Pascale Joye

Ma biographie

Je suis née à Liège en 1971 et je suis maman de trois grands enfants. Titulaire d’un Master en langues et littératures germaniques, je suis professeur d’anglais et de néerlandais dans l’enseignement secondaire supérieur. Passionnée de lecture et d’écriture depuis toujours, j’ai commencé à écrire des nouvelles à l’adolescence et j’ai eu la chance de remporter un concours de dissertation française à l’âge de dix-huit ans. Les années suivantes ont été consacrées à mes études littéraires et à l’éducation de mes enfants et je n’ai plus pris le temps d’écrire, tout en continuant à lire assidûment.

J’ai créé un blog de chroniques littéraires en 2017, Pascale Bookine. Les échanges chaleureux avec auteurs et lecteurs m’ont donné l’envie de mener à bien un projet d’écriture plus personnel et plus abouti. « Ce qu’il restera de nous » est mon premier roman.

"Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit." (Marguerite Duras)

Mon portrait littéraire

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , Polar

Mes publications

ce-qu-il-restera-de-nous-1

Ce qu'il restera de nous

  de Pascale Joye

« Sait-on jamais ce qu’il restera de nous ? Des vestiges écarlates, l’amour et la honte à la fois, le remords qui commence là où s’amenuise la passion. Vivre avec la simple idée qu’une fois les corps éteints, il ne subsistera peut-être rien de ce qui a tant bouleversé, quelle déconvenue. »

Lorsque l’avocat Mathieu Berger reçoit la visite de Margaux Delore, il est loin de se douter qu’il ne s’agit pas d’une cliente comme les autres. La jeune femme est venue lui remettre un dernier message de sa mère, Clémence Madigan, décédée d’un cancer deux mois auparavant. Se sachant condamnée à bref délai, Clémence a profité du temps qui lui était imparti pour un dernier voyage intérieur et elle a choisi l’écriture pour laisser quelques vestiges à ceux qu’elle a aimés. Sa famille, bien sûr, déchirée plusieurs années auparavant par un drame dont personne ne sortira indemne, mais aussi Mathieu, sa part d’ombre et de lumière à la fois. Une histoire d’amour aussi intense que déraisonnable – de celles qui restent en filigrane de toute une vie et où la douleur de la chute est à la mesure du bonheur éprouvé.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.