard il aimera deux jeunes filles et devra faire un choix.  Il épousera l'une d'elles et continuera à fréquenter la seconde avec l'assentiment de son épouse, au nom de la liberté, de la confiance et de la complicité face au plaisir. Il constatera l'influence de la sexualité sous ses divers aspects, avec ses risques de dérives dans son milieu professionnel et privé. C'est un voyage tout en poésie, sensualité et érotisme pour un couple dans lequel l'amour spirituel est essentiel pour faciliter un équilibre dans les plaisirs charnels, sans la présence de la jalousie ou des trahisons. Ce livre invite à se poser la question d'une conception futuriste de l'amour, de la sexualité et du couple.

(−) Réduire

6 Commentaires

Publié par frederic-nilles : le 21/10/2017

Inattendu et passionnant

Publié par ludivine-aure-1 : le 22/03/2018

Dans ce roman, les expériences sexuelles d'un couple sont décrites tout en poésie, mais surtout ce roman nous améne à réfléchir, comment peut-on rester en couple et s'aimer pour la vie, comment le dialogue permanent, la confiance,la tolèrance, le respect nous permettent de ne plus subir nos craintes et nos doutes concernant l'être aimé? Foncez! laissez vous emporter par la plume de l'auteur. J'ai adoré.

Publié par amandine-aure : le 22/04/2018

Je n'avais jamais lu de littérature érotique auparavant et j'étais un peu réticente, cela dit le résumé m'intriguait, j'ai donc entamé ce roman et je ne regrette vraiment pas! L'auteur a une telle sensibilté et décrit les émotions des femmes avec tellement de précision et de bienveillance qu'il est parfois difficile à croire que c'est un homme qui écrit. De plus,ce roman est un voyage dans la poésie, aucune vulgarité, tout son contraire, de la beauté, de la pureté dans les mots et les pensées des personnages principaux. Beaucoup de reflexions aussi, un roman qui ne laisse pas de marbre à la dernière page, hâte d'entamer le tome 2

Publié par julie-desettre : le 22/04/2018

J'ai adoré ce roman, l'écriture est sublime, les discussions sont profondes et mènent toujours à se remettre en question. J'ai été surprise parfois d'en arriver à des réflexions encore inconnues avant de lire ce livre. Je le conseille vivement.

Publié par melodie-boidin : le 28/04/2018

Je recommande ce livre, il est désarçonnant, intelligent, il apporte des idées nouvelles et il est plein de poésie. Je vais lire le tome 2 sans hésitation.

Publié par eric-caminade : le 29/04/2018

LE SABOT DE VÉNUS est une invitation à l’écoute intérieure au delà de toutes croyances extérieures​. Chacun y étant libre de son voyage, je me suis donc permis ici, ​de vous proposer ma propre balade, ma perception de l'o​euvre​,​ ​en ne citant que quelques phrases de l'auteur, ​ ​Bernard Nilles​ .​ Les citations: ​Il faut réfléchir pour exister et l’action n’est que la forme exécutoire de la pensée pour atteindre le beau, le grandiose ou le​ ​sublime Ce qui est beau ne meurt pas, bien que cela ne soit pas toujours vrai. Tableau de Salvator Dali (1904-1989) « Rêve causé par le vol d’une abeille autour d’une pomme grenade une seconde avant l’éveil. La différence entre le désir charnel et​ ​l’amour, c’est vouloir comparer ce qui passe à ce qui reste. Il avait perdu l’usage de la parole et comme un automate, il se dirigea vers le centre de l’oeuvre pour l’épouser, la toucher, la frôler, la parfaire, en entrant délicatement dans l’épaisseur de la matière. Son slip de bain zébré, à bandes jaunes et noires, ressemblait à une abeille gonflée par une protubérance emprisonnée. Il avait appris que Bonaparte​ ​avait davantage gagné ses batailles par la vitesse d’exécution, plus que par​ ​stratégie. Le​ ​mariage des deux savoirs est parfois plus difficile à faire qu’on ne peut​ ​l’imaginer. C’est comme avec les femmes qui ont la connaissance du plaisir, quand pour nous, la mission est de leur en donner. ​L’être aimé était un miroir dans​ ​lequel on rencontrait sa propre image et le message qu’on recevait en retour​ ​invitait au surpassement, pour l’aimer davantage Platon était​ ​un idéaliste de la pensée et de l’amour pur désincarné, en « faisant du corps​ ​un tombeau de l’âme », quand Nietzsche son principal détracteur voyait​ ​dans le corps la source principale de la pensée. Chacun était comme une grappe de raisin, recueillant l’ambroisie de​ ​l’autre pour atteindre son propre plaisir, dans les limites consenties et​ ​acceptables pour générer une oeuvre artistique. La dernière phrase, la dernière mélodie revenant​ ​toujours à la spiritualité. ​Il y a de l’aliénation et de la souffrance dans le surpassement qui finit par devenir mortifère. ​En pleine lumière, sans aucun mot pour le dire. C’était​ ​l’amour qui était le maître du jeu, Sans chercher ici à définir ce qui distingue l’homme de l’animal, ou comment on peut caractériser l’espèce humaine Ils étaient comme dans un vaisseau spatial en état d’apesanteur. Les​ ​étourdissements induits dans les mots couchés sur du papier se​ ​transformaient alors en vertiges ressentis par leurs corps. ​Mimosa au crabe et au Boursin » attendaient d’être dégustés — Sabine : pourquoi fais-tu de si petites parts ? — Julien : c’est pour laisser la possibilité aux plus gourmands d’en​ reprendre, en fonction de leur envie.

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com