Maladies d'amour

Nouvelles bretonnes

de Michel Sibra

  0 Commentaires  

Maladies d'amour

Quel est le trait commun entre toutes les nouvelles du recueil ? L’amour est peut-être une maladie, mais elle n’est pas forcément mortelle. Les personnages de ces histoires, parfois teintées de comédie, d’autres fois de tragédie, ne sont jamais désespérés. Ils souffrent, certes, mais, au bout du co ...

En lire plus

Quel est le trait commun entre toutes les nouvelles du recueil ? L’amour est peut-être une maladie, mais elle n’est pas forcément mortelle. Les personnages de ces histoires, parfois teintées de comédie, d’autres fois de tragédie, ne sont jamais désespérés. Ils souffrent, certes, mais, au bout du compte, l’espérance l’emporte toujours. La petite musique des récits n’est pas davantage univoque. Je vous mets au défi d’en définir le diagnostic. Les lieux, les époques, les personnages ont leur propre logique, leur temporalité, leur cheminement. Les siècles se percutent et les personnages, d’une histoire à l’autre, s’ignorent. N’est-ce pas le propre du recueil de nouvelles ?

Toutefois, un fil rouge relie toutes ces histoires entre elles, la Bretagne. Certains récits y sont ancrés, profondément, dans les Monts d’Arrée balayés par les vents glacés, dans la forêt d'Huelgoat et ses mystères irrationnels, d’autres sont simplement représentés par les personnages, embarqués au bout du monde, sur la terre inhospitalière des Esquimaux, dans le château glacial d’une marquise abandonnée à une étrange solitude, ou encore jusqu’aux confins de l’univers comme dans la métaphore de la « maladie d’amour » Supernova.

(−) Réduire
0 Commentaire
Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.