Le Labyrinthe

de Cortot Florence

  9 Commentaires  

Le Labyrinthe

Le jour où Florence, anesthésiste, accouche de son deuxième enfant, une brèche s’ouvre dans son esprit torturé et impatient. La maternité n’est pas si facile, les journées seule avec le bébé se suivent et se ressemblent.
Mais le pire reste à venir.
D’abord, une douleur persistante au niveau de la mâ ...

En lire plus

Le jour où Florence, anesthésiste, accouche de son deuxième enfant, une brèche s’ouvre dans son esprit torturé et impatient. La maternité n’est pas si facile, les journées seule avec le bébé se suivent et se ressemblent.
Mais le pire reste à venir.
D’abord, une douleur persistante au niveau de la mâchoire, puis une chute déconcertante et finalement, un bruit continu qui prend possession de ses oreilles. Ce sont des acouphènes. À mesure que le silence s’éloigne, la dépression s’installe et enferme Florence dans le cercle vicieux de la maladie.
Alors qu’elle met toute son énergie à tenter de trouver des réponses, elle comprend qu’il va falloir affronter cette maladie seule… Parviendra-t-elle à surmonter le bruit, l’attente et le verdict final ?
Dans Le Labyrinthe, Florence Cortot témoigne de son combat face à la dépression du post-partum et de la terrible épreuve des acouphènes, sans jamais manquer d’espoir et d’optimisme. Un récit puissant, modèle de force et de combativité.

(−) Réduire

9 Commentaires

Publié par aurelie-laine : le 18/04/2019

Un très beau témoignage qui m’a énormément touché. J’ai été passionnée par l’histoire de Florence et sa façon de voir la vie. A lire .... et vivement la suite !

Publié par emmanuelle-cortot-boucher-1 : le 23/04/2019

Un très beau premier roman, qui parlera à la fois aux jeunes mères, aux médecins et aux patients. L'écriture mordante de l'auteur aiguille la curiosité jusqu'à la fin du récit. Irrésistiblement, elle guide le lecteur, aimanté vers l'issue du labyrinthe, au gré des aléas du parcours thérapeutique de Florence. A découvrir absolument !

Publié par sandrine-de-smet : le 25/04/2019

Un livre émouvant, un voyage infernal ,vécu à travers les prismes du patient et du médecin. Florence Cortot a une plume magnifique et l’on se laisse emporter dans les méandres de son histoire.

Publié par benoit-desrousseaux : le 26/04/2019

On ne peut qu’être touché par cette réflexion intime et lucide sur la dépression du post-partum. Le sujet est abordé avec beaucoup de sincérité. Les mots sont justes et les émotions vraies. Un texte magnifiquement bien écrit.

Publié par helene-orpin : le 29/04/2019

J'ai été littéralement happée par la lecture de ce récit passionnant. Le ton est direct, l'écriture toujours juste, fine et subtile. Une aventure très particulière qui peut trouver une résonance en chacun de nous.

Publié par marie-laure-cortot : le 05/05/2019

L'auteure nous livre ici un témoignage intime et terriblement émouvant sur la dépression qu'elle a connue après la naissance de son second enfant. Des acouphènes qui rendent sa vie juste insupportable. L'auteur n'est complaisante ni envers elle-même ni envers les médecins qu'elle consulte. Sa sincérité est étonnante. Et c'est là la force de son témoignage. Au bout du chemin, il y a le silence réconciliateur avec soi même et la vie..... L'écriture de Florence Cortot est fine, soignée, incisive et teintée d'un humour qui imprègne sa vie. C'est un livre que je voudrais partager avec tous ceux et celles qui doivent surmonter les moments douloureux de l'existence.

Publié par michel-certin : le 08/05/2019

ce recit intime nous tient en haleine,l'écriture est facile,juste. le vécu de la "malade" est clairement exprimé,les soignants sont critiqués lucidement,on peut esperer que ce livre soit reçu par nombre de ces intervenants multiples qui n'ont peut etre pas conscience de l'impact de leur action. un éclairage qui est plaisant et instructif,source de reflexions.

Publié par charlotte-codron : le 08/05/2019

J’ai littéralement dévoré ce livre si bien écrit...il m’a beaucoup touchée et a su mettre des mots sur un mal que j’ai connu et dont on parle peu qui est la dépression du post-partum...en lisant ces lignes on quitte sa culpabilité et l’on se tourne vers l’espoir. Un régal. Merci Florence

Publié par laurianne-graziani : le 25/05/2019

Un phrasé précis, cash, médical sans détours mené avec brio. Qui que nous soyons, nous sommes finalement égaux et pliés devant la douleur qui nous transforme voire nous aliène.... Bravo !

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com