Prendre le risque de la démocratie


De Stéphane Guyot

« Qu’est-ce que cette statue intouchable qu’on appelle la démocratie ? Comment fonctionne-t-elle ? Pour quel profit ? »

À l’aune d’un scrutin déterminant pour la France, les interrogations de l’écrivain José Saramago – prix Nobel de littérature – trouvent une résonance particulière. Alors que le ras-le-bol électoral est devenu la première force politique du pays, Prendre le risque de la démocratie apporte les premiers éléments de réponse.

À travers cette analyse de notre démocratie, l’auteur présente un témoignage personnel enrichi de réflexions théoriques et objectives. Les arguments sont concrets et documentés. Ils résultent d’un retour d’expérience et d’anecdotes vécues pendant 10 ans au cœur de la machine électorale française.

Prendre le risque de la démocratie passe au scalpel l’état de la démocratie représentative, décortique avec humour ses insuffisances et propose une analyse objective sur l’origine de ses dysfonctionnements. Il propose un ensemble de mesures réalistes et complémentaires visant à restaurer le lien de confiance aujourd’hui rompu entre l’électeur et ses élus. 

Stéphane Guyot livre ici un vibrant plaidoyer en faveur d’une citoyenneté active. À travers cet éclairage utile et impertinent, Prendre le risque de la démocratie propose au lecteur, qui est aussi un électeur, un mode d’emploi indispensable à la bonne compréhension des enjeux de 2022. 

À lire absolument avant de mettre votre bulletin dans l’urne !

Télécharger un extrait
Livre numérique
9,99€
Publié le : 23/09/2021
ISBN : 9791026289876
Formats : PDF - EPub - MobiPocket
Livre papier
14,90€
Publié le : 23/09/2021
ISBN : 9791026289883
Formats : Broché - 140x216
Pages : 249

Voulez-vous donner votre avis sur ce livre ?


Stéphane Guyot


Stéphane Guyot est un citoyen français engagé en politique. C’est au lendemain du premier tour des élections Régionales de mars 2010, premier tour marqué par une abstention record à 53,67%, qu'il lance l'idée de créer une association politique dédiée à la reconnaissance du vote blanc. Considérant le vote blanc comme une solution au désaveu citoyen qui se traduit par le recours à l'abstention et au vote sanction, il crée le Parti du Vote Blanc. 

Ce mouvement indépendant est considéré comme l’association de référence sur les questions de vote blanc et d’abstention. Depuis plus de 10 ans, Stéphane Guyot s’est imposé comme le défenseur infatigable d’une démocratie rénovée. Il milite pour la création d’un Ministère de la démocratie et oeuvre avec passion au service d’une citoyenneté active. 

Son credo : rendre le citoyen acteur de son destin.