Apprendre la mort

de Jean Jacques Sebille

  0 Commentaires  

Apprendre la mort

Une amie me dit un jour « Il y a deux sortes de personnes. Ceux qui ont encore leur mère et ceux qui ne l’ont plus. » Je suppose que pour mon frère, il y a ceux qui ont perdu un enfant et les autres. Et pour mon père, il y a ceux qui sont encore en couple et ceux qui, veufs ou veuves restent seuls. ...

En lire plus

Une amie me dit un jour « Il y a deux sortes de personnes. Ceux qui ont encore leur mère et ceux qui ne l’ont plus. » Je suppose que pour mon frère, il y a ceux qui ont perdu un enfant et les autres. Et pour mon père, il y a ceux qui sont encore en couple et ceux qui, veufs ou veuves restent seuls.  Perdre un être cher est une épreuve quelle que soit cette personne. 

Notre mère est décédée le 30 août 2016 après quinze jours d'hospitalisation, quinze jours consignés dans ce récit. Quinze jours pour apprendre la mort.

(−) Réduire

0 Commentaire

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.