Heureux comme un professeur en France ?

de Jean-Marie Tournier

  0 Commentaires  

Heureux comme un professeur en France ?

La première partie traite de la violence en général (l’homme est un animal violent…) puis de la violence à l’école (une tradition de violence et les nouvelles formes de violence), de ses causes (un âge difficile, les diktats de la publicité, les écrans, le libéralisme) et des réponses proposées (de l ...

En lire plus

La première partie traite de la violence en général (l’homme est un animal violent…) puis de la violence à l’école (une tradition de violence et les nouvelles formes de violence), de ses causes (un âge difficile, les diktats de la publicité, les écrans, le libéralisme) et des réponses proposées (de la sévérité souvent à la douceur parfois).
La deuxième partie parle du voile islamique et de l’islamophobie, du racisme dénoncé officiellement et encouragé en réalité, et des répercussions de ces questions à l’école.
La troisième partie dit les difficultés du métier d’enseignant et son peu de reconnaissance par les politiques et la société.
La quatrième partie aborde plus spécialement l’enseignement du français, son jargon insoutenable et ses prétentions démesurées, une grammaire absurde, des horaires inadaptés, des épreuves incohérentes.
L’ouvrage propose enfin en cinquième partie (la plus courte) un éloge du français et des lettres, comme source de bonheur et guide de « bonne conduite ».

Note: L'originalité de cet ouvrage est de toujours se référer à la littérature dans ses analyses :  par exemple, pour parler de la violence à l'école, il a été fait appel notamment à Augustin d'Hippone, La Bruyère, Flaubert, Beaumarchais, Boris Vian…

(−) Réduire

0 Commentaire

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.