Les dessous de l’édition : une délibération de concours d’écriture, ça se passe comment ?

 

Hier soir, l’équipe de Librinova est montée à bord du navire La Boudeuse de Patrice Franceschi. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il est l’auteur du recueil « Première personne du singulier », prix Goncourt de la nouvelle 2015 et de nombreux autres romans. Écrivain engagé (dans la cause syrienne notamment) mais aussi marin, explorateur, fervent défenseur de la culture et de la littérature française, il ajoutait également à son arc la corde de « Président du Jury » du concours que nous organisions avec les Éditions ePoints, en collaboration avec Babelio.

 

En tant que Président exceptionnel du jury, Patrice Franceschi a généreusement accueilli les jurés dans la « bibliothèque » de son bateau. Parmi ceux-ci, des membres de l’équipe et du comité de lecteurs Babelio, quatre représentants de l’équipe éditoriale de e-Points, et bien sûr Librinova.

 

Tout ce petit monde avait pour objectif de déterminer qui seraient les heureux lauréats du concours « Des nouvelles pour voyager » lancé il y a quelques mois.

 

Mais alors, comment choisit-on les gagnants d’un tel concours ? Comment se déroulent les délibérations d’un jury ? Nous avons voulu vous faire partager cette expérience de juré d’un concours de nouvelles et vous en apprendre un peu plus sur « les dessous de l’édition ».

 

Tout d’abord, il est plutôt rare que la délibération pour un concours d’écriture se fasse sur un bateau (ah oui ?) mais quel que soit le lieu, on retrouve toujours un élément essentiel aux vifs débats qui vont avoir lieu : une grande table autour de laquelle se réunissent les jurés pour échanger leurs points de vue sur les textes lus et choisir le ou les heureux élu(s).

 

Un premier tour de table s’impose : chacun donne ses favoris parmi les textes qui lui ont été donnés à lire. Dans le cas du concours « Des nouvelles pour voyager », le jury final lisait les 15 nouvelles présélectionnées par les lecteurs Babelio parmi les 127 nouvelles reçues au concours.

 

2016-02-18 18.49.28De ce premier tour de table se dégage (parfois) un ou plusieurs vainqueur(s) pressenti(s). Pas toujours, évidemment, et lorsque les avis ne sont pas concordants, il faut savoir défendre ses choix : « oui, mais ce texte est plus original », « oui mais celui-ci respectait davantage le thème », « non la chute est trop attendue dans celui-là »… Autant d’arguments à mettre en avant pour que notre favori caracole en tête des finalistes.

 

Puis, la délibération se poursuit : un deuxième tour de table, une possibilité d’ex aequo, le débat fait rage… ou pas. Hier soir, le lauréat s’est très rapidement révélé, de même que les finalistes suivants pour lesquels les avis étaient quasi unanimes (mais chut, c’est un secret …). Et à ceux qui crient au favoritisme, il faut répondre que l’anonymat des auteurs est préservé : nul juré ne sait qui a écrit quoi.

 

Finalement, le jury s’accorde sur le lauréat, le deuxième et troisième prix (et les suivants s’il y a) jusqu’à ce que le Président du jury acte de la décision prise. Pour le concours « Des nouvelles pour voyager », Patrice Franceschi a ainsi validé le verdict final du jury qui désignait comme gagnant l’auteur de la nouvelle…

 

Et non ! Vous n’en saurez pas plus pour le moment, rendez-vous début mars pour connaître les lauréats du concours (nous ne pouvions pas tout vous révéler quand même…) 😉

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !