Prix littéraire Librinova : portrait d’Amélie Antoine, membre du jury

Pour la deuxième édition du Prix des étoiles Librinova, l’auteur à succès Amélie Antoine nous fait l’honneur d’être la marraine du jury ! Repérée par Michel Lafon en 2015 suite au succès fulgurant de son roman Fidèle au poste en autoédition, elle a depuis écrit deux autres ouvrages : Au nom de quoi (autopublié en 2016) et Quand on a que l’humour (ed. Michel Lafon, 2017).

Aujourd’hui, l’équipe de Librinova vous emmène à la rencontre de celle qui, comme vous, a d’abord tenté sa chance en autoédition et qui a à cœur de soutenir les auteurs indépendants qui aspirent à vivre l’aventure de l’édition traditionnelle. Retour sur un parcours littéraire qui fait rêver :

 

Comment êtes-vous devenue auteur et depuis quand écrivez-vous ?

J’ai toujours écrit des petits textes, mais il m’a fallu attendre 30 ans avant de me lancer dans l’aventure d’écrire un roman 😉 J’ai travaillé sur Fidèle au poste en 2014, avant de le publier en autoédition en 2015 (puis en 2016 chez Michel Lafon).

 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

À peu près tout… ! Les faits divers, les scènes de mon quotidien, les souvenirs d’enfance, les anecdotes qu’on me raconte, les reportages… Tout, dans la vie, est matière. Je note régulièrement des idées, des paroles, des sensations sur un carnet, sans forcément savoir ce que j’en ferai un jour !

 

Vous aimez passer d’un genre à l’autre… Comment définiriez-vous votre style ? 

Inclassable ? 😉 Plus sérieusement, je sais que j’ai du mal à entrer dans une case (et je ne fais aucun effort pour non plus !). Ce qui me vient quand je réfléchis à une intrigue, ce sont des personnages, des émotions, et je ne me dis pas « Tiens, et si j’écrivais un thriller ? » ou « Et si je me lançais dans un roman noir ? ». Je raconte l’histoire qui s’impose à moi. Et ensuite ce sont les autres qui s’arrachent les cheveux au prétexte qu’il est difficile de coller la même étiquette sur chacun de mes textes 😉

Malgré tout, si je devais essayer de trouver ce qu’il y a de commun dans tous mes textes, je dirais que c’est sans doute la dimension psychologique qui est très importante à mes yeux. C’est ce qui m’intéresse le plus dans un roman ; me mettre en empathie totale avec mes personnages…

 

Pourquoi avoir accepté d’être la marraine de l’édition 2017 du Prix des étoiles Librinova ?

Je trouve qu’il est très difficile de percer en auto-édition, et que de nombreux textes de qualité ne trouvent pas leurs lecteurs alors qu’ils mériteraient une vraie mise en lumière… Le prix des étoiles offre, me semble-t-il, une vraie chance à chacun des textes publiés sur Librinova, puisque tous les manuscrits sont lus par l’équipe !

 

 

Quels sont vos projets pour la suite ? 

Un projet en auto-édition qui va sortir dans peu de temps, plutôt dans la veine roman noir/thriller, puis un 5e roman qui paraîtra chez Michel Lafon en mars 2018 !

 

Un message d’encouragement pour les participants ?

 

 

Portrait littéraire


Combien de temps mettez-vous à écrire un roman ?

La rédaction en tant que telle se fait plutôt sur des périodes très ramassées (2 mois environ), mais le travail en amont peut prendre facilement 6 mois, voire plus, le temps que je laisse les personnages et l’intrigue infuser…

 

Avez-vous un auteur fétiche pour lequel vous êtes toujours fidèle au poste ?

J’aime beaucoup ce que fait Laura Kasischke, et j’ai adoré les deux romans de Liane Moriarty !

 

Au nom de quoi écrivez-vous ?

Plus qu’écrire, c’est inventer et raconter des histoires qui me plaît… La lecture et l’écriture sont un formidable moyen d’évasion, une façon d’exorciser certaines douleurs ou angoisses…

 

Quand on n’a que l’humour, peut-on écrire des livres qui ne sont pas des feel-good book ?

J’espère bien… parce que je doute d’écrire un feel-good un jour !!

 

Pour aller plus loin :

 Prix littéraire Librinova : portrait de Denis Faïck, membre du jury

 Prix des étoiles : un prix littéraire pour l’auto-édition proposé par Librinova 

Découvrez les romans d’Amélie Antoine ici

3 commentaires

Publié par Moreau : le 25 octobre 2017

félicitations

Publié par Leno : le 15 novembre 2017

Voici un excellent choix pour parrainer le concours ! Je découvre ici le parcours d’Amélie Antoine, qui est un exemple pour tous ceux qui rêvent de vivre de leur passion pour l’écriture. Et surtout, elle a tout mis en œuvre pour cela : d’un premier roman autoédité au succès public, en passant par la case « signature » chez un grand éditeur, elle a patiemment gravi les marches qui mènent vers l’accomplissement que chacun des auteurs participant à ce concours espère ! Merci !

Publié par valcogne : le 17 novembre 2017

Un beau témoignage qui résume l’essentiel. On écrit d’abord pour écrire, ensuite si ce qu’on raconte a le bonheur d’être apprécié par des lecteurs, c’est la cerise sur le gâteau. Les thèmes s’imposent d’eux mêmes et peuvent être de tous genres, enfin, à mon avis. Cela dit, d’autres suivent des lignes constantes et en tirent des chefs-d’œuvre, donc, il n’y a pas de recette. Certaines idées peuvent mettre des années à germer, d’autres s’écrire très vite, là encore difficile de savoir quand ceci ou cela sera abouti. Rien de bien original dans ce que je raconte là, donc j’abrège en souhaitant un succès continu à Amélie Antoine en espérant un jour suivre, modestement, ses traces. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !