Comment trouver un bon titre de roman ?

Comment trouver un bon titre de roman ?
13/12/2023
Conseils pour publier son livre
1 commentaire

Trouver le titre de son roman, que ce soit votre première ou votre dernière étape, n’est jamais une mince affaire. Il doit être accrocheur, voire séducteur, en adéquation avec le livre et, bien sûr, original. Il y a aussi des tendances cycliques et des codes intemporels. Voici plusieurs étapes et conseils pour vous conduire pas-à-pas dans la recherche de votre titre de livre.

5 étapes pour dénicher le titre de livre parfait

Étape 1 : étudiez les titres des livres au thème proche

Il s’agit ici de déterminer le genre des titres auxquels sont habitués les lecteurs que vous visez. Tout comme pour l’élaboration de votre couverture, souvenez-vous que vous vous adressez à une catégorie de lecteurs bien précise et que ce sont eux que vous devez interpeller par votre titre.

Analyser ce qui existe vous donnera une idée des formes, des types de tournures ou d’expressions, qui sont les plus couramment utilisés pour s’adresser au public visé et qui ont fait leurs preuves ! Étudiez plus précisément les top 10 ou 20 dans chaque catégorie sur Amazon par exemple, pour détecter des tendances de fond.

 

Étape 2 : faites un brainstorming

Listez, sans restriction, les mots ou expressions qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez à votre livre. Posez-vous une question toute simple et dont la réponse n’est pas toujours si évidente : de quoi parle votre livre ?

Vous dégagerez sans doute des thèmes assez larges et variés, mais encore rien de très précis. Pas de panique ! Il suffit de procéder ainsi :

  • listez les grands thèmes abordés et les éléments constitutifs de votre livre ;
  • explicitez ces thèmes en quelques phrases ou expressions ;
  • résumez chaque élément en quelques mots.

Une fois votre liste de mots terminée, vous pouvez jouer avec pour les associer, les combiner, voire en faire surgir d’autres. Il pourrait bien en sortir un titre original. Sélectionnez ceux que vous préférez, il sera toujours temps de choisir la perle rare plus tard.

Tout au long de ce processus de recherche, pensez d’abord au lecteur. Dans un premier temps, Proust avait choisi Les stalactites du passé comme titre pour son roman. Il a finalement opté pour À la recherche du temps perdu, plus léger, plus simple, mais aussi plus poétique, qui attire immédiatement le lecteur.

 

Étape 3 : définissez le rôle du titre

Une fois le thème trouvé, il convient de définir le rôle de votre titre : est-il informatif, attractif, identitaire ? Souhaitez-vous éclairer le lecteur sur votre livre ou bien, au contraire, le draper d’un voile de mystère ?

Bien entendu ce choix ne se fait pas à pile ou face, mais en prenant en compte le type de lecteurs que vous visez. En effet, le mode d’expression va varier selon les catégories. Ce qui marche pour une, ne fonctionne pas nécessairement pour une autre.

Voici un petit récapitulatif des possibilités :

  • Un titre informatif reste assez neutre sur le contenu du livre et s’adapte à la plupart des ouvrages (romance, science-fiction, livres pratiques…) : Les hauts de Hurlevent, Sur la route, Le rouge et le noir, L’hôtel des oiseaux
  • Un titre identitaire va communiquer sur l’élément singulier de votre ouvrage (essais littéraires ou philosophiques, biographies, mémoires…) : Le théorème du lampadaire, Une famille française, Le pouvoir rhétorique
  • Un titre à suspense va attiser la curiosité, l’intérêt du lecteur (polars, thrillers, fictions, nouvelles…): Les oiseaux se cachent pour mourir, La symphonie des monstres, Les princes charmants ne savent pas voler.

 

Étape 4 : respectez les règles (de bon sens)

Le titre de livre doit être accrocheur, mais doit-il répondre à une norme ou à des exigences particulières ? Heureusement ou malheureusement (cela dépend du point de vue !), il n’existe aucune règle à ce sujet.

Néanmoins, vous pouvez choisir de mettre en avant un élément du roman :

  • le thème du récit (Une vie, Veiller sur elle) ;
  • le lieu ou l’arène du roman (Vingt mille lieues sous les mers, La petite boulangerie du bout du monde) ;
  • un ou plusieurs personnages (Madame Bovary, Mémé dans les orties, Les sept sœurs) ;
  • l’intrigue (Le Crime de l’Orient-Express, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire).

Ce choix conditionnera les attentes de vos lecteurs. Ne leur faites pas de fausses promesses, au risque de les décevoir. Respectez également le ton de votre roman : s’il est humoristique, vous pouvez faire des jeux de mots, comme Les Petites Reines. Le titre doit plonger le lecteur dans l’ambiance du roman.

Un conseil : si vous décidez de mettre en avant un élément du livre dans son titre, évitez de choisir le nom d’un personnage. En effet, vos personnages, encore inconnus du public, n’évoqueront rien dans l’esprit du lecteur. Votre titre a alors peu de chances de susciter une quelconque curiosité chez le lecteur potentiel. Aussi, Stendhal a-t-il renommé son roman intitulé Julien en Le Rouge et le Noir.

Étape 5 : testez plusieurs titres pour votre livre

De même que pour la réalisation de votre couverture, n’hésitez surtout pas à faire des essais de titres et à demander l’avis de votre entourage ou de vos bêta-lecteurs. Si vous disposez d’un blog d’auteur, vous pouvez également demander l’avis de vos abonnés et donc lecteurs potentiels.

Tester des titres a plusieurs avantages : d’une part, coller au plus près des attentes des lecteurs et d’autre part, vérifier que l’image véhiculée par votre titre est bien conforme au roman.

Quelques conseils pratiques pour choisir le bon titre

S’il n’y a pas de recette miracle pour définir un bon titre de roman, il y a néanmoins quelques points communs et des tendances.

Comme dans la mode, il existe en littérature des tendances et des standards. Privilégier une forme courte est toujours gage de simplicité et de bonne mémorisation. Pour autant, les titres longs sont à la mode depuis quelque temps et peuvent marquer aussi positivement les lecteurs. On pense à Katherine Pancol et son livre Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté dans une armoire Ikea ou Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Mais ils sont souvent plus difficiles à mettre en forme et les risques de se tromper sont plus importants. Un titre court sera plus percutant et plus facile à mettre en valeur sur votre couverture.

Pensez aussi à vérifier que le titre de vos rêves n’est pas déjà utilisé pour un autre livre. Cette vérification est cruciale et se fait assez simplement en quelques clics sur internet : sur Amazon pour les livres numériques et sur le site de la BNF pour les livres papier.

Dernier conseil, faites attention à ce que le titre ne dévoile pas un élément clé de l’intrigue et ne soit pas non plus nébuleux, en mode « private joke ». Il peut en revanche prendre tout son sens lorsque le lecteur a terminé le livre, comme dans L’ombre du vent ou Déracinée.

 

Ce qu’il faut retenir pour trouver le titre idéal pour votre roman

  • Notez bien tous les mots ou alliance de mots en rapport avec le thème de votre livre et revenez-y autant de fois que cela sera nécessaire.
  • Adaptez votre mode d’expression au type de lecteurs visés.
  • Pensez à la complémentarité avec la couverture de votre roman. Ils ne doivent faire qu’un et être le reflet du livre.
  • N’en faites pas trop. Préférez la simplicité à des tournures ou des expressions trop alambiquées. Cela va souvent de pair avec un titre relativement court. Trop en faire risquerait de nuire à la compréhension et à l’efficacité de votre titre. Si le lecteur ne comprend pas à la première lecture quel est le thème du livre, son ton ou sa catégorie, pourquoi prendrait-il la peine de lire le résumé ?