CaroAnge

Mon bataclan à moi et tous les jours d'après. En mémoire de toi.

de Florence ANCELLIN

  8 Commentaires  

CaroAnge

Mon Bataclan à moi et tous les jours d’après, comme une fuite en avant. Car tu ne reviendras pas. Tu es restée là-bas. À un moment, dans un endroit, tu étais vivante, pleine de vie, tu riais, tu souriais, tu disais à ton ami « je reviens, attends-moi, je reviens ». Mais tu n’es pas revenue.

Tu es allée au ...

En lire plus

Mon Bataclan à moi et tous les jours d’après, comme une fuite en avant. Car tu ne reviendras pas. Tu es restée là-bas. À un moment, dans un endroit, tu étais vivante, pleine de vie, tu riais, tu souriais, tu disais à ton ami « je reviens, attends-moi, je reviens ». Mais tu n’es pas revenue.

Tu es allée au bar te commander une bière et là, ils sont entrés et tout s’est transformé.

Des bruits de pétards. Mais ceux en première ligne ont su tout de suite, et très vite vous avez cherché à fuir.

Pourquoi et comment t’es-tu accrochée aux bras d’une jeune femme, ou elle aux tiens. Comment savoir ? Étais-tu déjà blessée ? Dans tous les cas, vous vous êtes avancés le long du bar pour vous cacher.

Et là, clic clac, une balle t’a fauchée, direct entre les oreilles, chemin tout droit, tout tracé, petite étoile à l’entrée, déchiquetée à l’arrivée. Tu es passée de la vie à trépas à ce moment-là.

Ensuite, avant, les trois autres balles dans ton genou gauche.

Tu es morte violentée.

Quel gâchis. Quelle inhumanité. Tout ça pour rien, à bien y réfléchir. Pour RIEN.


Des pensées, des mots écris sur différents supports tout au long des jours de cette deuxième vie, de cette vie en parallèle. Puis un besoin de les réunir. Et un jour les faire lire à mon fils puis à une amie qui les voulait sur sa table de chevet pour l'aider à regarder ses filles et surtout à faire plus attention à elles, preuve de son amour pour elles.

(−) Réduire
8 Commentaires

Publié par nadia-rousselet : le 24/06/2020

Quelle belle idée ce livre ! J'ai trop hâte de le recevoir ! Bravo Florence !

Publié par emmanuel-graffin : le 24/06/2020

Quel courage Florence !,! C'est avec beaucoup d'émotion que je vais me plonger dans votre livre. Amicalement

Publié par veronique-woicki : le 28/06/2020

Je t admire tellement Florence.... Et hâte de lire tes lignes de super maman!

Publié par vincent-gasnier : le 01/07/2020

Je suis super content de ton initiative et hâte de recevoir ces trois exemplaires que je ferai découvrir à d'autres personnes chères à mon coeur ! Je t'embrasse bien affectueusement super maman ! Merci Florence !!

Publié par nicole-basset : le 05/07/2020

Ce livre est un magnifique témoignage d'Amour puissant, et de connexion à l'âme. Au-delà de sa douleur si bien retranscrite, qui résonne en chacun de nous, Florence Ancellin nous montre, bien loin de la haine, sa façon lumineuse de cheminer pas à pas, d'ascensionner vers l'apaisement. Une leçon de Vie qui permet de redonner sens.

Publié par mathillde-ledoux : le 07/07/2020

J ai toujours pensé qu' elle n'avait pas eu le temps de "les" voir , qu'elle était partie sans peur ...et cette idée me faisait du bien . Je suis dévastée d'apprendre qu'elle a eu le temps d'avoir peur .Merci pour ces textes qui nous font découvrir un peu plus Kro malheureusement , je crois qu'ils ont réussi leur coup en éteignant de si beaux sourires . Courage à sa maman ....

Publié par nicole-dame : le 13/08/2020

Je sais comme tu es belle Florence ,tu as l'intelligence du coeur .As travers toi j'ai pu connaitre Caro ,et je sais qui c'est un ange ... Amitiés Nicole Damé

Publié par eddy-caron : le 20/10/2020

J’ai lu des centaines, non des milliers de livres mais c’est la première fois qu’un livre me fait pleurer. La déclaration d’amour d’une mère à sa fille ... de celle qu’on ne devrait jamais avoir à écrire. C’est poignant et déchirant. Je ne la connais même pas mais hier dans le noir j’avais l’impression qu’elle était là à coté du lit à regarder mes larmes couler pendant que je lisais les mots de sa maman. Je comprends tellement pourquoi elle a écrit ces mots, pour la faire vivre encore et elle sera vivante encore à chaque fois que quelqu’un lira ces mots. C’est parfois insoutenable à lire mais ne pas les lire l’est encore plus.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.