Qu’est-ce qu’une fanfiction ?

Qu’est-ce qu’une fanfiction ?
06/07/2022
Miscellanées du livre

Le genre littéraire « fanfiction » serait apparu dès les années 1970. Cet anglicisme désigne une fiction écrite par un fan désireux de prolonger une œuvre qu’il apprécie. Les auteurs de fanfictions ne s’inspirent pas que de la littérature : héros de film et série télévisée, personnages de manga ou de jeu vidéo nourrissent aussi leur imaginaire. Focus sur ce genre littéraire à part entière, avec Librinova. 

    En quelques titres:

  1. Les origines des fanfictions
  2. Internet et le développement des fanfics
  3. Comment expliquer le succès de certaines fanfictions ?
  4. De quoi parlent les fanfictions ?
  5. Comment écrire une fanfiction ?
    1. Trouver un univers que vous connaissez bien et qui vous plaît
    2. Respecter les règles de l’univers dont vous vous inspirez
    3. Choisir un type de fanfiction
    4. Le format
  6. Envie de lire des fanfictions ?

Les origines des fanfictions

50 ans. Il faudrait remonter cinq décennies en arrière pour trouver les origines des fanfictions. Les héros de Harry Potter et Twilight n’ont qu’à bien se tenir. Les premières figures à avoir inspiré ce genre littéraire avaient peut–être moins de pouvoirs magiques… mais des oreilles pointues. Ce sont en effet les aventures de Monsieur Spock et du capitaine Kirk qui, dès les années 1970, ont inspiré les premières fanfictions. Nostalgiques de la série, les admirateurs de Star Trek ont alors imaginé de nouvelles aventures pour leurs héros, et de nouvelles relations parfois plus intimes entre les protagonistes. À l’époque, ces récits dérivés de l’œuvre originale paraissaient dans des fanzines imprimés et distribués à l’occasion d’événements publics en lien avec la série. Dans le même temps, au Japon, les dojinshi se sont développés. Il s’agissait, cette fois, d’histoires dérivées des mangas qui se vendaient alors, eux aussi, dans les conventions de fans.

Internet et le développement des fanfics

L’avènement d’internet a été un véritable tremplin pour les fanfictions. Un jeune sorcier à lunettes, né de l’imaginaire de J.K Rowling a alors inspiré de nombreux écrivains en herbe. Ce fut le début de la Potter–mania. Des années après la sortie du dernier tome, l’univers Harry Potter demeure un terrain extrêmement fertile pour les auteurs de fanfiction. Le site francophone « hpfanfiction » ne compte pas moins de 53 000 membres dont 6 700 auteurs. Les raisons de ce succès :

  • un univers d’une richesse incroyable,
  • de nombreux personnages dotés de personnalités inexplorées,
  • des adaptations au cinéma qui ont permis aux fans de la saga Harry Potter d’entretenir de nombreuses discussions.

Ajoutez à cela l’explosion du web et des blogs, qui coïncide avec la sortie des derniers tomes du best-seller, et vous comprenez les raisons de cette Potter–mania. Mais la fièvre fanfiction ne se limite pas au jeune sorcier de Poudlard. Les univers de Twilight, du Seigneur des Anneaux ou encore de Sherlock Holmes alimentent eux aussi l’imaginaire de nombreux auteurs de fanfic.

Comment expliquer le succès de certaines fanfictions ?

Si les fanfictions n’étaient, au départ, qu’un loisir partagé sur la toile entre fans d’un univers, le succès de ce genre littéraire sur le web a attiré l’attention des éditeurs. C’est ainsi que « 50 nuances de Grey », inspiré de l’univers de Twilight, a conquis le monde entier avec ses relations amoureuses épineuses entre deux personnages que tout oppose. D’une simple fanfiction, « 50 nuances de Grey » est devenu un immense succès littéraire avec 120 millions de livres vendus dans le monde. On peut également citer l’exemple d’Anna Todd et de sa fanfiction « After » devenue elle aussi un roman à succès. La jeune autrice s’est inspirée quant à elle de la vie d’une personnalité réelle cette fois : Harry Styles, le célèbre chanteur du groupe One Direction. On notera, au passage, que l’autrice américaine a utilisé l’application Wattpad pour écrire et partager sa fanfiction. En 2019, Wattpad comptait une communauté de 70 millions d’utilisateurs dans le monde, parmi lesquels 4 millions d’auteurs et autrices. Autre élément qui confirme le succès des fanfictions : le prix décroché par AO3 en août 2019 aux prestigieux Hugo Awards. Aux États-Unis, ce concours littéraire récompense les meilleures œuvres de science-fiction et de fantasy. Quant à AO3, il s’agit d’un des sites de fanfictions les plus populaires au monde. Récompensé dans la catégorie « travaux apparentés », ce prix Hugo est pour AO3 une véritable reconnaissance du genre fanfiction par le monde de la science-fiction et de la fantasy.

Le saviez-vous ? Vous êtes auteur de fanfiction et souhaiteriez avoir des conseils pour améliorer votre écriture, ou pour bénéficier d’une relecture ? Cela fait partie des services éditoriaux proposés par Librinova.

De quoi parlent les fanfictions ?

