Frédérique Trimouille

Ma biographie

Frédérique Trimouille

L’Institut d’Etudes Politiques de Paris, la psychanalyse, la psychologie clinique, l'art-thérapie. Depuis toujours la peinture, avec passion, et récemment l’écriture, avec tout autant de passion.



Je voudrais dire le chant des galets roulés par la vague longtemps, long temps, le temps se gonfle, plein de lui-même, la minute se mue en éternité, à l’intérieur ça roule, ça s’entrechoque, ça clapote, ça respire, doux accords dedans dehors. Un enfant crie de joie. Hors de lui, il court inlassablement après la vague, il va et vient, désordonné, en extase. Et puis ça se détraque, le cri de l’enfant me troue, je frissonne et la mer, cette idiote, étend son ombre métallique sur le monde. Et oui. Il faut mourir. Vivons donc.

Mon portrait littéraire

Mon livre favori

Le peintre d'éventail, Hubert Haddad

Mon auteur favori

Laurent Gaudé

Mon héros / héroïne favori(te)

Mr. Gwyn

Le livre que j'aime offrir

Une poignée de monde, Ludovic Janvier

Mes genres littéraires favoris

Romans contemporains

Mes publications

au-coeur-du-jardin-un-violon-2

Au coeur du jardin un violon

  de Frédérique Trimouille

Un jardin public parisien vit au rythme lent des tours de square de Martin son gardien. Pollux le clochard, Hermine la petite dame timide, Adrien et Violette, un vieux couple fragile, des joueurs de boules, viennent y chercher chaque jour on ne sait trop quoi, un peu de tranquillité, un petit goût perdu de nature peut-être... Mais le clochard n’a pas toujours été clochard, il a même été un petit garçon, la petite dame de midi a de bonnes raisons d’être timide et Jean-Pierre, le joueur de pétanque, a l’océan au fond du regard…et puis le petit jardin avec son tilleul, son couple de canards et ses poissons rouges est plus mystérieux qu’il n’en a l’air. Contre toute attente, il devient la scène de rencontres entre ces personnages, dont les vies se révèlent curieusement imbriquées, rencontres avec eux-mêmes aussi, avec leur propre histoire sous le regard bienveillant de Martin le gardien et le bavardage léger et profond d’Adrien le peintre qui a perdu sa Violette.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-creation-de-noe

La création de Noé

  de Frédérique Trimouille

Une île à la dérive de la modernisation. La saga d’une famille prisonnière de ses trop profondes racines. La mer, la forêt, la montagne mais aussi les usines, les ports et les cités, rivalisent de présence poétique avec l’île elle-même, qui jette un regard narquois et attendri sur ses habitants courant obstinément à leur perte. Et puis Noé qui crée un monde...

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.