Quels sont les critères de sélection des éditeurs ?

Quels sont les critères de sélection des éditeurs ?
29/04/2019
Conseils pour trouver un éditeur
8 commentaires

Chaque année, les maisons d’édition reçoivent des centaines, voire des milliers de textes. Un travail de longue haleine pour les éditeurs qui doivent choisir et dénicher les meilleurs manuscrits au milieu de ces flots de pages. Dans cette longue démarche, plusieurs éléments sur lesquels se baser les aideront. Ligne éditoriale, originalité, qualité d’écriture et de scénario : le point sur les différents critères de sélection des éditeurs, avec Librinova.

    En quelques titres:

  1. 1. La ligne éditoriale
  2. 2. L’originalité
  3. 3. La qualité d’écriture
  4. 4. Une histoire et des personnages marquants

1. La ligne éditoriale

Il s’agit du premier critère de sélection des éditeurs : est-ce que le manuscrit reçu correspond à leur ligne éditoriale ? En effet, toutes les maisons d’éditions possèdent une spécialité, une sensibilité. Vous trouverez ainsi des éditeurs davantage tournés vers les polars, d’autres vers les ouvrages de science-fiction ou encore vers la jeunesse. Logiquement, si vous envoyez votre roman fantastique à une maison d’édition spécialisée dans les romans policiers, il n’y a quasiment aucune chance de voir votre œuvre sélectionnée. Cette ligne peut-être assez précise, pour la connaître, consultez le site de l’éditeur et/ou allez voir en librairie les livres qu’il a publiés. N’oubliez pas de vérifier également que la maison d’édition que vous ciblez publie des auteurs français : certaines maisons sont spécialisées dans la littérature étrangère.

Inutile d’envoyer votre travail au maximum d’éditeurs possibles. Au contraire, renseignez-vous pour sélectionner les destinataires partageant la même sensibilité que vous. Sans être une garantie d’être publié, vous augmenterez nettement vos chances.

2. L’originalité

Si cibler la bonne maison d’édition est une démarche essentielle, il faut, dans le même temps vous faire remarquer. Résumons cela à : soyez cohérent mais original. Les maisons d’édition reçoivent des milliers de manuscrits chaque année, il est important de se démarquer légèrement pour attirer l’attention.

Si les éditeurs tentent de garder un œil neutre sur les œuvres qu’ils reçoivent, une part de subjectivité existe inévitablement. Subjectivité qu’auront aussi les lecteurs sur votre travail. Il ne sert à rien de reprendre la même recette qu’un best-seller ou de réaliser la copie conforme d’ouvrages publiés par les éditeurs. Ces derniers seront sensibles à votre style et à ce qui fait son originalité. Vous ne vous démarqueriez pas. Au contraire, cultivez votre style et sortez un peu des sentiers battus afin d’attirer l’attention. Le tout en restant dans l’état d’esprit de l’éditeur. Il est également important de rester authentique : si vous cherchez à écrire un livre qui plaira à tel ou tel éditeur, cela se ressentira dans votre écriture, votre histoire. Restez vous-même !

 

3. La qualité d’écriture

Répondre à des critères de qualité : cela peut sembler évident mais c’est bien l’un des principaux critères de sélection des éditeurs. Avoir un excellent scénario ne suffit pas, la qualité d’écriture est également primordiale. Maîtrise de l’écriture, rythme ou encore singularité sont autant d’éléments qui seront déterminants dans la sélection d’un roman. Un texte contenant des maladresses ou des phrases trop longues n’apportant rien au récit vous seront défavorables aux yeux des éditeurs. Sans parler de grosses fautes d’orthographe qui seraient, vous l’imaginez bien, du plus mauvais effet.

Si une écriture jugée « faible » peut desservir une excellente idée, un style apprécié par l’éditeur peut, à l’inverse, apporter du crédit, de la crédibilité à une histoire moins originale. Là encore, une part de subjectivité est à prévoir : un lecteur peut adorer votre style ou, au contraire, ne pas y être sensible.

Grâce aux services éditoriaux de Librinova, bénéficiez de conseils personnalisés sur votre travail et d’un accompagnement pour la relecture, la correction ou encore la mise en page.

4. Une histoire et des personnages marquants

Un manuscrit qui marque, qui touche ou qui apprend quelque chose au lecteur augmente ses chances d’être sélectionné par un éditeur. Généralement, on se souvient et l’on retient plus facilement les œuvres qui nous enrichissent personnellement, qui nous enseignent de nouvelles connaissances, ou qui nous invitent à la réflexion. L’intérêt, la curiosité, le débat : autant d’éléments qui apportent de la satisfaction aux lecteurs et qui ont toutes les chances de séduire les maisons d’édition.

Il en est de même pour les personnages. S’ils sont marquants, attachants, le lecteur a davantage envie de se plonger dans l’histoire et de les suivre dans votre univers. Ils serviront l’intrigue et aideront, eux aussi, votre manuscrit à se démarquer et à retenir l’attention des éditeurs, puis des lecteurs.

 

Bon à savoir 

L’auto-édition est le moyen idéal de tester son livre auprès des lecteurs, de se créer une identité en tant qu’auteur et de mettre toutes les chances de son côté pour convaincre les éditeurs. Grâce à notre plateforme éditeurs, rappelons que des centaines d’éditeurs peuvent désormais dénicher leurs nouveautés en ligne directement parmi le catalogue de Librinova.

 

Pour aller plus loin :

→ Auto-édition, édition à compte d’auteur ou d’éditeur ?

→ Comment écrire un bon résumé de livre ?

→ Faire corriger son livre : pourquoi et comment ?