Derviches tourneurs

de Catherine MOSELE

  0 Commentaires  

Derviches tourneurs

Dans un village niché au confins d’une vallée minière, les jardins ouvriers dessinent des ilots de verdure parmi des cités aux maisons identiques où les enfants jouent encore librement dans les rues et la nature environnante.

C’est dans ce ...

En lire plus

Dans un village niché au confins d’une vallée minière, les jardins ouvriers dessinent des ilots de verdure parmi des cités aux maisons identiques où les enfants jouent encore librement dans les rues et la nature environnante.

C’est dans ce contexte, que l’on revisite l’âme enfantine en compagnie de Tatiana qui ressent, observe et analyse. Judith, quant à elle, éprouve, s’exprime et réagit. 

À travers leur amitié qui se déploie durant la période faste des trente glorieuses, l’apparente dualité des liens affectifs tissés dans l’enfance prend un autre éclairage au fil du récit. Leur lien évolue au fur et à mesure du temps qui passe et de leurs prises de conscience.  

Ce regard projeté sur les conditionnements inconscients qui façonnent l’âme humaine, pose la question de la résilience.

Empreint de spiritualité, ce livre convie le lecteur à envisager la poursuite de la quête de soi comme une évidence laissée en suspens.

(−) Réduire
0 Commentaire
Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.