Changer de vie grâce à l’auto-édition : Marilyse Trécourt est devenue coach en communication pour les auteurs

Nous poursuivons notre série de conseils d’auteurs aux auteurs avec le témoignage de Marilyse Trécourt. Peut-on changer de vie quand on est devenu(e) auteur(e) ? En tant que coach en communication, comment conseille-t-elle les auteurs qu’elle accompagne pour faire connaître leurs livres ? Marilyse témoigne.

Avant de vous parler de ma nouvelle vie, permettez-moi de faire un bref retour en arrière pour vous présenter mon parcours qui vous expliquera pourquoi j’ai voulu changer de vie. Vous me suivez ?

Le succès en auto-édition : tremplin vers le changement de vie !

Devenir auteure (et l’assumer !) grâce à l’auto-édition

Le 1er janvier 2014, j’ai écrit mon premier roman, Au-delà des apparences, et je l’ai proposé (sans trop y croire) à un concours organisé par Librinova et Draftquest. Et là, miracle, il fut l’un des lauréats et s’est retrouvé en quelques semaines sur tous les sites de vente de livres numériques !

J’ai commencé à communiquer sur mon profil Facebook. Mais les informations sur mon livre se retrouvaient mélangées à des photos personnelles. J’ai donc créé ma page « Marilyse Trécourt – Ecrivain  ». La peur au ventre, le syndrome de l’imposteur chevillé au corps… Au début, j’ai tâtonné, puis, après quelques tentatives et autres maladresses, j’ai décidé que ma page me permettrait de parler de mes livres, mais aussi de ma vie d’auteur, de mes sources d’inspiration, de mes doutes et de mes satisfactions liées à l’écriture, alors que mon profil serait réservé à mes amis et à mes informations personnelles.

J’ai également cherché à définir une stratégie de communication qui s’appuie sur un axe pertinent et qui vise une fréquence de diffusion idéale, des messages efficaces, des visuels percutants, un ton adapté, etc. Mon objectif était d’instaurer une plus grande proximité, voire une complicité, avec mes lecteurs car cela correspond à ma personnalité, mais aussi à l’univers de mes romans. Ainsi, je leur demande souvent de choisir leur couverture préférée, de me dire ce qu’ils attendent de ma page ou de me donner des prénoms que j’attribue ensuite aux personnages de mes romans. Je tâche également de « scénariser » mes messages en créant des visuels valorisants, qui attirent l’œil et qui répondent à une charte graphique cohérente.

 

Le succès au rendez-vous grâce à une stratégie de communication efficace

Grâce à cette stratégie, les ventes de mon livre ont commencé à décoller.

Et celles des suivants Le Bon Dieu sans confession, Otage de ma mémoire, L’ombre du Papillon et Et j’ai choisi de vivre également. Après avoir connu de vrais succès en auto-édition, ils sont à présent édités par des maisons d’édition nationales (ou ils vont l’être dans les prochains mois), grâce à Andrea, « mon » agent littéraire de choc chez Librinova.

Pour vous donner une idée, mes ventes sont de l’ordre de 26 000 en trois ans. Ce qui me surprend, c’est surtout ce chiffre (auquel je n’aurais jamais osé rêver !), mais pas la force de la communication digitale. Celle-ci, je la connaissais. Diplômée et professionnelle de la communication depuis plus de vingt ans, j’en maîtrisais déjà les outils et les techniques, ce qui m’a fait gagner un temps fou.

 

D’auteure à coach en communication : quand l’écriture permet de changer de vie !

 

Le moteur de cette décision : partager son expérience avec d’autres auteurs

 

 

J’ai alors décidé de créer grâce Marilyse Stories ma nouvelle vie de coach en communication pour partager avec vous tout ce que j’ai appris, pour vous permettre d’aller plus vite, de vous faire connaître et de vous épanouir pleinement dans votre vie d’écrivain.

J’ai mis au point plusieurs offres qui répondent à ce même objectif et notamment deux services que j’ai le plaisir de proposer en partenariat avec Librinova (grâce à qui tout a commencé pour moi !) :

 

De la communication stratégique oui, mais une relation humaine avant tout !

Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les échanges et la relation que nous mettons en place avec mes « coachés* », ces discussions qui dépassent le simple cadre de la communication mais qui relèvent bien souvent de leur parcours de vie et parfois de freins liés à leur personnalité ou à leur histoire. La première étape consiste généralement à dépasser ce fameux syndrome de l’imposteur et à se considérer comme un véritable écrivain (sans pour autant se prendre au sérieux !) qui adopte une démarche « professionnelle », de manière à inspirer confiance à ses lecteurs.

De même, je retrouve souvent des questions, des craintes que j’ai déjà expérimentées. La plupart des auteurs sont assez pudiques et n’aiment pas donner l’impression de « se vendre ». Or, ici, il ne s’agit pas de nous vendre, mais de partager notre passion, notre univers, nos histoires avec des personnes que cela peut intéresser. Et là, le positionnement est très différent, vous ne trouvez pas ?

*Je préfère le mot « coaché » à celui de client qui ne me semble pas approprié, dans mon cas…

 

Pour lancer un livre : un plan d’attaque « G.I. Joe » mais personnalisé !

Ma plus belle récompense, c’est de voir mes coachés appliquer mes conseils, personnalisés et adaptés à leur objectif et à leur personnalité, et dérouler mon plan d’actions (qu’une auteure a d’ailleurs rebaptisé le plan d’attaque « G.I. Joe » !), de recevoir un message où ils m’expliquent qu’ils s’éclatent dans leur nouvelle « mission communication », alors que lors de notre entretien, ils m’avouaient être un peu perdus et ne « pas savoir s’y prendre » pour communiquer.

Bref, ma nouvelle vie de coach en communication pour les auteurs, c’est la réunion de mes trois passions : l’écriture, la communication et l’évolution personnelle. What else ?

Je serais heureuse d’en discuter avec vous ! À bientôt ?

Marilyse Trécourt, Auteure et coach en communication éditoriale

Retrouvez-moi sur ma page Facebook dédiée à cette activité.

 

Pour aller plus loin :

1 commentaire

Publié par Cuny Joseph : le 16 avril 2018

Tout cela m’intéresse beaucoup car je souhaiterais auto-éditer mon livre mais n’ai aucune connaissance en informatique, je ne suis même pas sur les réseaux sociaux, je ne sais pas comment marche tout ça et j’aimerais rencontrer un coach
Joseph Cuny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !