Comment choisir la couverture de son livre numérique ?

La couverture est le premier contact entre vous et le lecteur, elle doit attirer l’œil et être suffisamment « séduisante » pour lui donner envie de lire le résumé de votre livre puis de l’acheter. Penser une couverture de livre nécessite donc un véritable travail de recherche et de création afin d’optimiser vos chances de vous démarquer. Découvrez tous nos conseils pour réussir une couverture de livre  attractive !

 

Choisir l’image de sa couverture et définir son style

Sentir la tendance, ce qui plait ou non, sélectionner l’image qui fera la différence en ligne, sont des points à ne pas négliger pour réussir la couverture d’un livre.

Travail préliminaire : étudiez les couvertures des livres dont le thème se rapproche du vôtre

Analyser ce qui existe déjà vous donnera une idée assez précise de la tendance et, surtout, de ce qui fonctionne auprès des lecteurs que vous visez et, a contrario, ce qui est contre-productif. Vous observerez vite des similitudes entre les couvertures de livres d’un même genre : une couverture noire, et on sait qu’on a – a priori – affaire à un polar. Ce sont des codes qu’il convient de respecter pour être correctement identifié par les lecteurs.

Il ne s’agit pas de copier mais de s’inspirer de couvertures à succès, de définir des pistes de création, et d’ajouter ensuite votre touche personnelle afin de créer la couverture de vos rêves.

 

Choisissez une image de couverture en accord avec le sujet de votre livre et le public visé.

Avant toute chose, vous devez vous demander : quel message aimerais-je faire passer à travers ma couverture ? Quelles informations sur mon livre est-ce que je souhaite transmettre aux lecteurs ? Cela vous permettra de déterminer un angle d’attaque pour votre design de couverture. La couverture choisie peut-être magnifique et pour autant transmettre de fausses informations quant au thème de l’e-book. Par exemple, un lecteur à la recherche d’un roman piquant et plein d’humour ne s’attardera pas sur un livre à la couverture sombre ou trop sobre. Si seulement il avait pris la peine de lire le résumé ! Mais cela lui paraissait inutile au vu des informations transmises par la couverture.

Une fois le message défini, il ne reste plus qu’à choisir l’image de couverture qui correspond le mieux à vos souhaits ! Pour cela, nous vous recommandons les banques d’images (istockphoto, shutterstock…), qui permettent d’accéder à un grand nombre de photos et illustrations, en faisant des recherches par thème, mot clé etc. Attention aux images « trouvées » sur internet, rien ne vous garanti qu’elles soient libres de droit et, pour les utiliser, vous devez avoir l’autorisation de leurs auteurs.

La mise en page, un travail de pro pour réussir la couverture d’un livre !

Sachez que s’il est possible de faire la maquette de sa couverture seul, sur des logiciels de design (tels que Gimp, InDesign ou Photoshop entre autres), vous pouvez également faire appel à un graphiste professionnel via les services de Librinova. L’avantage : en plus de maîtriser les logiciels adéquats, il connaît les tendances et les codes de l’édition et sait ce qui plaira aux lecteurs.

Un titre de livre lisible et visible !

Deux éléments essentiels pour une couverture réussie : le titre (généralement, au centre) et le nom de l’auteur (centré en bas ou en haut).

Un auteur X choisit une image de fond en accord avec son thème, sobre et élégante. Jusqu’ici, il a tout bon ! Vous attendez le mais ? Il y en a bien un, en effet : le titre doit être suffisamment lisible. Autre problème, si le nom de l’auteur et le titre sont placés sur le même plan, notre œil ne sera instinctivement ni attiré par l’un, ni par l’autre. Or, hiérarchiser ces deux informations participe à la visibilité de votre titre : il doit sauter aux yeux du lecteur. Pour bien choisir les polices de titre et de nom d’auteur :

  • C’est la taille de la police qui déterminera le poids de l’information, il faut donc que la différence de taille entre titre et auteur soit notable.
  • Choisissez au maximum deux polices différences sur la couverture et évitez autant que possible les polices trop fantaisistes.
  • Il est préférable de positionner le titre sur une partie unicolore de la couverture, c’est-à-dire d’éviter les endroits comportant un élément de composition de l’image ou ceux avec des changements de textures ou de tons. Il risque en effet de ne pas être lisible.
  • Quant à la couleur de votre titre, il est recommandé qu’elle contraste avec celle de l’arrière-plan pour qu’il n’en ressorte que davantage.

 

Astuce : si vous ne trouvez pas de zone sur votre image susceptible d’être suffisamment « neutre » pour bien mettre en avant votre titre, l’auteur de L’amour à distance a trouvé la parade. Tout comme elle, vous pouvez créer une bande de couleur, en harmonie avec les teintes de votre image, où vous pourrez ensuite placer votre titre.

 

 

 

Faire jouer les contrastes pour une couverture réussie

Chose importante en numérique que nous ignorons souvent, sur certaines plateformes de lecture, les images apparaissent en noir et blanc. Par conséquent, pour attirer l’oeil, votre couverture doit être contrastée.

De même, jouer de contrastes en couleurs peut s’avérer utile pour mettre en relief un ou deux éléments importants de votre couverture que vous aimeriez que le lecteur remarque au premier coup d’œil. Vous pourrez toujours hiérarchiser ensuite ces deux informations avec la taille de la police, par exemple.

 

Choisir la couverture de livre idéale : faites plusieurs essais !

N’hésitez pas à faire plusieurs essais de design de couverture et à demander l’avis de votre entourage. Si vous disposez d’un blog auteur, vous pouvez également lancer un jeu-concours : vos abonnés (qui sont aussi vos futurs lecteurs potentiels) votent pour la couverture qui leur plaît le plus et un heureux lecteur tiré au sort gagne un exemplaire gratuit de votre premier livre ! D’une part, vous réaliserez une couverture au plus proche des attentes de vos lecteurs ; d’autre part, vous donnerez l’impression à ces derniers de les intégrer dans votre projet d’écriture, ce qui est un atout considérable pour les fidéliser.

Un dernier conseil : votre couverture définitive doit avoir un rendu propre, agréable à l’œil, digne d’une réalisation par un professionnel. On évite donc les photos pixelisées et autres titres mal centrés !

Vous l’aurez sans doute compris, il ne faut pas hésiter à passer le temps nécessaire à la réalisation de votre couverture et à faire autant d’essais que votre imagination vous le permet. Et si vous ne vous sentez pas l’âme d’un graphiste, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Librinova propose plusieurs services de création de couverture professionnelle.  Cela vous permettra de réaliser LA couverture qui donnera envie d’acheter le livre.

 

Ce qu’il faut retenir pour créer une belle couverture de livre :

  • Identifier le public visé et créer une couverture qui corresponde aux codes qu’il apprécie.
  • Définir un thème de couverture en lien avec le sujet de votre livre
  • Choisir une seule image de fond de qualité professionnelle, sobre et élégante, en accord avec le public visé
  • Faire en sortie que le titre soit lisible et visible et se démarque du nom de l’auteur.
  • Le faux-pas à éviter  : N’exprimer que son goût personnel : la beauté est subjective, ce qui vous plaît à vous n’est pas nécessairement ce qui plaira à la majorité de vos lecteurs potentiels, d’où l’importance de tester vos différents essais de couverture. Pensez lecteurs !

 

Pour aller plus loin :

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !