Stéphane Aucante

Ma biographie

Stéphane Aucante a d’abord fait carrière dans l’audiovisuel, entre autres en réalisant des courts-métrages et en écrivant pour la télévision. Au début des années 2000, il entame une carrière en France de directeur de lieux ou d’événements culturels, tout en signant des adaptations et des mises en scène théâtrales, et en écrivant quelques chansons pour des spectacles musicaux. De 2015 à 2018, la direction déléguée de l’Institut français de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, est son premier poste à l’étranger, et « Naplouse, Palestine – Portraits d’une occupation », paru fin 2018, son premier livre édité. Avec le même éditeur, Dacres, il vient de sortir, au format papier, "Palestine by Nights", sorte de miroir de son premier livre et prépare la sortie de son premier roman. A compte d’auteur, il a publié fin 2019  « Poésons ! », recueil de chansons poétiques résolument gay friendy.

« La croissance de l'homme ne s'effectue pas de bas en haut, mais de l'intérieur vers l'extérieur. » Franz Kafka

Mon portrait littéraire

Mon livre favori

Les Liaisons Dangereuses

Mon auteur favori

Marcel Proust

Mon héros / héroïne favori(te)

Le Petit Chaperon Rouge & Le Petit Poucet

Le livre que j'aime offrir

"L'éveil" d'Oliver Sacks

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , Essais , Polar

Ma revue de presse

Article dans la revue Missives

LIRE L'ARTICLE

Mes publications

palestine-by-nights

Palestine by nights

  de Stéphane Aucante

Palestine by nights aurait pu être le carnet de bord quotidien d’un expatrié français vivant et travaillant à Naplouse, Palestine, ville traditionnelle et enclavée du nord des territoires occupés. Le choc des cultures, la sensualité orientale, le poids de l’occupation israélienne, mais aussi la médiocrité du monde diplomatique français, la « crise de la cinquantaine » et surtout la mort soudaine d’un père en ont décidé autrement…

Après son premier livre de « jeune » auteur, Naplouse, Palestine — Portraits d’une occupation, un recueil où il s’ouvrait aux autres et livrait vingt-et-unes chroniques au plus près des palestiniens et palestiniennes côtoyés pendant trois ans, Stéphane Aucante remplit les blancs laissés entre chaque portrait et s'aperçoit à quel point certains l’ont affecté ; qu'en cherchant à s’approcher de la vérité des autres, il a peut-être trouvé une partie de la sienne ?...

Dans ce nouvel opus arabo-musulman, il retourne donc le miroir, dessine un 22ème portrait, le sien,  et nous avoue, par fragments, sans fard ni pudeur, mais avec la même sensibilité, la même humanité, le même sens du détail et de l’humour parfois, à quel point son expérience en Palestine l’a secoué et transformé. Après la lumière du regard bienveillant posé sur les autres, des nuits d’introspection comme une réponse. Des nuits d’amour aussi…

 Entre reportage, divagations et moments quasi contés, Palestine by nights rappelle qu’il est des voyages ailleurs qui se muent en quêtes intérieures.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.