Dans la coquille de noix

de Marie Scaniglia

  3 Commentaires  

Dans la coquille de noix

Un village, quelque part, une vallée endormie. Tout est calme. Tout est tranquille. 

Une jeune femme, un cahier, des aspirations…

Et un suicide. Rocambolesque, ahurissant. Un suicide dans le village, dans la vallée endormie. 

Tout était calme. Et maintenant, la mort qui ...

En lire plus

Un village, quelque part, une vallée endormie. Tout est calme. Tout est tranquille. 

Une jeune femme, un cahier, des aspirations…

Et un suicide. Rocambolesque, ahurissant. Un suicide dans le village, dans la vallée endormie. 

Tout était calme. Et maintenant, la mort qui rôde, la vieillesse apeurée, le talent frustré et la plume tarie.

Dans le village à flanc de montagne, tout se bouscule, tout s’emballe. Et Réjane, comédienne ratée, écrivaine en attente, manque de… quelque chose - tellement de choses - lutte contre un voisinage envahissant, une campagne languissante et une mémoire perverse, des souvenirs qui la torturent. 

En prime, le chat de la suicidée qu’il faut garder.

Dans la coquille de noix est une frêle enveloppe, une embarcation de fortune et son personnage principal, anti-héroine épuisée, est une personnalité sans aspérité, sans mystère. Entre flash-back incontrôlés, canicule et pages vides, la jeune femme tente d’être, d’y être, de trouver où aller. Un chemin à emprunter, faire fleurir le passé. Le transcender. Mais rien ne semble se plier à sa volonté. 

(−) Réduire

3 Commentaires

Publié par marion-dol : le 14/02/2019

Malgré la distance qu'elle cherche tant à mettre avec le monde extérieur, le personnage de Réjane n'en demeure pas moins attachant. Entre un village pas si paisible et une vie parisienne pas si jouasse, l'auteure nous entraîne dans son observation d'un grand théâtre social où le besoin de se retrouver avec soi-même frôle parfois la solitude mais se heurte au besoin des autres. Un moment de plaisir assuré!

Publié par lia-cerqueira : le 15/02/2019

Drôle, cinglante et sensible, Marie Scaniglia nous embarque dans un épopée psychologique emplie de réalisme et de poésie. Dans un société dominée par la brutalité du conformisme et la fatalité sa Réjane, Antigone qui s'ignore, lutte pour ses idéaux et son authenticité tout en posant un regard plein d'humanité sur ceux/ce qui l'entoure(nt). Une ode à la tolérance, à la fantaisie et à la vie . à lire urgemment.

Publié par mother-beaver : le 03/03/2019

Comment habiter le monde ? à l’image des murs de la maison natale dans laquelle Réjane se retire, pour créer, les certitudes se fissurent pour laisser place à un questionnement sur l’existence et la place de l’individu dans la société. L’espace clôt – coquille – ne fait pourtant pas obstacle à l’irruption des souvenirs qui, comme les voisins du village, rompent l’enchantement hypnotique de la création. Dans la coquille de noix raconte la quête de l’écriture, mais aussi celle d’une chambre à soi, entre les cigales corses et les klaxons parisiens.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.