Roman feel good : une tendance littéraire réjouissante

Le roman feel good s’impose aujourd’hui comme le genre permettant aux lecteurs d’entrer dans une parenthèse positive, comme une échappatoire au quotidien. Littéralement, on peut parler de « livre qui fait du bien ». Qu’est-ce qui caractérise ce style ? Quels sont les points clés d’un bon titre feel good ? Librinova répond.

 

Qu’est-ce qu’un roman feel good ?

Le livre feel good donne (ou redonne) le sourire et peut agir comme un révélateur, apporter des réponses au lecteur qui se questionne sur sa vie par exemple.

Des histoires positives avec un happy end

Pas d’histoire de super-héros, pas de toile de fond liée à une période de l’Histoire, encore moins de faits macabres : le roman feel good est un bonbon littéraire. Il traite de sujets légers et d’histoires positives tout en restant réaliste. Il redonne le sourire car il est généralement écrit avec des traits d’humour. Un exemple (parmi tant d’autres) : l’ouvrage Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi. L’objectif : que le lecteur se sente bien, comme dans un cocon. Il doit avoir l’impression d’ouvrir une parenthèse salutaire et de respirer dans son quotidien parfois morose.

Des sujets qui parlent à tout le monde

Le roman feel good peut être lu pour le plaisir ou pour réfléchir. Les personnages reflètent notre quotidien. On peut retrouver l’histoire d’une trentenaire cadre qui ne trouve plus de sens à son travail ou celle d’une mère de famille qui a l’impression de passer à côté de sa vie. Ce sont des romans qui peuvent avoir un effet bénéfique et aider un lecteur à prendre de la distance avec des événements tragiques qu’il vit. Ils peuvent aussi donner l’impulsion qui manquait et être vecteurs de véritables changements dans la vie des lecteurs. Des romans tels que Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes ou Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte sont, en ce sens, les romans feel good par excellence.

Le succès des romans feel good vont de pair avec l’engouement particulièrement fort ces dernières années pour le développement personnel et la quête de spiritualité. Ils inspirent le lecteur pour le meilleur.

 

Écrire un roman feel good : quels sont les points-clés ?

Les auteurs et autrices du genre disent souvent qu’ils puisent dans leur propre expérience de la vie pour transmettre des choses utiles à leurs lecteurs. C’est ainsi qu’ils arrivent à écrire des romans feel good qui restent réalistes.

Une écriture fluide

Les romans feel good sont faciles à lire, et ce notamment car ils sont écrits de manière fluide. Les auteurs et autrices ont généralement un style direct qui entraîne une lecture sans effort et agréable.

Une mise en valeur des rapports humains

Indispensables à tout livre de style feel good : soigner les rapports humains. L’amitié, les liens familiaux sont souvent traités. Même si les romans feel good développent souvent une histoire d’amour, il faut faire attention à ne pas tomber dans le roman sentimental.

Une couverture colorée et un titre long

Repérer un livre feel good est facile pour les lecteurs. Pour accentuer le côté « qui fait du bien », les couvertures sont pétillantes et font parfois sourire par la présence d’un élément inattendu, comme l’ouvrage de Raphaëlle Giordano, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Autre élément différenciant des autres genres littéraires : le titre est généralement assez long.

 

Enfin l’un des points essentiels à ne pas oublier lors de l’écriture d’un roman feel good est qu’il doit présenter une vision positive et optimiste de la vie. Il peut faire pleurer mais doit toujours bien se terminer.

 

Pour aller plus loin :

→ Comment écrire un bon résumé de livre ?

→ Comment trouver un bon titre de roman ?

→ Comment éviter l’angoisse de la page blanche ?

1 commentaire

Publié par Nathalie Charlier : le 24 mai 2019

Je viens de lire votre reportage sur le roman feel good, je crois que mon livre ISA pourrait être repris dans cette catégorie, il répond en effet à la plupart des critères sauf un, le titre de mon roman qui n’est pas long du tout, mais dans l’ensemble les retours que j’ai d’ISA sont pour le moment positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !