JACQUES BLANCHET

Ma biographie

Jacques Blanchet, ancien élève de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration, Docteur en Droit et en Sciences Economiques, est diplômé de l’Institut d’Etudes et de Recherches Diplomatiques. Il a mené une carrière qui l’a conduit de l’Administration centrale du Ministère de l’Agriculture à la diplomatie, à la recherche et à l’enseignement dans les plus grandes écoles parisiennes. Il a travaillé pendant dix ans à la création de l’Union européenne. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales. Il est le Secrétaire Exécutif de l’Académie européenne des Sciences, des Lettres et des Arts.

Mes publications

les-origines-de-la-sociologie

Les origines de la sociologie 

  de JACQUES BLANCHET


La sociologie est-elle une science ?

En réalité considérée comme une science humaine, la sociologie ne peut répondre aux codes habituels des sciences de la nature. Se poser cette question, c’est donc se demander si le sociologue a travaillé dans les meilleures conditions pour s’approcher au mieux de la vérité, conditions qu’il se doit de toujours respecter.
 
Le discours sociologique – qui avant était perçu comme une forme de « littérature » –, est aujourd’hui difficile à cerner.  Un vrai sociologue est celui qui connait la réalité sociale et qui, en plus de la disséquer, peut en tirer de nouveaux concepts ayant une vraie valeur explicative.
 
Dans cet ouvrage, Jacques Blanchet nous permet de mieux dissocier ce qu’est la sociologie de ce qui n’en est pas, mais aussi de comprendre pourquoi cette science fait aujourd’hui l’objet d’une discipline officielle.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


une-mondialisation-en-pleine-mutation

Une mondialisation en pleine mutation

  de JACQUES BLANCHET

Qu’est-ce que la mondialisation ?
C'est la faculté donnée aux personnes, aux produits, aux services et aux finances d’ignorer les frontières installées par les pays et de permettre aux flux de circuler librement sur l’ensemble de la planète. Cependant, les politiques ont créé des barrières pour délimiter leur souveraineté et leur champs d’action. C’est donc la volonté arbitraire des hommes qui divise le monde, et qui empêche la totale réalisation d’une entité unique pour tous. 
Comment en sommes-nous arrivés là ? Quelles en sont les conséquences ?

Dans cet ouvrage, Jacques Blanchet explore les évolutions de la mondialisation, notamment à travers l’exemple des grands acteurs de l’économie : Chine, Etats-Unis, Europe, et explique la notion de gouvernance mondiale, seule réponse selon lui aux attentes actuelles des nations du monde et pas seulement aux plus grandes puissances économiques.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-chine-et-nous

La Chine et nous

  de JACQUES BLANCHET

Après des siècles de stagnation intellectuelle et matérielle, la Chine a construit en quelques décennies une économie puissante qui inquiète les autres grands pays du globe. S'apprêtant à devenir la première puissance mondiale, son développement s'est fondé sur une économie industrielle, conduisant à la délocalisation de nombreuses activités.
Mais après des années d'euphorie, les inconvénients d'une croissance trop rapide sont apparus. Des projets gigantesques ont entraîné des problèmes de pollution et des revendications sociales de plus en plus vives. C'est pourquoi la Chine devrait à l'avenir, modérer son développement et s'orienter vers une économie davantage autocentrée.
Sur le plan international, la Chine forte d'une réserve de change dépassant les 3800 milliards de dollars, s'est invitée sur tous les continents en rachetant les entreprises en difficultés ayant un avenir prometteur.
Le modèle chinois est-il exportable ? La Chine peut -elle assurer le leadership mondial ? En effet, ce pays nourrit certainement des projets de domination, mais présente un handicap majeur : un mode de gouvernement qui ne saurait répondre aux aspirations des citoyens du XXIème siècle.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-mort

La Mort

  de JACQUES BLANCHET

Parler de la mort n'est pas facile. On ne sait pas très bien ce qu'elle est et c’est un concept mystérieux. Toute réflexion sur ce sujet nous rappelle que nous sommes mortels et qu'un jour ou l'autre, nous finirons par mourir.
Nous ne sommes pas les premiers à avoir assisté à la mort d'un être cher. Saint-Augustin, par exemple, en avait parlé dans des termes qui nous vont droit au cœur. Mais il faut soi-même avoir été confronté à ce drame pour en percevoir toute la profondeur. Ce fut mon cas, lorsque j'assistai à la disparition de mon frère jumeau et cela m'a marqué jusqu'à la fin de ma vie. En attendant, il me semblait comme une sorte de devoir de faire en sorte que cette forme d'expérience unique soit rapportée.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-science-au-xxie-siecle

La science au XXIe siècle

  de JACQUES BLANCHET

La science expérimentale naît au XVIIème siècle dans une tout petite partie du monde, l'Europe. Après Kepler, Copernic, Bacon, Newton, Galilée, Descartes... l'humanité ne sera plus comme avant. Elle sera bouleversée et dynamisée. 
Descartes théorise les procédures mentales qui doivent accompagner la nouvelle façon de penser : rationalité, logique déductive, simplification par le triomphe des idées claires et distinctes… Dans le cadre d'un monde dominé par la physique classique, cette façon de raisonner fait des merveilles. L'Europe s'industrialise et part à la conquête du monde.
Nous vivons encore, de nos jours sur la base de cette façon de penser, mais elle est fausse.
Le XXème siècle démentira toutes nos anciennes convictions.
Les humains ont trouvé une nouvelle façon de communiquer entre eux. La révolution numérique apparue au XXIème siècle va bouleverser notre façon de travailler et de vivre.
Ces fabuleuses découvertes scientifiques obligent l'homme moderne à reconsidérer sa façon de penser et de vivre. Elles nous conduisent également à effectuer les traductions philosophiques qui s'imposent (car la philosophie n'a jamais été autre chose qu'une interprétation largement intuitive et plus ou moins éclairée de notre vision du monde). Une mutation considérable nous attend, à laquelle nous avons tous le devoir de participer.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


le-mal

Le Mal

  de JACQUES BLANCHET

Le mal existe et est proprement inexplicable; c'est la raison pour laquelle nombre d'auteurs célèbres refusent d'adhérer à un monde dans lequel on va jusqu'à torturer des enfants (forcément innocents), comme cela s'est produit au cours de la deuxième guerre mondiale. Mais si Dieu n'est pas responsable du mal qui est fait, qui doit-on incriminer ? L'homme lui-même certes, mais pourquoi Dieu a-t-il fait en sorte que celui-ci ne soit pas bon, surtout depuis que ce dernier a mangé le fruit de la connaissance du bien et mal ? Alors on tourne en rond et aucune science, aucune discipline quelle qu'elle soit ne se montre en mesure de justifier rationnellement, philosophiquement ou même métaphysiquement le mal qui se produit quotidiennement dans le monde, comme tous ces innocents qui, par exemple, aujourd'hui même sont massacrés dans des villes syriennes par un pouvoir criminel.
Faute d'explication sérieuse nous nous en remettront à des mythes, à des raisonnements analogiques ou allégoriques, à des instruments symboliques, mais nous ne sommes pas beaucoup plus avancés. Seuls les Juifs ont un espoir : la venue du Messie qui fera régner sur terre un bien sans partage et où le mémorial de la Shoah ne sera plus pour eux qu'un triste souvenir.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


essai-sur-la-violence

Essai sur la violence

  de JACQUES BLANCHET

Je n'ai pas l'intention, par cet essai de mettre un terme à la violence dans le monde. Alors pourquoi l'ai-je écrit ?
Parce que je suis fasciné par un phénomène qui nous dépasse, un phénomène qui a toujours existé et qui existera toujours. Alors j'ai voulu savoir ce qu'il en était.
Ce qui me frappe, c'est la multiplicité des formes que peut revêtir la violence qu'elle soit individuelle ou collective. L'homme est très inventif quand il s'agit de faire souffrir son prochain. Alors il invente des instruments extraordinaires pour supplicier celui qu'il considère comme sa victime. L'imagination humaine n'a pas de bornes.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


kafka-a-la-recherche-d-un-autre-monde

Kafka - À la recherche d'un autre monde

  de JACQUES BLANCHET

« Le bonheur est salutaire pour le corps, mais c'est le chagrin qui développe les forces de l'esprit et qui nous remet dans la vérité, disait Marcel Proust. Mais, ajoutait-il, il est vrai que cette vérité qui n'est pas compatible avec le bonheur, ne l'est pas avec la santé et ne l'est pas toujours avec la vie ».
Kafka en a fait l'expérience.
Mais ce qu'il a surtout démontré, c'est que le bonheur n'était pas compatible avec une absence de détermination et c'est ce qui a perdu Kafka : Kafka rejetait le monde dans lequel il vivait, mais il a essayé à plusieurs reprises de se marier ; il s'est fiancé. Puis s'est rétracté.
Sa foi religieuse le conduisait à attendre Chanaan, mais n'était pas suffisante pour lui apporter un véritable apaisement.
Il a consacré sa vie à la littérature, mais a toujours douté de sa vocation.
C'est ce qu'il appelait les éternels tourments du trépas qu'il décrit dans « Le procès», dans « Le Château » et dans « La Métamorphose ».
Alors il ne lui restait plus qu'à mourir : ce qu'il fait à l'âge de quarante ans.
Ne pouvant vraiment appartenir à aucun monde il a fini par les congédier tous : C'est ce douloureux itinéraire que nous étudions dans le présent ouvrage.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


gloire-et-decadence-de-l-empire-athenien

Gloire et décadence de l'Empire athénien

  de JACQUES BLANCHET

Pourquoi l’empire athénien a-t-il traité le problème de l’économie avec si peu d’intérêt et autant de désinvolture, alors que la pensée avait atteint de véritables sommets ? Pourquoi une telle réussite également dans le domaine des arts, alors que sur le plan matériel les progrès étaient à peu près nuls ? Comment Athènes, après une guerre qui dura vingt ans, dut s’incliner devant Sparte, un petit peuple qui n’avait pour lui que sa bravoure ? Les Athéniens n’ont pas compris que pour acquérir une supériorité sur les autres cités grecques, contre lesquelles ils étaient en conflit permanent, il leur fallait transformer leurs découvertes scientifiques en innovations techniques, de façon à accroître leur puissance matérielle. En second lieu ils ont cru pouvoir unifier le monde grec par la force, grâce à leur potentiel militaire, au lieu d’œuvrer à la création d’une fédération dans laquelle tous les membres auraient été placés sur un plan d’égalité et où aurait pu régner une coexistence pacifique. Cela leur a été fatal. La civilisation grecque est séduisante, à la fois par sa proximité et son éloignement par rapport à l’Europe du XXIe siècle. Une histoire riche d’enseignements toujours valables aujourd’hui. 

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


philosophies-d-orient-et-d-occident

Philosophies d’Orient et d’Occident

  de JACQUES BLANCHET

Il existe une grande différence entre les philosophies d'Orient et d'occident.
D'ailleurs il serait plus facile de comparer les philosophies orientales de l'Inde et de la Chine à la philosophie grecque de I' Antiquité qu'à la philosophie occidentale contemporaine. En effet on trouve, par exemple chez les Stoïciens et les Epicuriens des modèles de vie qui ne sont pas tellement éloignés de ceux que préconise Confucius. Là où la différence s'est instaurée c'est à partir du pragmatisme d'Aristote, de !'Idéalisme de Platon puis ensuite du rationalisme de Descartes, lesquels ont conduit la pensée occidentale vers une conceptualisation de plus en plus poussée et de plus en plus abstraite pour aboutir à de véritables cathédrales théoriques comme celle de Hegel.
Cet essai nous permet de nous rendre compte des différences entre les deux philosophies.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


les-grands-auteurs-de-la-litterature-francaise

Les grands auteurs de la littérature française

  de JACQUES BLANCHET

Le présent ouvrage présente les plus grands auteurs de la littérature française. Dix ont été sélectionnés : Châteaubriand, Stendhal, Balzac, Victor Hugo, George Sand, Flaubert, Zola, de Maupassant, Proust, Camus.
Ce sont ces auteurs qui représentent le mieux la culture française et ont permis de la faire connaître dans le monde entier.
On aime toujours à les retrouver parce que, bien sûr, on les connaît, mais ils ont encore beaucoup de choses à nous dire.
La plupart d'entre eux ont sacrifié leur vie à leur œuvre. On ne peut pas avoir les deux à la fois.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-crise-de-la-culture-europeenne

La crise de la culture européenne

  de JACQUES BLANCHET

La culture européenne a brillé dans le monde entier, pendant plusieurs siècles, mais au cours des derniers temps, elle s'est remise en question, sacrifiant tous les concepts de base qui avaient fait sa gloire. Cette crise fut salutaire. Maintenant il nous faut nous demander comment elle peut coexister avec, voire intégrer, des cultures orientales qui lui sont fondamentalement différentes.
La crise de la culture européenne est essentiellement due au fait qu'elle a soudainement pris conscience qu'elle n'avait pas de fondement. Alors peut-être nous faut-il revenir à la base de la culture européenne et plus particulièrement à la philosophie de la Grèce antique et remettre à l'honneur l'Etre au détriment du Devenir. Dans cette voie, Heidegger doit être notre guide.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


ce-que-l-europe-a-apporte-au-monde

Ce que l'Europe a apporté au monde

  de JACQUES BLANCHET

A l'heure du XXIème siècle, il est bon pour l'Europe de faire le bilan.
Revenir sur les fondements de la civilisation européenne depuis le XVIème siècle, c'est revenir sur les progrès que le Vieux continent a réalisés pendant plusieurs siècles, dans la science ou la technique, la philosophie ou la littérature, la politique ou l'art...

Et c'est aussi voir que la civilisation européenne, si elle n'est pas éternelle, a tout de même apporté aux superpuissances émergentes en passe de dominer le monde, des atouts essentiels à leur prospérité.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-violence-des-cinq-saisons

La violence des cinq saisons

  de JACQUES BLANCHET

Quand un jeune homme engagé dans la guerre d'Algérie malgré lui, témoigne.
Il n'imaginait pas vivre les événements qu'il a connus, des expériences hors du commun qui n'arrivent pas dans la vie courante. 
Il en garde une profonde révolte contre la guerre, cet immense crime qui entraîne tout le monde dans un univers maudit. Il la ressent comme une vaste injustice dont nous sommes tous responsables. D'où son sentiment de culpabilité. 
Pourquoi ce malheur s'abat-il sur certains hommes ?
Ceux qui se battaient au péril de leur vie n'étaient pas immoraux, mais simplement manipulés… 
L'auteur retire aussi de cette expérience exceptionnelle une sorte de philosophie : la vie se révèle dans des circonstances comme celles-là et plus que jamais, comme la plus grande des richesses. Alors pourquoi la sacrifier ?

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


qu-est-ce-que-l-histoire

Qu'est-ce que l'Histoire?

  de JACQUES BLANCHET

L'histoire est une discipline conçue pour nous permettre de prendre conscience du passé. Mais le passé n'est plus et il appartient donc à l'historien de le reconstituer aussi fidèlement que possible, ce qui demande beaucoup de soins et d'honnêteté. Le présent ouvrage décrit les difficultés et les pièges que rencontre l'historien pour rendre le passé aussi vrai que possible, mais cette tâche est quasiment irréalisable et de ce fait nous n'avons du passé qu'une connaissance approximative et parfois biaisée quand elle n'est pas purement légendaire 

