HADRIEN


Ma biographie

Notre cerveau, organe de perception  et d’émotion, paraît-il, dirige notre conscience? Il nous rend maître de nos pensées, faits et gestes qui influeraient ainsi sur nos actions. Certes, je l’admets et si les actions des individus expriment leur pensée et ce qui en découlent, elles m’ont amené au-delà des limites du raisonnable.

Le périple du Chevalier Blanc, protagoniste de ma vie psychique témoigne de l’affection d’une maladie mentale propre à la psychose. 

Toutes mes histoires d’espionnage étaient irréelles et sans fondement par rapport à la réalité des événements mais je les vivais avec une intensité telle dans mon esprit comme une véracité inébranlable propre aux délires. Seules, les sismothérapies ont pu me raisonner.

Ce livre est à toi, mon fils. M’exprimer était la volonté d’écrire ce livre. D'un mal diffus et effroyable, j’ai essayé que mon cerveau puisse s’analyser en appréhendant la psychose paranoïde pour la traduire avec des mots.