Portrait d’auteur auto-édité : Cathy Borie

Cette fois-ci l’équipe de Librinova a rencontré Cathy Borie écrivain et enseignante depuis de nombreuses années, et surtout, grande gagnante du concours Draftquest / Librinova 2017 ! Après Nos vies comme des brindilles publié en auto-édition sur notre plateforme, c’est avec son roman, Dans la chair des anges, l’histoire pleine de sensibilité de personnages en quête d’identité, qu’elle a conquis le jury. Découvrez le portrait d’une auteur enthousiaste et pétillante !

 

Comment êtes-vous devenue auteur et depuis quand écrivez-vous ?

J’ai découvert l’écriture presque en même temps que la lecture, vers 7 ans, en écrivant au crayon à papier des contes pour enfants que je copiais sur des feuilles pliées en deux et cousues au milieu, et je les lisais à ma petite sœur ! J’ai continué avec des aventures style « club des 5 » que je rédigeais pendant les récréations, à califourchon sur un banc en CM1 et CM2, (j’en ai encore plusieurs cahiers !) puis des poèmes, des romans, une pièce de théâtre pendant la période lycée. J’ai arrêté d’écrire régulièrement quand mes enfants étaient petits, puis j’ai repris et ai été publiée pour la première fois en 2006, par un éditeur (qui n’en est pas vraiment un…), mais j’ai été très émue d’avoir MON livre entre les mains…

 

Quel mot vous définit le mieux ?

Mes amis vous dirait « impatiente ». Moi je dis « enthousiaste ».

 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La vie, les gens, mes rêves, les mots, les lieux, une phrase, une lumière. Tout peut être inspirant.

 

Quand et comment vous est venue l’idée d’écrire votre livre Dans la chair des anges?

Il y a trois ans, je venais de finir un roman qui s’inspirait beaucoup d’une histoire que j’avais vécue, même si j’y avais mêlé des personnages entièrement fictifs, et je discutais avec mon fils (le second) de mon envie de créer un récit purement fictionnel, ce qui de mon point de vue me ferait vraiment passer du côté des vrais « écrivains ». Il m’a proposé un sujet inattendu, comme un défi (je ne peux pas le développer ici pour ne pas spolier le roman) et je me suis lancée. J’ai goûté le plaisir de créer un monde et des personnages de A à Z, sans contrainte, avec une infinie liberté.

 

Pouvez-vous me parler de votre expérience avec Librinova ?

J’avais publié en numérique un roman chez Librinova l’année dernière, mais je n’ai pas fait de promo, je ne suis pas très douée pour l’auto-édition, et il ne s’est pas vendu. Quand j’ai gagné le Premier prix du concours Draftquest/Librinova, j’ai décidé de me donner toutes les chances pour aller vers le Programme Agent Littéraire, et j’ai beaucoup échangé avec l’équipe de Librinova par mail : on m’a conseillée, et j’ai beaucoup apprécié la réactivité d’Anaïs, Ophélie, Andrea, leur patience, leur écoute. J’ai l’impression d’être entourée, et c’est agréable, parce que un auteur, à part écrire, ne maitrise pas grand-chose du monde de l’édition. Moi en tous cas, j’aime cette aide réelle et permanente qui m’accompagne chez Librinova !

Avez-vous un prochain livre ou projet en tête ?

Oui, j’ai rédigé le premier jet d’un roman qui cette fois n’est pas que fictionnel, mais je ne veux pas en parler pour l’instant car c’est un gros travail, avec des recherches importantes, et c’est loin d’être abouti.

 

Portrait Chinois 

 

Si vous étiez un écrivain célèbre, vous seriez :

Anaïs Nin.

 

Si vous étiez le personnage d’un roman, vous seriez : 

La fougueuse Catherine des Hauts de Hurlevent, un roman que j’ai adoré ado.

 

Si vous écriviez vos mémoires, le titre en serait :

Ma vie est trop banale pour que j’écrive mes mémoires, mais j’ai des dizaines de petits carnets où j’ai consigné à certaines périodes tout ce qui m’arrivait. Si on les met bout à bout ça peut donner le « Pot pourri d’une vie ! »

 

Si vos livres étaient adaptés au cinéma, quel acteur voudriez-vous pour jouer le rôle de vos personnages ? 

Si je pense à Dans la chair des anges, je verrais bien Pierre Niney dans le rôle de Grégoire…

 

Si vous organisiez un dîner exceptionnel, qui seraient vos invités idéaux ? 

Hormis le fait que je ne pourrais jamais envisager cela car je suis timide et je me sentirais minuscule par rapport à des invités idéaux, j’aimerais réunir autour d’une table des gens comme Boris Cyrulnik, Nancy Huston, Robert Badinter, Juliette Binoche, pour ne citer que ceux qui me viennent à l’esprit, qui viennent d’horizons différents mais qui sont tous préoccupés par l’humanité en général, et les écouter parler de tous ces sujets, graves ou légers, échanger leurs visions. En restant dans mon coin comme une petite souris.

 

Pour aller plus loin :

Rencontre avec David Meulemans, fondateur de DraftQuest

Participer à des concours d’écriture, la clé du succès ? 

2 commentaires

Publié par Christine : le 24 août 2017

Quel magnifique article, original avec son portrait chinois…Je retrouve tout à fait Cathy et surtout avec l’adjectif pétillante qui la résume totalement

Publié par BORIE Cathy : le 30 août 2017

Merci pour ce portrait et merci à toute l’équipe de Librinova !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !