Le Sang des Wolf

de Blanche Montclair

  2 Commentaires  

Le Sang des Wolf

Vienne, janvier 1952. Un cadavre est retrouvé dans les ruines du cimetière juif de Währing. Celui de Rudolf Wolf, médecin, occultiste et nazi.De nos jours. Alors qu’on signale des loups dans les alentours, Zoé, une jeune Française, rêveuse et fêtarde, entame une nouvelle vie à Vienne. Elle est e ...

En lire plus

Vienne, janvier 1952. Un cadavre est retrouvé dans les ruines du cimetière juif de Währing. Celui de Rudolf Wolf, médecin, occultiste et nazi.

De nos jours. Alors qu’on signale des loups dans les alentours, Zoé, une jeune Française, rêveuse et fêtarde, entame une nouvelle vie à Vienne. Elle est entourée de l’exubérante Tristana, et de son meilleur ami Jan, flanqué de son cousin Lukas. 

Pour Georg Terwull, inspecteur à la criminelle et père de Tristana, le tableau est plus sombre. Enquêtant sur des meurtres dont les victimes ont été attaquées par des loups, il exhume une ancienne affaire: en effet, les corps ont été vidés de leur sang selon un procédé inconnu, tout comme celui du Docteur Wolf, cas échu au grand-père de Terwull. Aidé du journal de celui-ci, de la commissaire Huber et de Wolfgang Wagner, expert animalier, Terwull se lance sur la piste du tueur. C’est sans compter sur une surprise: la découverte, dans les pages rédigées par son grand-père, du nom de l’acolyte de Wolf, Finsterwald, porté par Jan et Lukas.

Quant à Zoé, alors qu'elle se balade un soir dans le parc d'Augarten, elle rencontre une étrange meute de loups, plus curieuse qu'hostile. C'est pour elle le début d'un grand bouleversement, au moment où l'enquête de Terwull empiète sur sa vie et celle de ses amis. D'autant plus qu'elle est, sans le savoir, surveillée de par le Wolfsrat, conseil occulte qui n'a aucun intérêt à la voir se rapprocher des Finsterwald, pas plus qu'à voir l'enquête de Terwull avancer...

(−) Réduire

2 Commentaires

Publié par marie-laure-konig : le 23/05/2018

J'ai eu l'occasion de lire "le sang des Wolf" alors que le roman était encore sur Wattpad. Et ça a été un véritable coup de cœur, si bien que lorsque l'auteure l'a retiré de la plate-forme, il me tardait de le retrouver en version papier. Et je ne regrette pas cette attente puisque le livre, en plus d'être une belle histoire très bien écrite, promet d'être également un bel objet avec sa magnifique couverture (Réalisée par l'auteure elle-même). J'apprécie énormément l'écriture de Blanche. Un français parfait, fluide, vocabulaire riche sans être pompeux ni un enchevêtrement de figures de style destiné à en mettre plein la vue au lecteur. Non, parfois même le langage châtier dans les dialogues, mais jamais vulgaire tant il est réaliste. On voit et entend les personnages nous parler. L'auteure ne nous perd jamais bien au contraire : elle nous tient et nous retient. Elle est où on ne l'attend pas. On pense deviner la suite et elle nous emmène toujours ailleurs. Quelques scènes horribles et macabres, mais qui décrites avec une sorte de poésie, de délicatesse, ce qui nous aide à les surmonter. Si vous êtes sensible, vous pouvez même en avoir des hauts le cœur (surtout dans la nouvelle : la nuit de Wolf) tant il nous semble ne plus être lecteur, mais témoin de l'histoire. Et quelle histoire ! De l'amour, de l'amitié, une intrigue policière et du fantastique mélangé dans 630 pages de délectation. Après avoir achevé la lecture du "Sang des Wolf", je me suis tournée vers la nouvelle qui en découle "La nuit du Wolf" que j'ai lu d'une traite. Et je me trouvais encore plus frustrée à la fin du roman : que lire après ça ?

Publié par catherine-gimenez : le 09/11/2018

Mais qui sont les auteurs de ces crimes où les victimes sont enlevées, torturées, désinfectées, saignées puis abandonnées, couchées sur le ventre en des lieux incongrus comme par exemple un cimetière juif. Le comble, c’est que ce ou ces criminels se servent des loups, les impliquant dans le procédé. Les loups sont de retour sur la bonne vieille terre autrichienne… La police est sur le qui vive, l’inspecteur Georg Terwull ne peut que faire le lien avec une enquête menée dans les années 50 par son grand-père. Le journal que ce dernier tenait en est la preuve et de gros soupçons pesaient alors sur les Wolf, une famille fascinée par les loups, l’ésotérisme et qui comptait dans ses rangs d’anciens nazis. Du rythme, de l’humour, du suspens, une bande de jeunes étudiants, trois français dont Zoé héroïne du roman au caractère bien trempé, qui ressemble à sa créatrice, deux cousins inséparables, beaux et énigmatiques, des flics au taquet, des loups-garous, des combats de loups clandestins, des crimes sordides, du fantastique, un peu de romance et une jeune autrice Blanche Montclair qui nous propose un roman haletant, une bonne intrigue, des références historiques solides, un super casting et des dessins qui illustrent le livre. Il faut dire que la demoiselle s’intéresse à pas mal de choses. Graphiste, germanophone, passionnée d’histoire et plus particulièrement par le nationalisme allemand (une passion que je partage avec elle), la lecture fantastique et plein d’autres choses encore. Blogueuse, elle est la rédactrice du blog « les mondes de Blanche » avec au programme des chroniques fort généreuses qui parlent livres, cinéma SFFF, créations et geekeries en tout genre. Une jeune autrice à suivre de près!

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com