Revenir fils

de éric gutta-percha

  26 Commentaires  

Revenir fils

Un homme retourne chez sa mère, trente ans après l’avoir quittée.
Il la retrouve, l’ombre d’elle-même, démente et atteinte du syndrome de Diogène.
Depuis le départ du fils, elle entasse de façon pathologique. Tout : vélos, journaux, galets, vêtements, papiers gras, emballages, bouteilles, bouchons, prosp ...

En lire plus

Un homme retourne chez sa mère, trente ans après l’avoir quittée.
Il la retrouve, l’ombre d’elle-même, démente et atteinte du syndrome de Diogène.
Depuis le départ du fils, elle entasse de façon pathologique. Tout : vélos, journaux, galets, vêtements, papiers gras, emballages, bouteilles, bouchons, prospectus, cartons... Elle garde. Les objets qui la structurent et qui l’asphyxient.
Sa maison comme un labyrinthe, maison-terrier, paysage dévasté et pourtant familier.

L’histoire d’une rencontre entre ces deux-là, que la vie avait séparés. L’occasion aussi d’une plongée dans l'adolescence des années 80, comme une petite archéologie des Trente Glorieuses.
Creusons, pendant que mère et fils se redécouvrent et s'apprivoisent, tendres et drôles, funambules maladroits.
Creusons.
Mais pas trop loin.
Parce que les fouilles, même familiales, peuvent présenter quelques dangers.

(−) Réduire

26 Commentaires

Publié par olivia-concher : le 07/03/2018

Très bon livre. J'ai adoré !

Publié par mathieu-beaudet : le 07/03/2018

J’ai adoré ! Merci Eric.

Publié par aurelia-grossmann : le 07/03/2018

Super livre !!!

Publié par eric-levacancier : le 07/03/2018

merci pour ce moment.

Publié par matthieu-vivinis : le 07/03/2018

drôle et touchant à la fois.

Publié par thierry-peuchot : le 07/03/2018

on sent un syndrome qui existe dans la tete de l’auteur, comme s’il entassait des choses la dedans aussi :) bref il arrive a nous faire vivre cette condition avec beaucoup d’esprit ! Merci

Publié par david-assouline : le 07/03/2018

Revenir ou simplement le lire encore une fois

Publié par anne-lise-langlais : le 07/03/2018

Un livre qui ne se lit pas : un livre qui se dévore. Etonnant et fulgurant.

Publié par didier-riahi : le 07/03/2018

Moi qui suis jamais retourné voir ma mère, j'ai adoré ce livre. Du coup je pense lui téléphoner ce soir. Bravo

Publié par stephanie-soulie-de-morant : le 07/03/2018

Eric, épousez-moi.

Publié par natapot : le 07/03/2018

Un seul mot : TOP! J'attends le 2e avec impatience....

Publié par cathyr : le 07/03/2018

Pas mal du tout pour un premier. A quand le suivant ??

Publié par amandedub : le 07/03/2018

Un livre drôle et profond. Touchant, et qui nous ramène à nos propres angoisses ou manies. La lecture de ce livre m'a donné envie de faire "le grand menage" et jeter, jeter, jeter. Hâte de lire le n2!

Publié par fontlaf : le 08/03/2018

Magnifique moment . Un livre à part, incroyablement fort, émouvant et drôle. Merci

Publié par sansan : le 08/03/2018

Il est des livres que l'on dévore, qu'on souhaite partager et faire découvrir. Revenir Fils est de ceux là!

Publié par aurelie-bomel : le 08/03/2018

Comme quoi essayer de coucher avec l'editrice ne sert à rien, il suffit juste de bien ecrire...simple...basique bravo eric!

Publié par evelyne-bourdonne : le 08/03/2018

une écriture puissante, un livre qui ne vous quitte pas

Publié par geraldine-zermati : le 08/03/2018

Je découvre l'auteur, j'ai adoré, hâte de lire son prochain!!!

Publié par cedric-pourcher : le 08/03/2018

Quel talent !! Bravo Monsieur.

Publié par roland-martin : le 08/03/2018

Brova Monsieur Gutta-Percha !

Publié par ludovic-loy : le 09/03/2018

420gr de bonheur, se devore comme un saucisson

Publié par luc-wise : le 09/03/2018

Encore un - tres beau -livré à entasser.

Publié par olivier-duval : le 13/03/2018

Eric, auteur complexe avec une écriture nouvelle. Comme un p'tit vent frais qui vous emmène vers son univers.

Publié par priscilla-siney : le 14/03/2018

Un livre touchant sur le rapport unique mère-fils, torturé et boulversant.

Publié par vincent-behaeghel : le 22/03/2018

Voyager dans le cerveau tourmenté de l'auteur est une expérience dont on ne revient pas forcément indemne, mais qui n'est pas désagréable pour autant. Merci Éric...

Publié par audrey-magne : le 26/04/2018

Étonnant et brillant, le livre comme l’auteur. Bravo Eric.

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com