HADRIEN

Ma biographie

Notre cerveau, organe de perception  et d’émotion, paraît-il, dirige notre conscience? Il nous rend maître de nos pensées, faits et gestes qui influeraient ainsi sur nos actions. Certes, je l’admets et si les actions des individus expriment leur pensée et ce qui en découlent, elles m’ont amené au-delà des limites du raisonnable.

Le périple du Chevalier Blanc, protagoniste de ma vie psychique témoigne de l’affection d’une maladie mentale propre à la psychose. 

Toutes mes histoires d’espionnage étaient irréelles et sans fondement par rapport à la réalité des événements mais je les vivais avec une intensité telle dans mon esprit comme une véracité inébranlable propre aux délires. Seules, les sismothérapies ont pu me raisonner.

Ce livre est à toi, mon fils. M’exprimer était la volonté d’écrire ce livre. D'un mal diffus et effroyable, j’ai essayé que mon cerveau puisse s’analyser en appréhendant la psychose paranoïde pour la traduire avec des mots.



« Parler aux patients au début de leur folie est tout aussi important que de se laver les mains pour toucher une plaie » Professeur Henri Grivois. (Hôtel Dieu à Paris).

Mes publications

ma-folie-a-desormais-une-raison

Ma folie a désormais une raison

  de HADRIEN

J’espère que vous lirez avec un certain intérêt mon essai sous la forme d’un récit de vie. 

Les parallèles que je développe permettent de comprendre davantage ce que j’ai pu vivre. Ainsi les Aztèques et leur croyance, Robinson sur son île découvrant la trace d’un pas, les acteurs de Nô du théâtre japonais et leurs masques, ou encore les références à John Nash vous aideront peut-être à approcher ce qui se passe lors des crises, et vous familiariser avec cette maladie mentale que m’a fait endurer la psychose paranoïde.

 J'y décris les prémisses de ma schizophrénie dont l’origine de mes premiers symptômes paranoïaques envahissait mes pensées. Et pourtant, sans pour autant être diagnostiqué par le corps médical de paranoïaque. Seules, les sismothérapies ont permis de me raisonner.

 Je relate également les crises le plus significatives d’une schizophrénie de type paranoïde ; un récit ponctué par les paroles de Grands hommes tels que le Professeur Henri Grivois, Camus ou  bien encore Freud.

 Je souhaite essentiellement raconter une fois la maladie découverte en 1998, comment je l’ai combattue (c’est l’image d'une guerre effroyable que j’évoque) et comment, j’ai réussi à la dompter : par des traitements allopathiques mais aussi par un suivi psychique ainsi que par l’écriture. Et comme je le souligne dans mon livre par la volonté de « raisonner, penser, discerner, se répéter et analyser ».

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.