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


la-face-cachee-de-la-mondialisation

La face cachée de la mondialisation

  de JACQUES BLANCHET

Du XIXème au XXIème siècle, la mondialisation se manifeste par l’interdépendance croissante des économies, l’intensification de la concurrence, l’expansion des échanges et des interactions humaine.
Parmi les conséquences de ce phénomène planétaire, Jacques Blanchet aborde « la mondialisation mafieuse ».
​Pour lui « elle représente des sommes considérables et même incroyables, sans commune mesure avec les activités économiques légales. En outre, elle enrichit beaucoup d'acteurs (en général les moins respectables). »
Trafics illégaux, enrichissement de certains pays au détriment d'autres, finance internationale et transactions illicites sont les quatre thèmes soulevés dans « La face cachée de la mondialisation. »

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


l-islam-et-les-pays-arabes

L'Islam et les pays arabes

  de JACQUES BLANCHET

"Pourquoi écrire un ouvrage sur un sujet concernant l'Islam et les pays arabes ?
Certes ce n'est pas très original, car le problème de l'islam, des musulmans, des réfugiés et même des attentats est dans tous les esprits.
Toutefois. il m'a semblé que jusqu’à maintenant prisonniers de l’actualité, nous n'avions qu'effleuré le sujet. Ce n'est pas seulement un problème civilisationnel. 
Nous devrons dans le futur accepter de vivre avec des gens qui n'ont pas la même culture que nous. Comment se fera la coexistence? (...)
Toute civilisation a d’immenses richesses cachées, surtout quand elles sont aussi anciennes que celles de la Mésopotamie et de la Perse. Il faut les (re)découvrir et alors pour nous ce sera peut-être une immense source d’enrichissement."

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


l-amour-au-fil-des-siecles

L'amour au fil des siècles

  de JACQUES BLANCHET

"L'amour est un thème éternel. Mais peu d'auteurs l'ont traité d'une façon objective. Tout simplement parce que l’amour ne peut pas être objectif. C’est une passion. Or le discours discursif ne s'intéresse qu'aux raisonnements. Sur l'amour, on ne raisonne pas,  l'Amour se vit (se fait), mais n'est pas l'objet de longs discours. "
Dans cet essai, Jacques Blanchet retrace l'histoire du sentiment amoureux. Car l'amour et les problèmes qu'il pose ne datent pas d'aujourd'hui. C'est une constante de l'âme humaine. Même s'il peut prendre différentes formes : de l'amour courtois, à l'amour romantique en passant par l'amour physique, l'amour passion, ou encore l'amour sublime (divin).
Pourquoi l'amour est-il une telle préoccupation de l'être humain ? En quoi enrichit-il depuis toujours notre patrimoine intellectuel?
L'auteur nous propose des réponses, notamment au travers des réflexions « des philosophes de l'amour et de la vie sexuelle ».

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


ma-premiere-guerre-mondiale

Ma Première Guerre Mondiale

  de JACQUES BLANCHET

Certains historiens estiment que les trois dernières guerres franco-allemandes n’étaient pas inévitables. Pourtant la dernière nous est apparue comme une fatalité. C’était, pour l’Allemagne, la seule manière possible de mettre fin à des années de difficultés économiques, humaines et sociales.
La France a « subi » la Seconde Guerre mondiale, dans des conditions qui ne furent pas toujours très glorieuses et qui l’ont amenée à douter d’elle-même.
Que pouvait faire un enfant qui avait six ans lorsque la « vraie guerre » a été irrémédiablement déclarée ? Écouter, observer, se taire et maintenant rapporter. Quand les événements sont extraordinaires, chacun s’y dévoile ; apparaissent alors des comportements humains qui n’étaient ni concevables, ni décelables en temps normal.
Les cas exceptionnels amènent naturellement les enfants à s’interroger sur les mystères de l’existence : la violence, le mal, la mort, le rôle de l’Église, les attitudes des « grands », le sens de la vie dans une campagne qui était restée immuable depuis des siècles…

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !