Elsa Brändström et les prisonniers de la Grande Guerre en Extrême-Orient


De Marie-Noëlle Snider-Giovannone

Elsa était née le 26 mars 1888 à Saint-Pétersbourg où son père, le général Brändström, assumait la charge d’attaché militaire, voire de diplomate, à l’ambassade de Suède dans cette ancienne capitale de Nicolas II. Départ en Suède, puis son éducation terminée, Elsa revint en Russie à vingt ans, quelques années avant que n’éclate la Grande Guerre qui opposait l’Entente aux Puissances centrales  – Saint-Pétersbourg devint alors Petrograd – provoquant une immense détresse physique et morale au sein des pays impliqués dans ce premier conflit mondial. Elsa voyait les prisonniers à Petrograd et, confrontée à la misère qu’ils vivaient, elle décida de leur venir en aide. Son père lui avait dit un jour que « personne ne peut empêcher quelqu’un de réaliser ce qu’il considère comme étant son devoir ». Elle s’engagea donc comme infirmière et coordinatrice des actions de la Croix-Rouge suédoise et danoise, lutta contre vents et marées à travers la Russie et la Sibérie, dans la tourmente des événements politiques qui bouleversaient non seulement toutes les ethnies de ces Puissances centrales, mais aussi le peuple russe, d’un bout à l’autre de l’Empire tsariste. Avec objectivité, elle nous redonne de sa plume ce qu’elle a vu et vécu dans ce témoignage rédigé en 1921.

Télécharger un extrait
Livre numérique
5,49€
Publié le : 10/11/2020
ISBN : 9791026265450
Langue : Français
Formats : PDF - EPub - MobiPocket
Livre papier
14,90€
Publié le : 10/11/2020
ISBN : 9791026265467
Langue : Français
Formats : Broché - 140x216
Pages : 285

Voulez-vous donner votre avis sur ce livre ?


Marie-Noëlle Snider-Giovannone


Traductrice de formation (Diplôme obtenu en 1970), quinze années d’enseignement à la Faculté de Langues appliquées (FASK Germersheim, Mainz, RFA) de 1984 à 1999, retour en France puis aux études en 2004 pour l’obtention d’un Master 2 d’italien, poursuite en doctorat (thèse d’histoire intitulée "Les Forces alliées et associées en Extrême-Orient 1918-1920- Les soldats austro-hongrois", soutenue en décembre 2015 à l'Université de Poitiers).


Du même auteur


Koltchak à la fin de la Grande Guerre

Extrait de ma thèse intitulée : Les Forces alliées et associées en Extrême-Orient, 1918-1920 - Les soldats austro-hongrois, le parcours de l’amiral Koltchak appartient à cet épisode fort méconnu de la Première Guerre mondiale, terminée par le décret du 24 octobre 1919. Que sont all ... Lire la suite

Voir le détail
4,49 €
11,90 €