Laurence Couquiaud

Ma biographie

Laurence Couquiaud est une globe-trotteuse qui, dans ses nombreuses vies, a exploré l’architecture marine, la céramique et l’écriture. Passionnée par la mer, elle se spécialise dans l’étude de l’environnement des cétacés en Asie. En 2006 elle remise ses palmes pour se consacrer au modelage de la terre. Mais le tsunami du 11 mars 2011 et la catastrophe de Fukushima l’incitent à prendre la plume pour partager son attachement au Japon où elle a vécu. Ce premier roman, La mémoire sous les vagues, reçoit en 2016 le Prix Femme Actuelle, puis le Prix du roman au salon de Cosne-sur-Loire en 2017 et en 2019 le Prix du Café Littéraire Gourmand. En 2018, elle publie chez Magellan & Cie, dans la collection « Pour l’amour de… », Les calanques, puis Artemisia, une plante pour éradiquer le paludisme, en collaboration avec le Dr. Lucile Cornet-Vernet, chez Actes Sud, Domaine du Possible. Le 9 mai 2019 est sorti L'échappée douce, son nouveau roman aux éditions Mazarine.                
Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Proverbe africain

Mon portrait littéraire

Mes genres littéraires favoris

Romans contemporains , SF / fantasy , Romans historiques

Mes publications

la-memoire-sous-les-vagues

La Mémoire sous les vagues

  de Laurence Couquiaud

PRIX FEMME ACTUELLE 2016

Le 11 mars 2011, un séisme d’ampleur exceptionnelle secoue le Japon. Sans nouvelles de sa grand-mère disparue, Yukiko, une photographe franco-japonaise part à sa recherche dans la zone sinistrée par le tsunami et les retombées nucléaires.

Au début des années 1860 à Yokohama, O Kanekichi, célèbre geisha, divertit les membres de la communauté occidentale naissante. Elle se lie intimement à un illustrateur anglais, associé à un célèbre photographe immortalisant le Japon ancestral en voie de disparition.

Malgré les 150 ans qui les séparent, les deux femmes semblent liées. Les destins de leurs familles se croisent et s’entremêlent au fil de grands événements historiques, de tragédies et de rencontres amoureuses. Du passé et de la boue surgissent des vestiges, des images et une réflexion sur leur pouvoir, le choix d’occulter la mémoire ou la nécessité de la transmettre...

Ce roman a aussi reçu le prix du roman au salon de Cosnes-sur-Loire en 2017 et le prix du Café Littéraire Gourmand en 2019.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.