De l'autre côté de la mer ou Les oubliés

de Isabelle Dangel

  5 Commentaires  

De l'autre côté de la mer ou Les oubliés

D’Alger la Blanche où se dépose depuis 1830 tout « un limon d’hommes fertiles », venus de la mer et du désert, à El Djezaïr qui célèbre sa liberté en 1962, ce roman historique nous fait partager la vie de petites gens dans un pays en devenir. Qu’ils s’appellent Bertomeo le Mahonnais ou Slimane le Moz ...

En lire plus

D’Alger la Blanche où se dépose depuis 1830 tout « un limon d’hommes fertiles », venus de la mer et du désert, à El Djezaïr qui célèbre sa liberté en 1962, ce roman historique nous fait partager la vie de petites gens dans un pays en devenir. Qu’ils s’appellent Bertomeo le Mahonnais ou Slimane le Mozabite, qu’ils soient autochtones, soldats du contingent ou immigrés de tous bords, nous partageons leur quotidien, nous découvrons les lieux et les objets dont ils s’entourent, leurs déceptions et leurs joies. Sous un angle authentique, racontée par une auteure originaire d’Algérie, l’œuvre nous fait découvrir un pays avec ses zones d’ombre et de lumière, où la vie ordinaire devient une fenêtre  inédite sur la Grande Histoire.

(−) Réduire

5 Commentaires

Publié par jean-jacques-aubry : le 08/01/2019

J'ai découvert grâce à cet ouvrage un aspect méconnu de l'Algérie et de la période de la présence française dans ce pays à l'époque de la colonisation. Un texte qui se lit facilement, un style fluide.

Publié par veronique-crus : le 28/01/2019

Un roman qui m'a été offert, quelle bonne idée ! Il bouscule les idées reçues sur les pieds-noirs, les Arabes, la colonisation en Algérie. Bertomeo le Mahonnais, Slimane le Mozabite, Gretel l'Alsacienne ont un point commun, le même amour pour l'Algérie, qui le leur rend bien.

Publié par bamaite : le 03/03/2019

J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de ce roman. L'auteure en faisant parler tantôt les personnages, tantôt les choses, les objets rend le récit encore plus vivant, bien que déroutant à certains moments. J'ai appris, au cours de ma lecture, des passages de l'histoire de l'Algérie que je ne connaissais pas, notamment lors de l'indépendance. Récit bien documenté qui nous entraine dans une certaine rêverie.

Publié par annie-roynel : le 17/03/2019

Ils sont venus de L'Ile de Mahon, d'Alsace et du Jura pour travailler en Algérie. Le lecteur les suit le long de ce roman où il découvre des hommes courageux, des traditions, des "événements" faisant écho aux problèmes actuels. Une écriture limpide et poétique : les objets parlent. Il y a beaucoup de couleurs et de senteurs. Un moment de lecture très agréable.

Publié par anne-bunoz : le 24/03/2019

Je referme ce livre encore éblouie par le soleil de l'Algérie et encore imprégnée des couleurs, des senteurs et des saveurs de ce pays qui restera toujours celui de la petite Marie-Claire. On le lit comme un conte ou les objets s'animent pour témoigner de la vie de ces familles de l'autre côté de la Méditerranée. On le vit comme un extraordinaire voyage dans les souvenirs de l'auteure ou délicatesse et sensibilité se mêlent pour nous faire partager sa "mémoire du cœur". C'est aussi un livre qui touchera les nouvelles générations en leur dévoilant, de façon bien agréable, une page de l'Histoire de l'Algérie et de ceux qui l'ont vécue.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.