Les fanfictions sont souvent romantiques et prolongent des histoires d’amour, à l’image de celle entre Bella et Edward dans Twilight. Mais certains auteurs prennent la liberté d’aller plus loin, imaginant des idylles entre des personnages que les lecteurs rêvent de voir ensemble. Les fanfictions surfent sur le romantisme, voire plus et certains osent même imaginer des histoires impossibles entre Sherlock Holmes et Watson, ou encore entre Harry Potter et son ennemi Drago Malefoy. Loin des standards de la littérature, ces histoires érotiques voire pornographiques aussi appelées « slashes » connaissent néanmoins un grand succès sur internet. La liberté permise sur la toile permet donc de trouver du bon comme du mauvais, il appartiendra seul au lecteur de juger. Mais parmi les auteurs, tous ne sont pas d’accord sur le bien-fondé des fanfictions. Ainsi J.K Rowling et Stephenie Meyer encouragent vivement les fanfics, en postant sur leur site officiel des liens vers les meilleures fanfictions basées sur leur univers. À l’inverse, George R.R Martin, auteur de la saga « Le Trône de fer », s’oppose lui fermement à ce genre littéraire.

Comment écrire une fanfiction ?

Vous aimez les exercices d’écriture et vous avez envie de vous essayer à la création d’une fanfiction ? Découvrez quelques conseils clés à suivre pour que votre projet soit réussi et touche son public.

Trouver un univers que vous connaissez bien et qui vous plaît

Il faudra de préférence choisir une saga littéraire, une série ou un film à succès ayant déjà un public. Nul besoin qu’il soit aussi conséquent que ceux des œuvres citées plus haut.

Respecter les règles de l’univers dont vous vous inspirez

Dans l’idéal, une fanfiction s’inscrit dans le prolongement de l’œuvre. Les auteurs doivent construire une histoire cohérente qui respecte le cadre posé par l’auteur d’origine. Cela se traduira notamment par l’intégration de références.

Les changements doivent être intégrés de manière subtile.

Choisir un type de fanfiction

Nous avons évoqué plus haut le style « slash », mais il ne s’agit pas du seul type de fanfiction. Loin de là. Voici un bref aperçu des directions dans lesquelles vous pouvez partir.

  • Canon : s’inscrit dans la continuité de l’histoire principale et n’apporte pas de changement particulier.
  • OOC (Out of character) : la fanfiction intègre un ou plusieurs personnages dont la personnalité peut être très différente, voire à l’opposé de celle du livre original.
  • AU (Alternative Universe) : l’intrigue se déroule dans un lieu et/ou une temporalité différente.
  • Crossover : l’auteur intègre des éléments d’autres univers. On peut par exemple mélanger l’univers d’Harry Potter et celui de Twilight. La seule limite est celle de votre imagination, alors amusez-vous !
  • Et si ? Ce format explore ce que l’univers pourrait devenir si un événement particulier de l’œuvre se déroulait autrement. Dans l’univers d’Harry Potter, on pourrait par exemple s’imaginer ce qu’il se serait passé si Harry avait perdu sa bataille finale face à Voldemort.
  • RPF (Real Person Fiction) : l’histoire s’inspire de personnages réels, généralement des célébrités.
  • Songfic : l’histoire de la fanfiction repose sur les paroles d’une chanson.

PS : En plus de s’inscrire dans une catégorie particulière, il faudra indiquer si le contenu est susceptible de choquer ou non ses lecteurs, et la tonalité de l’histoire. Les contenus « Angst » indiquent par exemple que le protagoniste est en proie à une certaine forme de détresse psychologique ou de colère. « Happy Ending » indique que l’histoire se termine bien. Quant à la catégorie « Yaoi », elle met en scène des personnages homosexuels masculins.

Le format

Là-dessus, il est difficile de se prononcer car il existe plusieurs écoles. Certains créent des fanfictions très courtes (autour de 1 000 mots voire moins), tandis que d’autres s’essaient à des formats ressemblant à des nouvelles voire à des petits romans. Vous pouvez publier les chapitres en une fois ou étaler les publications pour créer l’attente chez les lecteurs.

PS : Attention, dès que l’on s’inspire d’un univers protégé par la propriété intellectuelle, la production ne peut être publiée en vue d’en tirer des bénéfices. Des modifications seront forcément nécessaires pour que la distinction soit claire.

Envie de lire des fanfictions ?

Avant de vous lancer dans l’écriture d’une fanfiction, il ne faut pas hésiter à lire des œuvres du genre. Parmi les plus célèbres, on citera :

  • Point Pleasant, de Jen Archer Wood, reposant sur l’univers de la série Supernatural ;
  • Harry Potter and the Methods of Rationality (Harry Potter les méthodes de la rationalité), de Eliezer Yudkowsky (univers d’Harry Potter) ;
  • Gabriel’s Inferno (Le divin enfer de Gabriel), de Sylvain Reynard (univers de Twilight) ;
  • Beautiful Bastard, de Christina Lauren (inspiré de l’univers de Twilight).

Bonne lecture !

 

 Envie de découvrir des œuvres de fiction inédites ?

Découvrez une large sélection de romans dans la librairie en ligne de Librinova.