Ceux Qui Sont Restés

de Charles REVUE

  8 Commentaires  

Ceux Qui Sont Restés

Ça vous dirait de ruiner votre carrière et votre couple en un seul jour ? De devoir retourner vivre dans votre maison d’enfance abandonnée ? Moi non plus. Pourtant me voilà contraint à ce retour à la case départ. Je retrouve des visages familiers, ...

En lire plus

Ça vous dirait de ruiner votre carrière et votre couple en un seul jour ? De devoir retourner vivre dans votre maison d’enfance abandonnée ? Moi non plus. Pourtant me voilà contraint à ce retour à la case départ. Je retrouve des visages familiers, mais la petite ville qui m’a vu grandir a bien changé. Et les souvenirs d’enfance qui remontent ne sont pas tous agréables, surtout celui de l’enlèvement jamais élucidé de mon meilleur copain. Alors, quand de curieux incidents laissent penser que le ravisseur est de retour, je vais devoir mettre en risque ma santé mentale pour affronter mes vieux démons et chercher la vérité. 

(−) Réduire

8 Commentaires

Publié par taillet : le 01/06/2016

Histoire passionnante, haletante dans les dernières pages. Léger manque de cohérence dans certains passages dû très certainement au premier essai de l'auteur, erreur très concevable de la part d'un débutant doué! Nous l'encourageons vivement dans cette voie. Nous ne manquerons pas de suivre les prochains ouvrages de ce jeune et prometteur talent.

Publié par enrica : le 07/06/2016

On ne lâche pas le bouquin jusqu'à la dernière ligne ! Le personnage principal est attachant, je me suis laissé entraîner par ses angoisses, ses rêves, sa lutte pour faire éclater la vérité sur toutes ces blessures passées et enterrées. Un bon polar aux rebondissements multiples et inattendus, de la fantaisie et un humour décapant, mais aussi en filigrane une véritable peinture sociale toute en nuance : dans cette ville autrefois prospère qui a été abandonnée par la société, on ne peut que comprendre et avoir de la compassion pour ceux qui sont restés.

Publié par mounia : le 08/06/2016

Captivant et dynamique ! Toujours de nouveaux rebondissements quand on croit être arrivé au bout de cette intrigue haletante. J'ai aimé découvrir les multiples dimensions de l'histoire, qui balance entre un réalisme un peu sombre et un humour rafraîchissant.

Publié par guilin : le 04/08/2016

A la base, je ne suis pas fan des polars. Pourtant, j'ai apprécié celui-ci. Facile à lire, l'écriture est fluide. L'histoire s'avère assez sombre mais l'auteur arrive à faire passer des séquences humoristiques bienvenues! L'emploi du "je" génère une lecture vraiment immersive et personnellement, j'ai relevé une sensation de huis clos, comme si le personnage attachant était enfermé dans son village (un peu à la "Alone in the dark" pour les connaisseurs de jeux vidéos) Etant flic, il faudrait cependant retravailler le réalisme de l'action policière (ça ne se passe pas toujours comme ça) à moins que cela soit voulu par l'auteur pour éviter d'alourdir le bouquin par du détail technique et inutile pour les non-initiés. Bref! A lire!

Publié par aubrycoin : le 18/09/2016

Avis aux amateurs de bons romans policiers et à tous ceux qui n'hésitent pas à passer un nuit blanche pour arriver au bout d'une passionnante intrigue : ce livre est fait pour vous et son auteur, dont c'est le premier roman, a bien gagné le droit de jouer dans la cour des grands et d'y figurer aux côtés de ces prestigieux auteurs de thrillers dont le lectorat raffole. Tout va bien mal pour le héros de cette histoire, Bastien. Non seulement sa start-up new-yorkaise s'est cassé la figure à la suite d'opérations douteuses de son félon d'associé mais il a découvert sa femme, la belle Capucine, en train de se livrer dans le lit conjugal à des galipettes adultérines. Quittant précipitamment les Etats Unis, sans un sou en poche, il se réfugie dans sa maison d'enfance en Picardie, vacante depuis le décès de son père. A peine arrivé, il affronte un mystérieux cambrioleur qui se glisse chez lui en pleine nuit. Mais il retrouve aussi ses amis d'enfance, "ceux qui sont restés" dans cette petite ville qui a bien changé depuis son départ. Et voici que les souvenirs de son adolescence affluent, d'abord l'enlèvement sous ses yeux de son meilleur copain Félix, monté dans une voiture et parti pour une destination dont il n'est jamais revenu , puis la mort tragique de Sidonie dont il était secrètement amoureux, tombée sous les coups d'un clochard sanguinaire... Bastien ne peut échapper à la culpabilité qui le ronge. Pourquoi est il resté impuissant face à ces deux drames qui ont marqué à jamais la ville et ses habitants ? Il ne risque pas d'échapper à ses cauchemars car voici qu'un corbeau envoie des lettres anonymes aux notables de la ville et que le drame fait à nouveau brusquement irruption avec l'enlèvement puis la mort du fils du maire. L'hystérie est alors à son comble et on soupçonne le tueur d'antan de s'être échappé de sa tombe pour revenir semer la terreur ... Bastien va devoir mobiliser toutes ses forces pour mener à bien des investigations qui le conduiront à découvrir une effroyable vérité et il lui faudra se mettre gravement en danger pour triompher de ses démons.. L'intrigue est diablement efficace et le suspense haletant conduit à une fin en apothéose. Ce roman se lit quasiment d'une traite tant on a envie de connaître la fin . Le style est fluide et élégant et quelques touches d'humour ne nuisent pas à la gravité des sujets traités. J'ai apprécié l'ancrage de l'histoire dans une région picarde en perte de vitesse économique, frappée par la désertification industrielle qui fait la part belle à la montée des extrémismes. On y retrouve une atmosphère provinciale à la Clouzot où les non-dits cachent de vilains secrets et où la bourgeoisie locale se sert les coudes pour défendre sa position privilégiée. Chacun des personnages est crédible et bien campé. Une belle réussite pour cet auteur que je suivrai sans hésiter .

Publié par virginy : le 06/10/2016

Bastien Morel est le narrateur de cette histoire. À travers ce retour aux sources quelque peu forcé, l’auteur nous dresse le portrait d’une ville touchée de plein fouet par la crise économique et le racisme, avec ses nombreuses maisons à vendre et son groupe de surveillance qui effectue des rondes pour éviter, officiellement, les cambriolages. En revenant dans cette petite ville, les souvenirs de Bastien remontent. L’intrigue est vraiment bien menée! J’ai été happée par ce polar, où chaque personnage semble suspect au fur et à mesure que la lecture avance, et je me suis même demandé s’ils n’étaient pas tous complices! Bastien se lance peu à peu dans cette quête de vérité, jusqu’à atteindre un point de non retour. Il lui faut savoir, pour pouvoir enfin tourner la page, faire son deuil. Alternant de façon intelligente scènes d’action et de réflexion, posant ça et là une touche d’humour, l’auteur nous entraîne graduellement dans cette enquête, au fur et à mesure de l’implication de son personnage principal. J’ai cependant tiqué sur un détail concernant certaines habitations. Non, je n’en dirai pas davantage! Mais en dehors de cela, ce roman reste un bon récit policier.

Publié par marierachel : le 01/11/2016

J'ai adoré ! On découvre Bastien dans un des pires moments de sa vie: le rêve américain tourne au cauchemar avec un chef d'accusation de délit d'initié et une femme adultère. On le suit jusqu'à sa maison d'enfance et on ne le quitte plus. Jusqu'à la dernière goutte de sueur, jusqu'à la dernière page, le suspense reste entier et on se prend à lui souhaiter de retrouver pour de bon Ceux qui sont restés.

Publié par antonya : le 31/03/2017

Bastien, où es-tu ? On attend la suite !

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !